Gatecreeper - Gatecreeper

Gatecreeper - "Gatecreeper"
chronique Gatecreeper - Gatecreeper

Avec tout le revival Old School qui agite la scène Death Metal depuis déjà pas mal de temps, on a l'impression de revivre l'Age d'Or du genre, tous les jours on tombe sur un nouveau groupe qui souffle sur les tisons du Death patapouf et mal dégrossi du "bon vieux temps". Même si on peut s'interroger sur ce retour aux racines du genre, on est toujours ravi de pouvoir se replonger dans le son huileux et craspec de nos années biactol. Aujourd'hui, c'est Gatecreeper qui nous emène faire un tour dans sa DeLorean. On quitte l'Arizona de 2014 pour arriver en Suède en 1991.

 

Gatecreeper est un tout jeune groupe qui préfère largement les mamelles dodues du Death d'antan aux nibards en plastique de ce qui se fait actuellement. Pas l'ombre d'une miette de "modernité", pas d'artifices "Core", pas de "slam", pas de "pig squeals", pas de casquettes à visières plates, juste une rasade de pur Death crasseux digne de la fin du XX° siècle. Gatecreeper tape dans le Death, le vrai, le gras, le Death aux ongles jaunes et à l'haleine chargée, celui qu'on aime! Si la musique de Gatecreeper n'apporte strictement rien de neuf, elle se hisse sur des épaules de géants pour nous tirer la larmichette nostalgique. Entombed, Dismember, Carnage, Nihilist... une fois que l'on a prononcé le nom de ces quatre vénérables, on a plus grand'chose à raconter à propos de la popote de Gatecreeper. La filiation est tellement évidente que même la plus inculte des paires d'oreilles la soulignerait.

 

Le style de riffs, le grain du son, la voix, les relents Crust, le feeling crasseux... tout chez Gatecreeper sent la Suède, tout rappelle Entombed, Dismember... ha, oui je l'ai déjà dit...

 

Bref: vous avez tout pigé: ce petit mini de quatre titres ne s'adresse qu'aux vieux croutons du Death Metal le plus orthodoxe.

Jeunes: fuyez!

photo de Cobra Commander
le 01/07/2014

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Dactyl - Teething
Horn Of The Rhino - Grengus