The Arrs - Soleil Noir

The Arrs - "Soleil Noir"
The Arrs - Soleil Noir (chronique)

The Arrs est bien LE groupe Français (après Gojira peut-être... et encore) qui se rapproche le plus de l'Amérique. Et avec ce nouvel album l'Amérique n’est pas loin du tout. Je m’explique. Ce Soleil Noir a une production monstrueuse au niveau du mix, la qualité des morceaux n’a rien a envier à un Killswitch Engage ou autre Hatebreed, et j’ose même dire que les Franciliens les mettent à genoux avec ce quatrième album, les paroles en français apportent une puissance encore plus importante et démarque le groupe de façon définitive avec ses concurrents héxagonaux, si il en reste encore d’ailleurs (Kickback boxe dans une autre catégorie).

Cette quatrième galette est la plus aboutie, la plus noire et marque peut-être un tournant dans la carrière du groupe. Une certaine maturité se dégage à chaque écoute. J’avoue ne pas être un fan de la première heure à cause justement d’un certain manque de personnalité sur les deux premiers albums. J’avais l’impression d’entendre un remake de pas mal de choses. Hero Assassin avait attiré mon oreille mais pas vraiment plus que ça, même si en live, le groupe arrive toujours à envoyer du lourd.
Pour ce dernier Lp je me suis juré de m’y mettre à 100% et je ne me suis pas trompé. Les nouveaux membres semblent avoir insuffler un nouvel élan au groupe qui a su se renouveler mais en gardant toujours en tête sa ligne de conduite principale: mettre des grosses baffes dans la gueule.
"Du Berceau à la Tombe" ouvre le bal de fort belle manière en forme de testament post-mortem. Les dix morceaux qui suivent sont un chemin de croix vers notre tombe, justement, mais on se surprend à en redemander encore et encore tellement cette croix nous parait jouissive. On se prend des coups de fouets avec ces riffs impardonnables et des coups de marteaux avec cette batterie insoutenable. Cette voix envoutante telle celle du diable ou d’un exorciste, au choix, gueule sa rage mais se mue en tendresse dans "Mon Epitaphe" et le résultat est excellent. Les paroles sont noires comme ce soleil qui nous chauffe le corps et l’esprit et qui ne nous aide pas à nous sentir mieux sur notre chemin tortueux.
"Décembre Acides" et "Invincibles" sont les points culminants de cette marche vers l’Enfer pour finir en apothéose avec "Authentiques Indignés" véritable pamphlet contre notre Société et qui, elle, en fait mériterait de porter cette putain de croix et d’enfiler cette couronne d'épines plutôt que de nous faire souffrir au quotidien.

Ce quatrième album est le meilleur opus des Parisiens. The Arrs critique habilement notre mode de pensée, de vie, tout en prenant soin de nous faire réfléchir sur notre condition humaine. Une grosse claque comme les Français en font rarement et qui pourrait permettre au groupe de franchir définitivement un palier pour montrer au monde qu’en France la Révolution n’est peut-être pas seulement à définir comme un événement du XVIII siècle.

photo de Jull
le 21/02/2013

6 COMMENTAIRES

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 21/02/2013 à 10:56:32

révolution, metalcore ; je veux bien comprendre que l'album est bien foutu mais quand même

Tookie

Tookie le 21/02/2013 à 12:16:00

Oui, The Arrs c'est très bien foutu depuis le début et c'est toujours une mandale en live...mais c'est toujours la même chose quand même...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/02/2013 à 18:48:46

Je me suis arrêté à la vision du clip du single dont le titre m'échappe : j'ai bien rigolé.
Mais en lisant ta chro (très bonne), je vais me pencher tout de même sur l'album juste pour changer d'avis.

Jull

Jull le 22/02/2013 à 01:17:11

Merci Crom. Maintenant a toi de te faire ton point de vue

Jyben

Jyben le 22/02/2013 à 11:37:51

Est ce qu'il y a du chant clair sur cette galette? Si je me souviens bien il y en avait sur leur dernier cd...

Jull

Jull le 22/02/2013 à 16:35:05

oui oui sur "Mon Epitaphe"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (42:23)

Acheter The Arrs Soleil Noir sur Amazon

Tracklist

Du Berceau À La Tombe 3:28
L'âme La Plus Noire 3:44
Mon Épitaphe 3:54
Le Triomphe De La Mort 3:09
1781 4:28
Amants Damnés 3:22
Paranoïa 3:53
Fahrenheit 4:15
Décembre Acide 4:16
Invincibles 3:37
Authentiques Indignés 4:21

DANS LA VEINE

Dagoba - Post Mortem Nihil EstDagoba - Post Mortem Nihil Est

évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018
  • Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018
  • Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018
  • Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018