Shining - IV-The Eerie Cold

Chronique CD album (40:63)

chronique Shining - IV-The Eerie Cold

SHINING, un groupe de Black Metal aussi noir que sa pochette... Leur précédent alum m'avait subjugué, rarement un groupe de Black m'avait autant épaté et fait froid dans le dos à ce point! Le seul et unique album qui renferme autant de puissance, de mélancolie, de violence et de tristesse est le légendaire De Mysteriis Dom Sathanas de MAYHEM, et je pèse mes mots.

 

The Eerie Cold vous enverra tout droit au plus profond de l'abyme, au coeur de la noirceur la plus morbide et maladive qui puisse être. La musique de SHINING est vulgairement estampillée "Depressive Black Metal", cela peut se comprendre; la lourdeur suffocante de cet album explique cette appellation. Ce groupe Norvégiens développe une musique absolument fascinante, lancinante, redondante, obsessionnelle et terriblement sombre et sobre. Pas la moindre trace de nappes de synthés grotesques servant à cacher les lacunes des musiciens, pas de mélodies indigentes et enjouées. Non, les racines de SHINING s'ancrent au coeur du Black Metal des débuts. Les six titres de cet album dégagent cette atmosphère glauque et glaciale qui caractérisait la scène Norvégienne du début des années 90's. D'ailleurs, on pense inévitablement à MAYHEM et à son chef d'oeuvre absolu et intemporel: De Mysteriis Dom Sathanas. La voix hurlée rappelle celle d'Attila, des hurlements de damnés qui viennent renforcer la qualité des compositions.

 

Passez votre chemin si vous voulez de la musique à danser...ici, tout n'est que désolation.

 

SHINING est tout sauf un groupe accessible et l'écoute prolongée de cette perle provoquera la même réaction que ABYSSIC HATE, ABRUPTUM...un certain sentiment de déprime, de spleen pour être exact... La production est idéale: des guitares fantomatiques, une basse dissonante et une batterie énorme...(Hellhammer-MAYHEM) et des vocaux qui hantent les quarante minutes de cet album magnifique.

 

Un album qui est tout simplement extraordinaire, beau, grand, déroutant et splendide. Avec ce genre d'album, on voit que le Black Metal atteint le rang d'Art.

L'atmosphère qui suinte de cet album est impressionnante, froide, moribonde, cynique et d'une mélancolie effroyable. L'écoute de SHINING me rappelle inexorablement les lectures des "Fleurs du Mal"... on reste bouche bée, l'esprit s'envole et navigue vers les eaux troublées du Styx....et pour éviter des sombrer dans une tentative pathétique de littérature gothico-clownesque, faisons une pirouette et disons que "The Eerie Cold" ferait déprimer un corbeau!

photo de Bob
le 23/06/2005

3 COMMENTAIRES

Paganhate

Paganhate le 07/10/2011 à 23:20:29

Juste pour dire que ce groupe est suédois... Le Shining norvégien officie dans un style un poil différent quoique très "torturé" également.

sepulturastaman

sepulturastaman le 08/10/2011 à 04:13:38

Paganhate c'est exact que ce Shining est suédois, c'est même précisé dans la fiche du groupe.

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 08/10/2011 à 19:50:26

Dans la fiche groupe, c'est précisé Shining (Nor) pour les auteurs du fabuleux "Blackjazz"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Impiety - Dominator
Sigh - février 2012