Messaline - Vieux Démons

Chronique CD album (45:00)

chronique Messaline - Vieux Démons

Messaline, je la suis depuis ses débuts après son Absurd naissance. Messaline est aujourd'hui assez transformée, Matt remplaçant Mika (mais non pas celui polyglotte en fauteuil rouge) à la guitare mais surtout à la composition (line up déjà présent sur live l'Autel des Possédés)... On retrouve une Messaline un peu différente mais pas déformée comme une star américaine sur le retour ayant abusé de botox et de bistouri.

 

Messaline a mis une dose de prog et d'instruments divers et variés dans son heavy metal/ hard rock... et s'est sentie libre d'incorporer çà et là des citations musicales.

 

« Les 3 Stryges » après un début aérien sous fond de mellotron, devient un mid-tempo assez agressif, ce qui n'empêche pas d'avoir un solo de guitare flamenco et de garder l'orgue présent. Orgue que l'on retrouve sur « L'Aimante Religieuse », un hard rock rapide, sur lequel ledit orgue part en solo, on note ici l'emprunt au « Gloria » de Van Morrison. Une basse lente mais qui claque lance «  Black Shaman » qui devient rapidement un heavy assez lent enrichi de slide, avec des voix féminines assez en avant (le line up s'est agrandi, d'ailleurs avec 2 choristes) et la reprise du discours evil de Christian Décamps (Ange) de l'« Instinct animal » (Illusions barbares) ; ce qui n'empêche pas un passage acoustique et un gros solo d'harmonica. «  Marque-page Antiqua » est un interlude en guitare acoustique et piano. Sur fond de rythmique Eric murmure des choses horribles de façon malsaine au début de « Je Voulais Te Dire » qui devient un mid tempo dynamique avec une citation d'« Immigrant Song » de Led Zeppelin. « Le Jardin des Délices (Complainte de Jérôme Bosch) » est un morceau acoustique enjoué, qui fera penser au début des « Cailles au Fenouil » du premier album. « Vieux Démons » est un bon vieux heavy rock, excellent avec son refrain rentre-crâne. « Marque-page Daemonia » est un deuxième interlude mais cette fois-ci c'est guitare électrique et synthé. Quand on connaît la proximité et l'amitié qui lie Messaline et Ange, entre ailés zélés l'entente est parfaite, on est presque étonné qu'il ait fallu attendre le 5ème album pour que les poulets de Bourg-en-Bresse reprennent les Grands Esprits. Mais Messaline n'aimant pas forcément la simplicité « Par les Fils de Mandrin (un Ange Passe) » est en fait un pot-pourri pas pourri avec « Par les Fils de Mandrin », « Godevin le Vilain », « Les longues nuits d'Isaac » et même d'un inédit de 1969 « Messaline » (qui pourrait avoir inspiré un certain Chattos à la recherche d'un nom de groupe)! On termine par un hard rock bondissant avec un côté à Rainbow, « Orion Stargazer » avec au chant Renaud Hantson (Satan Jokers, Furious Zoo), Jo Amore (Kingcrown, ex Nightmare), Tristan Décamps (Ange), Pyt Theurillat (Galaad) et au solo de clavier Francis Décamps (ex Ange). On note aussi un passage sous fond percu (jouées entre autres par Agnès, l'une des choristes du groupe) avec un chant en voix de fausset, le morceau se termine par un passage spatio-progressif.

 

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce groupe,  non seulement sa musique est très bonne mais en plus les textes sont ciselés, plein d'humour et de jeux de mots, de jeux avec les mots.

 

Avec Vieux Démons, Messaline mue de fort belle façon, sans se défigurer et ça c'est quand même essentiel aussi.

 

Vieux Démons est disponible en CD digipak et pour les vieux démons couché sur les 2 faces d'un vinyle (noir)

photo de Papy Cyril
le 28/11/2022

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements