Lords Of Doubts - The Gates of Doom

Chronique Maxi-cd / EP (20:32)

chronique Lords Of Doubts - The Gates of Doom

De retour dans mes esgourdes, Lord of Doubts assume ici complètement des influences orientales, et prophesse l'ère du Kali-Yuga. Du Cali you quoi, me diriez-vous ? Pour vous la faire courte, l'apocalypse, l'antéchrist, mais vu par la religion hindoue. Parenthèse wikipédia terminée, retournons à ce Gates of Doom, qui a l'intelligence de raccourcir son propos pour mieux le travailler, ce que les Russes auraient dû faire pour leur tout premier album. Très écourté même, on n'aura le droit qu'à vingt minutes, intro comprise.

 

Plus carré déjà. C'est le premier constat qui s'impose. Plus original aussi : en effet le concept du riff sabbathien mélangé aux mélodies oriental est encore assez peu puisé, on a déjà vu Ramesses faire ça, mais voilà, et on sent que nos camarades s'y connaissent dans le registre. Ainsi l'ambience est à l'encens, aux danseuses du ventre, et à un opium tellement tassé que vous ne distinguez même plus le prêtre à tête d'élephant qui vous sermone.

 

Lord of Doubts s'y prend du bon côté, et s'y prend bien. On ne peut que leur souhaiter d'aller plus loin dans leur idée, de chercher un peu plus, de creuser, peut-être finiront-ils par trouver une caverne d'Ali Baba.

 

 

Achat ou pas achat ? Pas achat.

photo de Carcinos
le 18/10/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019