The ARRS - Héros Assassin

Chronique CD album (40:41)

chronique The ARRS - Héros Assassin

"Ils aboient sur disque mais c'est sur scène qu'ils mordent". Il s'agit bien sûr de "The Alien's Right Respect Sect" plus connus sous le nom de The ARRS qui reviennent pour nous présenter leur nouveau disque : Héros Assassin.

 

Pour ceux (qui ne doivent pas être nombreux) qui ne connaissent pas encore ce groupe parisiens qui a aujourd'hui 11 ans, sachez que ce combo évolue dans un Métalcore teinté de Hardcore, parfois même de Death, mais surtout très Métal. Cet album est facilement découpable en deux parties grâce à la ballade "Martyres" qui nous permet de respirer pendant un peu moins de deux minutes.

Car des pauses, on en voudrait tellement The ARRS envoie la sauce : Héros Assassin est d'une puissance incomparable, et d'ailleurs le titre éponyme a un punch incroyable. Si l'album regorge de titres mid-tempos, le couple guitare-batterie fait des ravages, avec des touches death très bien menées.

La voix est également ravageuse, avec ce texte en français (en anglais pour les chants clairs), et on remue volontiers la tête. La production est également de bonne facture, bien que la basse se fasse parfois oublier. L'album de l'année me direz-vous ? Et bien non, des défauts atténuent tout ce bonheur... En effet, pour la guitare tout d'abord, on regrettera que les riffs soient similaires tout au long de l'opus. S'ils sont destructeurs, plus de variations n'auraient pas été de trop.

 

Parlons maintenant de ce qui pourrait être un débat sans fin, mais alimentons-le encore un peu : la voix. Si les "cris" énervés de Nico sont un pur bonheur - bien que parfois un peu trop néo - les chants clairs ne sont pas du même ressort. The ARRS est un groupe de metalcore, oui, mais cela n'empêche que les arrivées du chant clair sont carrément téléphonées, et si ceux-ci savent rester discrets, leur qualité est plutôt moyenne, et leur utilité à démontrer tant ils jouent en la défaveur du combo.

Héros Assassin enchaîne malheureusement les clichés du genre. Mais si ces défauts - qui pour d'autres n'en seront pas, il faut bien le dire - ont tout pour me donner envie de jeter ce Cd par la fenêtre, malgré cela, je l'apprécie vraiment et c'est sans doute là qu'opère tout le génie de nos confrères.

 

The ARRS nous balance à la gueule une galette qui nous met une claque avec ces titres punchys mêlant thrash, death, hardcore et metalcore. Un disque finalement réussi et il faut aussi souligner la prise de risques, mais peut-être qu'une prochaine fois, ce ne sera pas avec autant de souplesse que nous écouterons l'album.

photo de Finisterra
le 01/05/2009

1 COMMENTAIRE

Than

Than le 22/05/2009 à 03:32:59

... sans vouloir faire de la lèche à un de mes groupes préférés... 2 ans que j'attendais cet album (enfin depuis le précédent quoi J'EN VEUX TOUJOURS +)... cet album est simplement la claque dans la gueule que je voulais me prendre depuis que j'écoute du Métal.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Prong - Zero Days
Sepultura - Machine messiah