Illegal Corpse - Riding Another Toxic Wave

Chronique CD album (31:02)

chronique Illegal Corpse - Riding Another Toxic Wave

Un mutant échappé du monde de Toxic Avenger chevauchant un chiotte pourri pendant qu’une Tortue Ninja dégobille sur le masque de Jason Voorheese. Un T-shirt de skater Santa Cruz, une version cheap du requin des Dents de la mer, un logo et un univers rappelant Municipal Waste, un mélange casquette-bandana très old S.T., la dégaine du bidasse surfeur en vacances au Nicaragua… D’après vous que propose Illegal Corpse sur Riding Another Toxic Wave ? Du Folk Metal d’influence celtique ou du Post-Black barbichu ? Eh non, désolé, perdu: le Père Fourras ne vous donnera pas la clef. Pourtant pas besoin de sortir d’Harvard pour deviner que ce qui nous est réservé sur ce verdâtre opus n’est rien d’autre que du bon vieux Crossover Thrash, avec ce que cela signifie de furieux riffs Thrasn’n’Punk et d’humour gras à base de bière tiède et de Craignos Monsters.

 

Du coup Illegal Corpse : plutôt Côte Ouest fini au sable de Venice Beach, ou plutôt Côte Est à quickfliper dans les terrains vagues de la Big Apple ? Perdu et encore perdu : le Grand Corps Illégal nous vient de Nancy, et est donc plus Kanterbräu que Budweiser. Pourtant en fermant les yeux on s’y croirait : les guitares qui moulinent furieusement comme des hélicos au décollage, les breaks ronflant à la basse, les aboiements de clodo hargneux, les décélérations qui annoncent des mosheries mid-tempo pour mohicans à patch Anthrax, les hymnes en l’honneur du dieu Houblon, les chœurs mâles au Q.I. de Jackass, les démarrages en trombe qui crament de la gomme avant de tout lâcher… Ce deuxième album vous offre le pack complet, avec toutes les options. Seul indice que ces zigotos-là n’ont pas grandi en regardant la version originale non sous-titrée du Cosby Show : 4 des 13 (courts) morceaux sont bordés de samples débités dans la langue de Vincent Lagaf. On y entend un extrait de Predator, un autre de Calmos (de Bertrand Blier), un bout du célèbre sketch de Eddy le Quartier ou encore une sentence tirée de Seul Contre Tous (de Gaspar Noé).

 

Du coup ça ne loupe pas, on s'envoie le skeud comme on passe faire un tour chez Jean-Mi : on ouvre la porte sans même frapper, on passe la tête dans l’embrasure de la porte pour lancer « Salut les gros ! » à la cantonade, on continue vers la cuisine pour s’extraire une canette du frigo, avant d’aller finalement s’incruster au milieu de la bande de poilus malodorants. Car ce Riding Another Toxic Wave c’est comme si vous le connaissiez déjà : les posters sont sur le mur là où vous les y attendiez, le vieux goût de pizza est exactement celui que vous imaginiez, même les blagues de circonstance (matez ces titres pastichesques pleins de grasses références : « Back To Blast », « Let It Beer », « Dump & Dumper », « Weed of Change »…) auraient pu être proférées par votre copain Riton. Alors OK, sur la longue, malgré la concision des titres, on commence à avoir l’impression d’avoir fait le tour du sujet. D’autant qu’à partir de « Weed of Change » l’énergie donne l’impression de redescendre un brin, les morceaux démarrant moins souvent sur les chapeaux de roux – si si, je préfère que les roux avec un X portent des chapeaux. Pour autant ce genre d’album aurait bien du mal à nous laisser une mauvaise impression, celui-ci étant l’équivalent riffé de l’expression « prendre du bon temps ».

 

OK, on a compris : à l’est (Nancy !) rien de nouveau. Pourtant ces vieux potes édentés sont toujours aussi sympas et cette vieille bière éventée étanche toujours aussi efficacement la soif ! Alors mooooooooosh que diable !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: « P’pa c’est quoi le… Gros Sauveur Crash ? » ** Grmbl pas le temps de lui causer D.R.I., S.O.D. & co moi, le match va commencer ** « Tu vois le CD avec la pochette rigolote, là, Riding Another Toxic Wave ? Va l’écouter sur le lecteur de Maman : c’est ça le Crossover Thrash ».

 

 

photo de Cglaume
le 07/09/2021

9 COMMENTAIRES

CROM

CROM le 07/09/2021 à 11:30:53

Un extrait de Predator ? C'est forcément un bon album donc. Et cette pochette Trauma: la classe. Vais écouter ça ce soir !

8oris

8oris le 07/09/2021 à 15:15:17

Face à une telle pochette, on ne peut qu'être curieux!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/09/2021 à 18:22:03

Y'a un côté Cro-Mags.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/09/2021 à 18:25:52

Le fond est amusant mais la forme ne fait pas rire: excellent comme le précédent

Pingouins

Pingouins le 08/09/2021 à 11:24:11

Ah mais c'est une coprod de Crapoulet ! Va falloir que j'y jette une oreille.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 08/09/2021 à 18:00:33

Tu croyais que c'était produit par Roadrunner toi ?

pidji

pidji le 09/09/2021 à 07:49:37

Je comprends pas l'idée de ta remarque, cromy ? 😅

Pingouins

Pingouins le 10/09/2021 à 09:37:18

@Crom : Oh moi tu sais, en général si c'est pas sur Universal ou Vivendi je connais pas trop. C'est les seuls à faire de la bonne musique :)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/09/2021 à 22:32:38

@Pinguoins: T'es pas le seul ici, ne te fais pas de bile.
.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021