Trap them - Seance prime

Chronique Maxi-cd / EP (15:37)

chronique Trap them - Seance prime
TRAP THEM, qui compte dans ses rangs Ryan McKenney (ex-Backstabbers Inc.) et Brian Izzi (ex-December Wolves), vient de sortir son premier EP "seance prime" pour le label de Jacob Bannon, Deathwish inc., juste après avoir sorti son premier album quelques mois plus tôt ("sleepwell deconstructor") chez Trash Art!

2ème sortie de l'année donc pour ce groupe créé en 2001, et c'est encore Kurt Ballou qui s'occupe de la production. On peut dire que ça commence bien, les groupes enregistrés par Ballou étant quasiment tous d'excellentes surprises (GOSPEL, GENGHIS TRON, ...) ; et ça se confirme : TRAP THEM est bien un p****n de groupe ! La musique est surpuissante, oscillant entre hardcore chaotique, punk énervé (Blackflag, voire Tragedy), et metal (pour la forme, petits passages à la Entombed par moments). Le groupe a un peu "calmé" le jeu (si on peut dire ça comme ça...), leur premier album tendant plutôt vers le grind, alors que cet EP sonne beaucoup plus "chaotique" (et là je suis obligé de parler de la référence Converge), ce qui n'est pas pour me déplaire. 15 minutes 37 secondes pour 5 titres, le groupe ne fait pas de fioritures et évite la traditionnelle "intro-pour-faire-un-titre-de-plus" ; au contraire, on démarre même avec un larsen déjà lancé qui démontre que Trap Them veut nous en foutre plein les esgourdes du début à la fin. Le groupe se rappelle à ses influences grind sur "Citizenihilist", alors qu'ils ralentissent le tempo juste après ("The iconflict") en rajoutant une lourdeur imparable à ses riffs ; et même si la voix est tout le temps hurlée, les variations musicales sont sufisamment intéressantes pour propulser le groupe en grosse découverte de l'année pour ma part.

Petite anecdote, le groupe continue son idée d'énumerer ses morceaux par "jour", en commençant donc par "day thirteen", car vousl'aurez compris, le premier album comprenait 12 titres. Idée qui risque de ne plus rien rendre au bout de 5-6 albums mais bon...
Faisons simple : cet EP est tout simplement une bombe, et confirme que le label Deathwish inc. est un sacré viver de talents... Il ne reste plus qu'à attendre un nouvel album de Trap Them, qui les propulsera certainement en haut de l'affiche si la qualité reste au moins égale à cet opus. A écouter sans modération !
photo de Pidji
le 07/12/2007

1 COMMENTAIRE

(((Viking Jazz)))

(((Viking Jazz))) le 08/12/2007 à 11:07:33

TOTALE BUTERIE !!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements