6:33 - Interview du 16/05/2011

6:33 (interview)
 

Question bête – mais rien de tel pour commencer une interview du bon pied : vaut-il mieux être matinal ou salement couche-tard pour apprécier 6:33 et Orphan of Good Manners ?

Mr Z.: Salement couche-tard ! Etre matinal c'est naze ! Perso, Orphan of Good Manners est l'album nickel pour s'éclater !! Tu vois, je reste convaincu que cet opus est une invitation à taper du pied, remuer ton gros cul, accrocher un vieux smile et boire un verre entre potes ! Bon tu l'auras peut-être compris en filigrane, on est des fêtards dans l'âme donc le matin pour nous, c'est synonyme de Doliprane, cuvage vénère, ronflement et caca qui fouette !!!

 

Qui est donc cet orphelin des bonnes manières ? Rémi « sans famille » ? Jean-Luc Lahaye ? :)

Kinky: L'orphelin des bonnes manières est comparable au sale gosse des pochettes d'Ugly Kid Joe. C'est un garçon sans aucune valeur morale, sans réel sens de l'empathie. En clair, un bon produit humain du 21ème siècle.

Mr Z.: C'est le genre de gars qui peut pisser sur des gaufres et en rire comme une baleine !!! (private joke inside) Bref, on est tous un peu orphelin des bonnes manières en fait. Rappelle-toi un moment où tu as vraiment été un enfoiré, soit parce que tu étais beurré comme un Lu, soit parce que tu vivais un sale moment, soit parce que le trou de balle qui était en face de toi ne méritait même pas la moindre attention de ta part... C'est un peu en somme, comme le dit Kinky, une problématique de notre société: les individualités font que les gens ont parfois du mal à se rendre compte à quel point ils peuvent être de beaux cons. Et je dis ça en toute connaissance de cause car j'en suis moi même un !

 

Avant de sortir Orphan of Good Manners, vous avez fait parler de vous via une reprise de East 17, « Alright ». Comment avez-vous atterri sur la compilation Decade-Dance, où cette reprise est sortie ? Le titre vous a-t-il été imposé ou bien c’était votre choix Jean-Pierre ?

Kinky: On a vu l'annonce sur un webzine comme quoi Chabane's Records cherchait des groupes metal pour reprendre des titres dance des années 90. On trouvait le titre de East 17 vraiment fun et on l'a tenté ! D'ailleurs au départ le label avait douté un peu, "Alright" ne leur semblait pas assez dance dans sa version d'origine. Finalement ils sont revenus vers nous en nous disant "bon, ok pour East 17 !" Je pense que pour eux la dance, c'était vraiment Corona, ou les 2be3, mais East 17 est bien kitch aussi.

Nicko: On a enregistré le morceau en un après-midi à la maison et on s'est vraiment bien poilé, malgré la prod un peu light on le réécoute avec plaisir !

 

Dans la chronique de « Orphan … », j’insiste un peu lourdement sur certaines ressemblances avec d’autres groupes (CiC, Mr Bungle, Polkadot Cadaver) … C’est un petit peu énervant quand même ce genre de parallèles ou bien ? Dans quelle mesure ces groupes sont-ils vraiment une influence pour vous ? Et quelles autres groupes aurait-il fallu citer – si autres influences il y a ? J'ai cru lire des choses à propos de Devin Townsend, c'est bien ça ?

Kinky: Je trouve ça flatteur, d'autant plus que j'écoute régulièrement CiC, Bungle, Polkadot Cadaver, mais la référence qui m'a tué et dont j'ai adoré la comparaison a été Circus Of Dead Squirrels, un groupe que j'écoute souvent: je le conseille à tous. Moi j'aurais aimé que l'on ressente plus le côté heavy, et fun comme Ugly Kid Joe. Et Devin bien sûr à fond.

Mr Z.: Ce sont juste de putain de références, bon même si je t'avoue qu'excepté Bungle, FNM et CiC, j'étais un peu à la rue!!! :-D Merki pour les découvertes !!! La musique de 6:33 est riche car on a tous des univers musicaux différents. On n'a en aucune mesure souhaité faire un Viva la Vida (bis) ou un Disco Volante (vol. 2). Pour être sincère, le seul album de Bungle que je prends un plaisir énorme à écouter, c'est "California"... Loin d'être le plus barré! L'idée de départ était de monter un groupe défouloir, un groupe qui ne se fixait aucunes limites. Nicko et Kinky, à la base de la quasi totalité des idées des titres respectivement pour la musique et pour les lignes de chants, ont mis leurs côtés les plus schizo au service des compos et le résultat est vraiment cool ! Après on a tous eu notre mot à dire, on a chacun ajouté notre patte, notre grain de folie. Dietrisch nous a notamment pondu un "Drunk in Krakow" qui sent bon le tour de rein et c'est tout ça qui a fait le son 6:33. On pourrait donc ajouter des tonnes d'influences à ta liste mais tu ne les discernerais peut-être pas car elles sont involontaires, juste liées à des années d'écoute de tout et n'importe quoi pour chacun de nous.

 

Votre artwork est particulièrement réussi, en cela qu’il vous ressemble : touffu, barré – voire dérangeant, et cause de mal à l’aise – tout en étant attirant. Comment faut-il l'aborder afin de pouvoir décoder son contenu ? Et sinon je rêve ou bien on arrive à discerner la tête d’un bouc - ou je ne sais quel être plus ou moins fréquentable - en filigrane ?

Mr Z.: L'artwork est l'œuvre de Seldon Hunt qui a bossé notamment avec Isis et Neurosis. A l'époque où on cherchait une idée pour la cover, on a décidé de contacter différents artistes que l'on appréciait, tout en leur laissant carte blanche. Ce qui nous branchait, c'était le style graphique de ces artistes, on ne cherchait pas à les driver, juste à leur dire : "voilà ce qu'on fait, qu'est ce que ça peut t'inspirer ?" Seldon a répondu positivement à l'écoute de "Berretta" et "KarmaComa" et au bout de quelques semaines il nous a renvoyé cette pochette qu'on a trouvée juste ouf ! Tu peux voir tout et n'importe quoi dans ce maelström de squelettes et autres joyeusetés! C'est ça qu'on a apprécié dans son boulot et si tu vois tout ça dedans, j'ai envie de te dire que je suis tout à fait d'accord avec toi ! Maintenant, tu y verrais Titi et Grominet ou une scène de "Stagnetti's Revenge", je te trouvai certes barré mais je verrai en toi un chic type avec de bonnes références ! En somme si tu veux savoir ce que le maître a voulu exprimer, contacte direct Seldon! ;-)

 

Vous êtes les « nouveaux venus » d’une scène française « metal foldingo » particulièrement riche, avec Pin-Up Went Down, Torm, Vladimir Bozar, Pryapisme, City Weezle, Sebkah-Chott, Kunamaka … J’arrête là pour ne pas transformer cette interview en annuaire! Connaissez-vous – voire êtes-vous en relation – avec certains de ces joyeux allumés ? Et en tant qu'hommes d'un goût certain, auriez-vous d’autres formations surprenantes et intéressantes à nous recommander, et qu'il serait criminel d’ignorer plus longtemps ?

Kinky: Et bien on est rentré en contact avec Pin-Up Went Down, on aimerait partager la scène avec eux, leur deux cd sont géniaux. Pour les autres groupes, désolé, je note les noms pour découvrir leur univers. Cette scène est tellement confidentielle, il faut des chroniqueurs affutés pour découvrir de nouveaux groupes. J'y cours...

Nicko: D’ailleurs j'adorerais que miss Asphodel vienne pousser la chansonnette sur un de nos morceaux.

Dietrisch: Carrément, elle envoie le pâté ! J'avoue que comme Kinky, je ne connais aucun groupe à part PUWD (tiens ça vous énerve jamais ça, sur les webzines, les initiales incompréhensibles ? "T'as écouté le dernier ASFKLT ?"). Mine de rien ça fait plaisir de savoir que tous les groupes que tu cites sont français et qu'il y a potentiellement quelque chose à faire avec eux ! Je suis sûr que Pryapisme plaira à Mr Z.

 

Vous avez réalisé une chouette vidéo pour « Beretta », dans laquelle on se rend compte que – finalement – vous êtes au moins aussi sombres et dangereux que joyeusement fêlés. C’est l’image que vous souhaitez donner de 6:33 en priorité plutôt que celle de joyeux zinzins (que vous semblez être également) ? Autre point: comment êtes-vous arrivés à réaliser un produit aussi pro pour la sortie de votre tout premier album (ce qui – théoriquement – signifie 0 voire 0,5 euro de budget) ?

Dietrisch: Disons que pour "Beretta" en particulier, c'est l'image qu'on voulait donner. Peut-être que les prochains clips seront complètement différents. C'est l'avantage avec les morceaux de l'album: ils brassent un panel très large au niveau des ambiances et des sentiments qu'ils évoquent, c'est donc autant de paysages et de styles à exploiter pour les illustrer en clip !

Kinky: On voulait donner à ce clip un côté film d'horreur de serie Z. On  a fait appel à un copain,  Bruno Cailloux, qui a également réalisé des clips, pour Headcharger ou encore Jarell. On a co-écrit ensemble le scénario, et ensuite passé deux jours à triper dans une bicoque en ruines. L'aspect vidéo est important pour 6:33, c'est un renfort dans l'imagerie globale du groupe. 

Nicko: Pour faire un bon clip pour pas un rond il a fallu : un réalisateur doué, des acteurs adorables qu’on a payé en nature et beaucoup de système D !

 

Puisqu’on en est à parler de vidéos : un petit mot à propos du speech de cette jolie demoiselle en sous-vêtements – Nephael – qui se fait votre porte-parole le temps d’une interview ? J'imagine que ce n'est pas forcément elle qui assure le chant féminin sur l’album ? :)

Kinky: Non effectivement c'est pas elle qui chante sur l'album ! Sa vidéo a été un bon moyen de nous faire connaître, les métalleux étant toujours avides de tétons et de jolies filles.

Mr Z.: Ça rentrait dans le délire de ne pas montrer nos visages. On trouvait ça con de faire une interview masquée. Alors on a répondu à quelques questions et Nephael s'est prêtée au jeu. Super cool de sa part car on lui fait vraiment dire de la merde ! Et vu qu'on maltraitait des nanas dans le clip de "Beretta", c'était un juste retour des choses pour dire qu'on n'est pas si vilains que ça!

Sur « Black Becky », en tendant l’oreille, on arrive à entendre quelques lignes du « Black Betty » de Ram Jam. L'album contient-il d’autres clins d’œil cachés que le profane que je suis aurait loupé ? Peut-être des Ouh-Ouuuuuuhh un peu Depeche-Modesque sur « Little Silly thing part II » (vers 1:40) ? Et une référence à « Sweet Charity » de Mr Bungle au début de « Orphan of Good Manners » ?

Kinky: Oui, il y a aussi un clin d'oeil aux Doors sur "KarmaComa", à Britney Spears sur "The only One" ou encore une caricature de chant à la Justin Timberlake sur "Little Silly Thing"...

Mr Z.: Et ce bougre de Kinky oublie de te notifier la foultitude de mots subliminaux plus sales les uns que les autres qu'il s'est amusé à insérer entre ses pistes! Ce gars est un malade!!! :-D

Nicko: J’ai du le retenir pendant les enregistrements pour pas qu’il nous colle des «sodomie» toute les deux phrases ! D'ailleurs quand il chante "I am the lucky one" dans "Black Becky" on peut entendre un "Kenobi" en arrière plan, ce qui encore aujourd'hui a le don de me faire hurler de rire !

Dietrisch: Kinky en studio c'est un peu la rencontre entre Jean Roucas, Krusty le Clown et Damien Baiser, finalement...

 

Vous avez choisi de jouer masqués – apparemment dans l’esprit du Mr Bungle des débuts. Imaginez-vous que cela restera une constante de l’identité de 6:33 ou vous laissez-vous la possibilité de revenir à un mode « à visage découvert » par la suite ?

Mr Z.: Les masques rentraient complètement dans le trip du groupe, le côté décalé de la zik imposait quasiment à lui seul l'utilisation de personnages burlesques qui pouvaient engendrer la stupeur, la peur et au final le sourire ! On ne cherche pas à jouer les gros méchants, juste à ajouter une identité visuelle barrée au groupe, plus intrigante que cinq gus qui se pointent sur scène pour jouer leurs morceaux avec leurs instruments et leurs têtes de cul ! En ce sens, c'est vrai que ça se rapproche de la démarche du Bungle des débuts. Et franchement, jouer masqué, c'est fun : ça te déshinibe, tu te fous de tout mais ça ajoute un facteur difficulté sur scène pour jouer qui n'est pas négligeable ! Pour la suite, on est loin d'avoir pensé à un autre concept. Pourquoi pas jouer démasqué, l'avenir le dira ! Pour le moment, on serait plus à chercher d'autres masques à la con pour varier les plaisirs !!!

 

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin : pourquoi ne trouve-t-on pas les paroles des chansons dans le digipack ? Elles sont sans doute accessibles quelque part sur le web ?

Nicko: Hé c’est que c’est pas donné de faire un livret !!! On les balancera bientôt sur internet.

Dietrisch: C'est vrai que ça manque, il faudra faire péter le budget sur le prochain album pour qu'elles y soient. Les paroles sont vraiment sympa en plus, ce sont de vraies petites histoires.

 

Si je me suis bien renseigné, il semble que ce soit « au culot » que vous êtes rentrés en contact avec Arno et Guillaume pour le featuring sur « Orphan of Good Manners » ? Pour Arno, le lien avec 6:33 est assez évident … Pour Guillaume, un peu moins: l’un de vous est particulièrement fan de Scarve ou de Mnemic ? Et sinon, aviez-vous tenté d’approcher d’autres personnalités de la scène metal ?

Kinky: Pour Arno, c'est au culot effectivement: j'avais vraiment envie de bosser un titre en commun avec un gars que j'écoute souvent chez moi. Pour Guillaume, je suis un fan de la première heure de Scarve et je l'ai déjà rencontré sur un autre projet, donc l'évidence était là. Pour ma part, je n'ai contacté personne d'autre.

 

Mon petit doigt m’a dit que vous pourriez bien apparaitre sur le volume 3 de la compilation Combat Nasal. Avez-vous eu l’occasion d’écouter les 2 épisodes précédents ? En tout cas le lien entre Arno Strobl et le groupe semble fort … Vous n’avez pas envie de lui proposer de remonter Carnival in Coal sans Axel ? ;)

Kinky: Combat Nasal serait effectivement une bien belle opportunité. Les deux premiers volets m'ont fait découvrir des groupes, c'est une démarche fun et enrichissante. Pour ton idée de Carnival, je ne pense pas qu'on arriverait à remplacer le duo Arno et Axel, et il serait bien préténtieux de répondre "oui" à ta question, mais en tant que fan j'aimerais bien revoir un CiC dans les bacs et pourquoi pas un guest avec 6:33 :)

Nicko: (à voix basse) Arno tu as toujours mon numéro de téléphone (rires). Plus sérieusement le talent de CiC résidait dans l’alchimie de ce duo, et je doute que cela puisse fonctionner sans l’un des deux loustics.

 

L'évocation de la compilation « Combat Nasal » m'offre une transition rêvée: il semble que vous connaissiez le groupe Circus Of Dead Squirrels – qui figure sur le volume 2 de ladite compilation, et avec qui vous partagez aussi bien le côté « barré » que le côté indus / mécanique » ? Dans quel mesure vous sentez-vous proches d'eux stylistiquement parlant ?

Kinky: Ce qui nous rapproche, c'est l'aspect burlesque de nos musiques, l'absence totale de règles et un bon fond comico-malsain qui apparait dans les touches metal. J'aimerais bien partager la scène avec eux. Au-delà de tout cela, je pense que c'est l'un des groupes les plus inventifs qui sévit actuellement dans l'univers de cette scène de détraqués. Il y a dans leur musique une brutalité contrôlée et un sens aigu de la dérison. Au fait comment s'appelle ce style de musique ? Sans doute "musique hors norme, douce et si lumineuse qu'on en oublie son corps même en pleine agonie".

Dietrisch: Drogué.

 

Vous faites apparemment parti d’autres groupes que 6:33. Pourrait-on savoir lesquels ou préférez-vous entretenir cette part de mystère entretenue par le port des masques ?

Kinky: Je préfère garder le secret pour l'instant, avec mon masque je fais ce que je veux.

Mr Z.: "Derrière mon loup, je fais ce qui me plaît (me plaît)..."!!! Merde chuis grillé! Ouais, j'étais clavier dans la Compagnie Créole mais ils m'ont viré le jour où j'ai voulu leur imposer des amplis qui vont jusqu'à 11 ! Mauviettes !

Nicko: Mystère !

 

Je vous laisse poser le point (ou poing) final en bas de cette interview selon les modalités que vous trouverez les plus appropriées. Merci d'avoir eu la patience de répondre à ce long interrogatoire en règle !

Mr Z.: En grand fan de la Fistinière, je finirai en vous disant qu'Orphan of good Manners va vous trouer le cul, un poing c'est tout ! AH ! Et plus sérieusement, merki à toi pour ta chro et ton interview ainsi qu'à toi, lecteur, pour le temps que tu as passé à nous lire. A bientôt, en concert !

Nicko: Merci à toi Lapin jaune !

 

 

 


 

Bon, c'est pas tout ça, vous m'excuserez, mais 'faut que j'aille finir ma nuit moi. Booon-neuuuh-nuiiiit-leees-peuu-tiiiiiiits ...

photo de Cglaume
le 10/06/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Bellafea - Cavalcade
Old man gloom - Christmas