Impure Wilhelmina - I can't believe I was born in July

Impure Wilhelmina - "I can't believe I was born in July"
chronique Impure Wilhelmina - I can't believe I was born in July
Bon, pour tout vous avouer : il arrive un moment où on en arrive à être à court de définition pour des groupes et où on doive en inventer... C´est pour éviter cet exercice particulièrement casse-gueule que je vais m´abstenir de coller une quelconque étiquette à cet album et que je préfère m´en tenir à « rock ».

MPURE WILHELMINA fait partie de ces groupes qui aiment explorer divers horizons musicaux et nous en faire part. La première piste peut laisser perplexe : une gratte sèche avec une voix retenue ; tiens donc ? Et puis émerge le côté plus violent avec « the river » puis on retombe dans du rock avec « get away » et un son de guitare plus roots. Une bonne partie des morceaux font penser à du screamo : des mélodies biens chiadées avec une voix invariablement gueulée (« desperatly closed » - « cruel to you » - « Wine ») mais on retrouve également quelques éléments de H*C plus brut de décoffrage quand les riffs se font plus incisifs (« dark grey ») et la rythmique plus poussée. On a parfois l´impression d´être dans les montagnes russes : bien peinard sur la cime lorsque le son de gratte se fait clair et entraînant et brusquement on rechute avec la voix hurlée et son cortège de grattes et de basse hardcore... Il y a parmi tout ça un joyeux OVNI qu´est « summer » : petite ballade jazzy qui nous ferait croire qu´on est sur un feu de camp à la plage (Attention ! ! Dans le bon sens du terme). Et on finit sur un «The game I don´t want to play » très Neurosisien - ce qui n´est pas pour me déplaire - c´est-à-dire assez atmosphérique et chaotique pour ne pas dire oppressant avec cette voix sur-saturée qui appuie bien le riff très lourd qui emmène l´ensemble. Bonne touche finale ce titre de 21 mns avec un bon passage chanté accompagnant un riff très « noir »...

Finalement c´est une bonne galette que nous livrent ici les IMPURE WILHELMINA en ce I can´t believe I was born in july et c´est avec un plaisir non dissimulé que je vais encore le réécouter parce que j´aime bien abuser des (très) bonnes choses.
photo de Mat(taw)
le 26/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019