PSYOPUS - Our Puzzling Encounters Considered

Chronique CD album (1heure)

chronique PSYOPUS - Our Puzzling Encounters Considered
C'est pas Sepulturastaman qui va me contredire, la musique compliquée ca fait mal a la gueule. Celle de Psyopus en est un bel exemple avec en deux albums un nombre de riffs et de breaks différents que 10groupes de doom reunis n'auront jamais dans leur discographies confondues! Après un Ideas Of Reference sortit en 2004 très reussi qui posait les bases d'un nouveau genre de "mathcore", a savoir trois fois plus barré que la moyenne avec un niveau de jeu a couché dehors et du gros blast sur une production massive de chez massive. Ici la recette est la même, on shred, on blast on cri n'importe comment on fout des breaks de jazz a tout va bref, on fait du Psyopus dans les règles de l'art et on aime ca.

De plus en plus tarés ces ricains là repoussent les limites de la technique (a regardé sur YouTube ca fout les glandes je vous l'dit !) toujours plus vite, toujours plus fous (un peu comme leur voisins qu'on adore aussi d'Ion Dissonance) mais pour la premiere fois décevants.
Il arrive dans cet album que (attention je dis pas ca souvent) la technique soit un peu trop presente et que l'impacte des morceaux en patissent... Aussi incroyable que ca puisse paraitre (enfin pour moi) il arrive qu'on s'emmerde un peu durant les morceaux... Debalant du tapping a tout va du shred de malade, bref tout l'arsenal pour faire passer Petrucci pour un débutant les zicos s'oublient un peu dans tout ce meli-melo de plans jazzy-grind-machincore. Alors même si les intermèdes purement jazzy en arpèges (Siobhanis song) et quelques titres grind qui défouraillent entre trente secondes et deux minutes (Play some Skynyrd; Whore meet liar; Our puzzling encounters considered) permettent de se reposer un peu (encore que, faut le dire vite) la globalité du disque vous arrache bien la tronche. En fait le soucis de cette galette est qu'elle manque -comparée a sa grande soeur- de passages vraiment accrocheurs, ou de breaks plus faciles a identifiés (Insects est peut etre un de ces rares titres) Les lignes de chant sont un peu moins travaillées (sauf dans 2) et accompagnent de facon chaotique un bordel sonore epyleptique au possible; toute l'attention étant portée sur les lignes de guitare sur ce skeud.

Finalement je suis un peu sceptique sur cet album qui envoie du bourrin comme j'aime avec des plans plus tarabiscotés les uns que les autres, mais qui étrangement se perd un peu dans sa demonstration de technique. Certains titres sont pourtant franchement bandants (2; Scissor fuck paper doll; The pig keeperis daughter) et rappelent la bonne alchimie du précedent opus avec de bons breaks, et des bonnes interactions entre les différents instruments. En attendant le prochain Dillinger Escape Plan ou pour tout ceux qui aimeraient voir plus de blast-beat dans Ephel Duath, je vous conseil tout de même cet album si vous possédez dejà Ideas Of Reference. Qu'on se comprenne bien, ce nouveau Psyopus n'est pas un mauvais album, mais préférez lui Ideas Of Reference pour faire mourir mamie dans son urine.
photo de Viking Jazz
le 18/02/2007

7 COMMENTAIRES

Sam

Sam le 18/02/2007 à 14:58:45

bien curieux d'y jeter une oreille...

Sam

Sam le 18/02/2007 à 18:36:04

voilà j'y ai jeté une oreille. Oui je comprend ton point de vue, à force de faire dans la démonstration on devient plus vraiment attentif... Par contre ce qui me surprend c'est la complémentarités des guitares gauche et droite qui jouent la plupart du temps des lignes différentes, sachant qu'il n'y a qu'un guitariste...????

Pidji

Pidji le 18/02/2007 à 20:19:04

M'étonne pas, jamais accroché à ce groupe qui se contente de faire de la démonstration de technique. DEP est beaucoup plus sympa dans ce style.

viking jazz

viking jazz le 18/02/2007 à 20:25:42

bé le gratteux s'amuse a chiadé le truc a fond en profitant du studio pour faire des lignes différentes quoi... Mais faut pas le comparer a DEP qui cherche plus la variété au laminage sonore intensif...

K.

K. le 18/02/2007 à 20:54:36

les pistes instru sont super classe par contre!
moi j'aime cet album, mais rien ne sort vraiment de l'ensemble, a part ces deux instru justement, insects et un autre au milieu dont jai oublié le nom...

mat(taw)

mat(taw) le 18/02/2007 à 23:38:01

moi j'ai beaucoup aimé "ideas of Reference" mais PSYOPUS est typiquement taillé pour le studio... En live, effectivement ce n'est que de la démonstration technique et les mecs sont ultra-statiques (et comme le faisait remarquer Sam il n'y a qu'une gratte donc on y perd en intéret)... Mais si vous prenez les compos uniquement pour ce qu'elles sont, ça reste bon...

frolll

frolll le 10/04/2011 à 14:36:59

Psyopus, c'est B_O_N_ !
Jveux dire, il défouraille, l'album, comme toujours.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements