Pike Vs The Automaton - s/t

Chronique CD album

chronique Pike Vs The Automaton - s/t

Quand Matt Pike pète un plomb pendant la pandémie, coincé chez lui sans pouvoir jouer avec les glorieux High On Fire, l’unique moyen qu’il trouve pour ne pas devenir fou est de jammer dans son garage avec son pote Jon Reid, l’ancien batteur de Lord Dying. Rejoint par un autre complice en la personne de Chad "Chief" Hartgrave, le bœuf devient alors un groupe de bœufs carburant aux buvards et à la beu.

 

Le nom du groupe est en fait une métaphore. Ici Pike affronte le monde. En effet, the Automaton représente Talos le géant de bronze de la mythologie grecque vaincu par Jason et ses Argonautes grâce à l’aide de Médée. Comme d'hab, on pige keudalle à ce que raconte le père Matt.

Et on s'en fout un peu.

Car, nous allons donc retrouver du High On Fire et du Sleep sur le skeud mais avec un esprit de liberté assez réjouissant. En effet, on pourrait croire au premier abord que Pike fait du Pike. Ce qui paraît logique avec un tel timbre de voix, on peut difficilement se tromper de bonhomme. Mais le sensei et ses complices se font allégrement plaisir, ici, et nous entraînent, avec eux, dans leur trip, bon ou mauvais selon la résistance de votre organisme.

La drogue, c’est mal (quoique que ça peut se discuter) mais la musique de Pike Vs Automaton se place rigoureusement du côté du bien.

Je vais vous le prouver.

 

Écoutez donc ce morceau d’intro, plus menaçant qu’un tigre à dents de sabre sortant de sa caverne pour vous becter les roustons. La basse se fait brontosaure et la rythmique préhistorique. Le clan HOF est clairement appelé mais avec un son tellement tellurique que les fondations de Rome ébranlées par les lascars d’Odoacre se casseraient la gueule, direct. Ce même sentiment de menace se ressentira encore sur "Alien Slut Mum", le premier single du skeud, au clip plus zédard qu’un épisode de Toxic Avenger.

"Throat Cobra" se fait très punky friendly lui. La basse est toujours totalitaire et ça fait du bien. Car pour un peu le fantôme de Ian Fraser apparaîtrait dans nos oreilles.

Sur "Trapped In A Midcave", Pike prétend suivre une mélodie de chant à la David lee Roth et pondre un solo à la Michael Schenker… Mouais, disons que c’est surtout le Doom qui règne ici. Un Doom qui se fera psychédélique sur le long et dernier morceau de la plaque.

Avec, "Acid test Zone", c’est de la dope pour keupon qui est gobé. Le D-beat ravageur et le chant terrifiant (féminin ?) sortent directement d’un squat crusty. C’est méchant oui et la méchanceté, c’est cool avec Matt Pike. 

Juste après, avec "Latin American Geological Formation", on tombe aussi dans la drogue tribale tellement la guitare est sous peyotl. Pike dévie de sa zone de confort et s’en sort la tête haute, farcie d’images chamaniques.

Niveau surprise encore, le morceau "Land" nous balancera un blues cinématographique convocant les meilleurs moments de The Devil’s Rejects.

On se rend compte alors que la voix niquée de Pike fait des miracles. Plaintive et plus rugueuse qu’une peau de grand blanc, elle se fait parfaite pour un lendemain de cuite au mescal.

 

Et puis l’album comporte son lot de featuring. Voyez plutôt : Alyssa Maucere-Pike (Lord Dying, Grigax), Brent Hinds (Mastodon), Steve McPeeks (West End Motel), Josh Greene (El Cerdo), Todd Burdette (Tragedy bordel !!!) et Jeff Matz (High On Fire, Mutoid Man) mettent leur patte au projet du bonhomme.

 

Sur Pleased To Eat You de Nashville Pussy, Blaine Cartwright réclamait à Dieu, la venue d’une nouvelle Bad Mother pour remplacer Lemmy.

Ne cherchons plus, Pike est notre nouvelle Bad Mother.

photo de Crom-Cruach
le 15/02/2022

4 COMMENTAIRES

Goret du Nord

Goret du Nord le 15/02/2022 à 13:05:07

Voilà la bonne tartine de cambouis et de couenne de porc qu'il me fallait pour m'encrasser un peu les esgourdes 😉...

el gep

el gep le 15/02/2022 à 14:30:20

Faut que je l'écoute!
Faut que je lui donne mon argent!
Faut que je me mette à genoux et... euh que je prie le Dieu Kambouis, oui, oui!

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 15/02/2022 à 18:19:34

Tin le Top 5 de 2022 est presque fait, cette semaine ^^

Moland

Moland le 16/02/2022 à 20:42:18

Entre Wovenhand, Anna Von  Hausswolff et Cult  of Luna, j'ai déjà mon top3 :) 

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements