Perihelion - Örvény

Perihelion - "Örvény"
chronique Perihelion - Örvény

Perihelion ne fait pas partie de mes groupes favoris, mais je dois reconnaître que la perspective de découvrir chaque nouvelle sortie des hongrois me met en joie. Un an après l'E.-P. Hold de très bonne facture, et un changement de line-up (départ d'un guitariste, remplacé par le bassiste, lui-même remplacé par un nouveau membre), Örvény débarque sur nos platines.

 

Il n'y a pas eu de gros bouleversements dans le style et le son du groupe. Toujours adepte d'un Metal atmosphérique chanté en hongrois. Le groupe à cependant gagné en maturité au niveau de la mise en musique des atmosphères, processus déjà constaté sur Hold. Le changement de six-cordiste n'a eu qu'un impact mineur sur la qualité des rythmiques et des leads. La voix de Gyula Vasvari a définitivement abandonné ses derniers reliquats Black Metal, pour se faire plus chaude, limite crooner, et pour rendre ma musique du groupe un peu plus épique.

 

Chaque titre est une invitation au voyage dans les plaines verdoyantes de Hongrie, entre Rock Psychédélique et Post-Metal. Le groupe nous a habitué à des arrangements léchés, au service de titres courts, et Örvény poursuit dans cette voie, limite Pop dans l'écriture (dans le sens positif du terme, celle des Beatles par exemple). Les structures se complaisent dans une complexité tranquille, qui se se laisse pas remarquer, avec lignes mélodiques qui s'imbriquent les unes dans les autres, tout en maintenant une facilité d'écoute. « Fényt! » dévoile une facette un peu plus sombre du groupe et précède ce que l'on peu voir un peu comme le ventre mou de l'album avec trois titres pas forcement mauvais, mais qui sont en dessous de ce que le groupe est capable en terme d'ambiance. « Bardó » relève le niveau et permet de conclure Örvény sur une note positive.

photo de Xuaterc
le 14/12/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Fake Idyll - Therapist
Godisdead - II
Chronique

Godisdead - II

Le 25/04/2014