The Hawkins - Aftermath

Chronique CD album (21:52)

chronique The Hawkins - Aftermath

Après le merveilleux Silence is a Bomb, The Hawkins avaient poursuivi avec leur session live In The Woods, et voilà déjà The Hawkins de retour avec cet EP, Aftermath.

 

Aftermath est dans la continuité de Silence is a Bomb sans en être une copie, de la folie et de la tristesse s'y ajoutent.

 

Après son intro sur des cordes et des cuivres « Turncoat Killer » de vient un hard rock rapide et urgent mais mélodique doté de chœurs. Mélodique et rapide « Fifth Try » l'est également, on dirait du Queen sous sous speed ! « Svääng » (bel et bien chanté en anglais) est lent et mélodique mais son chant frise l'hystérie, le titre devient un mid tempo en s'alourdissant, on note aussi le joli duel de guitares. « Jim and Kate » est assez rapide et sautillant, tout en ayant un côté urgent, avec des cuivres discrets, il mêle ensuite passages rapides et lents avec un esprit rock assez foufou et un passages qui fait penser aux Beatles. « Cut me off Right » commence en guitare acoustique-voix puis du piano et du violon viennent s'y greffer, puis on a un autre passage guitare-voix mais bien plus sombre... sans accélérer le titre s'électrifie et s'alourdit... le seul bémol est cette fin abrupte. L'EP se termine avec le titre qui lui donne son nom et qui malgré les écoutes me laisse perplexe... « Aftermath » est un instrumental (mais pas dénué de voix) qui début sur une boîte à rythme en carton-pâte qui fait poc-poc, suit un orgue puis ça devient très rythmé voire rythmique avec des percussions (dont probablement des percus corporelles) afin arrive une grosse guitare qui donne au tout un côté urgent puis survient une accalmie avec une voix (qui se contente de « ahhhhh »)... nouveau changement d'ambiance avec passage psychédélique aérien suivi d'un piano qui joue seul, note à note, avec un côté triste puis des cuivres et un chœur s'ajoutent... un riche voyage en moins de 6 minutes !

 

Les déjà fans de Silence is a Bomb peuvent y aller les yeux fermés, les rares reprochent que l'on puisse faire à cet EP étant sa brièveté (22 min environ) et sans doute la BAR qui lance « Aftermath » qui paraîtrait sans aucun doute moins bizarre sans elle... Aux autres je dis découvrez vite ce groupe il est génial !

 

Aftermath est disponible CD digipak (qui inclut les morceaux du Live in the Woods, pour le première fois en CD) et LP (rose ou bleu).

photo de Papy Cyril
le 12/10/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021
  • Seisach Metal Night 2