One Man Army And The Undead Quartet - Error In Evolution

One Man Army And The Undead Quartet - "Error In Evolution"
chronique One Man Army And The Undead Quartet - Error In Evolution
Bon, quand on y arrive pas on y arrive pas....Comment ? De quoi je parle ? Et bien de l' immersion dans ce nouvel opus de One Man Army And The Undead Quartet . Petit rappel pour ceux qui ne connaisent pas le combo, c'est en 2005 que Johan Lindstrand, leader des regrettés The Crown, refait parler de lui en sortant le 4 titres "When Hatred Comes To Life", en 2006 paraît (après un buzz énorme autour du groupe) le premier vrai album "21st Century Killing Machine". En guise de promo, ils ne lésineront pas puisque s'en suivra alors un tournée en compagnie de......Children Of Bodom (rien que ça...).

Les présentations étant faites, revenons à ce "Error in Evolution" qui porte malheureusement pour moi bien son nom....
Le style m'attire pourtant : du Thrash Death Moderne.
Ca démarre pourtant pas mal avec ce break de batterie en intro et les premiers riffs de grattes sur "Mine For The Taking" mais arrivé au refrain on tombe dans une platitude, à la limite de la niaiserie, qui fait mal. Un refrain chanté accompagné d'un riff basique qui ne procure rien à mes oreilles. Bon pas de chance, donc je continue et la décéption refera surface tout au long de l'écoute de l'album : "The Sun Never Shines", "He's back (the man behind the mask)" Ce titre est d'ailleurs une reprise d'Alice Cooper,"Nightmare In Ashes And Blood" et bien d'autres.
Les exceptions seront "Knights In Satan's Service" (les premières lettres forment le mot KISS, Wahoo : enfin de l'originalité) et "Such A Sick Boy" pour lesquels, j'avoue, je me suis laissé surprendre à battre du pied et secouer ce qu'il me reste de cheveux.....
En ce qui concerne le chant, il est varié et bien mis en avant, ce qui n'est pas un mal pour cet album.
Dans l' ensemble les soli sont là, les riffs bien thrash, la ligne de basse bien mise en avant, les bons petits breaks de batterie par çi par là, tout ça est maîtrisé mais il manque indéniablement de l'originalité à ce 2ème album, ce qui est fort regrettable.

Les fans de simplicité et de mid-tempo seront ravis mais moi j'ai tout essayé, rien y a fait.
photo de Growl
le 10/03/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • BRUTUS au Point Ephémère à Paris le 29 avril 2019