Pal - And out your mouth

Pal - "And out your mouth"
chronique Pal - And out your mouth

Pal, c'est encore un nouveau groupe toulousain, qui berce désormais un sacré paquet de bons groupes de notre scène nationale.

 

Duo guitare-chant / Batterie composé de Maël et Ivo (Stuntman, Quartier Rouge, etc.), l'idée d'un "Black Cobra à la française" fait vite son nid. Ne serait-ce que pour le premier morceau, "Far Beyond couscous", qui fait énormément penser au tandem américain même si ce titre reste instrumental.

Heureusement, les 2 compères se sortent de ce traquenard en brouillant les pistes, tout d'abord en donnant une intro "hommage" à Cursed assumée, mais également en variant les tempos et en nous emportant à travers plusieurs émotions ('Bee War"), entre hardcore burné et noise brute de décoffrage ("Dumbledarkthrone").

 

Il faudra tout de même plusieurs écoutes avant de se faire à ce son de gratte assez particulier, et la voix n'apparaît que très rarement durant ces 30 minutes. Perso j'aurais aimé en entendre davantage, mais les riffs de gratte sont tels qu'ils occupent suffisamment l'espace comme ça. Enfin quand Mr Kuhn décide de s'occuper de son micro, il hurle comme un damné. Ajoutez à cela une légère saturation, et vous obtenez un "Tank" qui porte magnifiquement son nom, en nous explosant son missile noisecore en pleine face.

On n'a que très peu de répit durant cette demi-heure, comme si le duo nous balançait tout dans l'urgence, histoire qu'on ne puisse lâcher en cours de route. Ça fonctionne plutôt bien à vrai dire, et les riffs restent même en tête un bon moment après écoute.

 

Prototype Records nous propose donc une nouvelle fois une sortie très plaisante et intéressante, et Pal s'ajoute à la liste des duos français à suivre de (très) près.

photo de Pidji
le 12/01/2012

1 COMMENTAIRE

daminoux

daminoux le 12/01/2012 à 10:23:56

Album plaisant. mais je préfère l'original. je n'aime pas le son de la guitare. et je ne retrouve pas le mur du son que peux avoir BC. j'aurais aimé plus de chant. Mais les variation de tempos fond que l'album ne lasse pas Ca rappelle plus un mix brune666 et black cobra.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019