Uncommonmenfrommars - Easy Cure

Chronique CD album (28:41)

chronique Uncommonmenfrommars - Easy Cure

Et déjà de sept ! Que le temps passe, mais malgré ça nos americano-ardéchois continuent de nous surprendre encore et toujours, avec cet Easy Cure bien gonflés aux amphétamines !
Chez Uncommonmenfrommars on est habitués à des mélodies très alambiquées, ils ont toujours eu une façon de sonner bien à eux, un punk rock musicalement « sérieux » si on peut dire ainsi, bien que cela puisse apparaitre probablement comme un paradoxe pour certains d’entre nous je suppose… Mais la, sans aucune offense aucune, les compères ont débranché le cerveau et le résultat n’est pas dégueu !  

Autant le titre d’intro ne laisse pas tellement présager le reste de l’album puisque ce "Sk8boarding Hurts More When You’re Over 30" reste dans cette ambiance mélancolique qui picote nos petits cœurs, cette rythmique mid tempo, et toujours la classe qu’on leur connait,  mais déjà on ressent un coté américain plus prononcé que dans leurs parutions précédentes, mais arrivé au second titre et c’est le lâcher de purée !  On découvre un combo plus incisif, peut être plus simpliste d’où le son un peu plus à l’américaine, mais toujours autant jouissif à écouter en tout cas !

 

Des titres comme "Guess What?" ou "I had way too much fun"  apparaissent vraiment comme des nouveautés a l’éventail de sonorités que se sont taillés les uncos au fil des années, on enchaîne les tubes fédérateurs qui donnent envie de jeter sa bière en l’air et de lancer ses bras dans tous les sens ! C’est gavé d’énergie, propre, toujours classieux et on aime toujours autant ! On pourrait  même à aller jusqu’à les confondre avec du NOFX ("Jim Got In A Fight With Brian Molko") avec même le coté reggae et tout aussi !

Si à la première écoute j’ai été, en bon Français,  plutôt réticent à ces nouveautés,  force est de reconnaitre que cet album renferme un tas de surprises ! Ce n’est presque pas les Uncommonmenfrommars ! Ils se lâchent complètement..  Écoutez "Too drunk to truck" complètement déglinguée ou "Blue Pill" qui prend aux tripes et vous verrez bien… Deux choses sont sûres c’est que les UMFM n’ont pas perdu leur sens de la blagounette et que cet album risque bien de diviser un peu les fans … Moi je reste et je re-signe pour un prochain traitement ! 

photo de Biflam
le 21/12/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019