Intronaut - Habitual Levitations (Instilling Words with Tones)

Intronaut - "Habitual Levitations (Instilling Words with Tones)"
Intronaut - Habitual Levitations (Instilling Words with Tones) (chronique)

Après un Valley Of Smoke unanimement salué par la critique (dont la mienne), IntrOnaut avait un gros coup à jouer en revenant si tôt avec un nouvel album. Un coup qui passe ou qui casse tant leur précédent était un chef d’œuvre complet musicalement parlant. Les parti-pris de plus en plus assumés du groupe ne vont donc pas faire que des heureux si la direction plus mélodique et envolée du combo ne vous avait pas emballé.

Comme sur son prédécesseur, la voix clair à ici la part belle tout au long du disque et donne un aspect toujours aussi classieux à la musique des californiens. Toutes ses magnifiques mélodies que pourrait leur envier le défunt Isis ("Steps" ou "Sore Sight For Eyes") sont d'une finesse exquise, accentuée par le touché jazzy de la basse et de la batterie, comme depuis leur début qui est bien mit en avant dans ce disque. Cette marque de fabrique, le groupe ne l'oublie donc pas et la renforce presque en donnant un aspect plus feutré, plus causy à l'ambiance de ses compositions (et la prod y est aussi pour beaucoup). Ce n'est pas pour me déplaire, grand amateur de bizarreries jazz que je suis, mais cela peut en rebuter certains qui auraient préféré une approche plus pêchue j'imagine. D'ailleurs, l'influence "metal" la plus marqué du groupe se délite petit à petit: exit Mastodon lorsqu'on écoute ce Habitual Levitations. En revanche, j'ai été assez surpris de retrouvé un aspect Meshuggien plus prononcé que sur le précédent: le début de "Steps" et les parties appuyées de "Milk Leg" et même sur des parties basse/batterie plus prononcées. Petit retour aux sources ? En tout cas, cela ne fait que souligner la virtuosité des musiciens d'IntrOnaut et leur musicalité exceptionnelle.
Cependant, on pourrait leur reprocher en terme d'écriture d'avoir seulement appliqué leur recette précédente, et de ne pas l'avoir magnifié sur des plages encore plus longues et progressives par exemple. On a alors comme une vague impression de "déjà-vu": "Eventual" évoque Textures, le début de "Harmonomicon" qui nous rappelle Tool par exemple. Du moins c'est un manque de palpitant dans les nouvelles compo du groupe que l'on ressent. On cherche LE riff accrocheur, ou LA partie mélodique qui nous fera planer comme sur Valley Of Smoke. Difficile de faire mieux en un sens, mais la venue de ce nouveau disque était du coup peut-être un peu précipitée.

Loin d'être pour autant mauvais, ou en mal d'inspiration, ce disque fait juste un peu pâle et peine à se démarquer de son ainé. A tel point qu'aucune composition de semble ressortir de ce disque (la montée de "The Way Down" et de "Sore Sight For Eyes" à la limite), non pas qu'il soit mou ou mal foutu, il manque juste LE truc qui fait que chacune de ses très bonnes compositions nous fasse pleinement accrocher à l'univers d'IntrOnaut. Trop riche ou prématurée dans la carrière du groupe ? La musique de ce Habitual Levitations se glisse sans doute un peu entre les deux. Non pas décevant mais frustrant, j'éspère que le groupe en a gardé sous la pédale pour la suite que j'attendrai de pied ferme.

photo de Viking Jazz
le 20/06/2013

1 COMMENTAIRE

Crousti Boy

Crousti Boy le 20/06/2013 à 16:46:13

J'avais adoré les deux premiers, moins valley of smoke.
Celui-ci m'a laissé de marbre, et j'ai lâché l'affaire après quelques écoutes.
Les voix claires sont quand même très limite, en mode chant grégoriens meet Baroness. C'est bien beau de vouloir ajouter des mélodies vocales, encore faut-il avoir des idées qui sortent de l'habituel "Mélodie sur 2 notes + tierce" propre au style.

Bref, je suis déçu, c'est pour ça que je suis un peu dur.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (51:17)

Acheter Intronaut Habitual Levitations (Instilling Words with Tones) sur Amazon

Tracklist

1. "Killing Birds with Stones"
2. "The Welding"
3. "Steps"
4. "Sore Sight for Eyes"
5. "Milk Leg"
6. "Harmonomicon"
7. "Eventual"
8. "Blood from a Stone"
9. "The Way Down"

DANS LA VEINE

Exivious - LiminalExivious - Liminal

évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...