Dewaere - Interview du 01/02/2019

Dewaere (interview)
 

"Slot logic", votre premier album, est sorti il y a peu, en décembre. Mais depuis quand existe le groupe ? Quels sont vos backgrounds respectifs (groupes passés, expérience musicale, etc.) ? Comment vous-êtes-vous rencontrés ?
Marc (basse) : Julien et moi on se connait de longue date, on a joué ensemble dans Rafale, puis on a rencontré Hugues qui revenait de Lyon vers la Bretagne via des amis communs et on a vite cerné qu'on avait les mêmes goûts et envies, et naturellement on s’est retrouvés à composer et répéter nos premiers titres en version instrumentale, jusqu'à ce que je rencontre Maxwell lors d'une soirée qui l'a amené à nous rejoindre en répétition et voilà, Dewaere est né.
                                                                  
Sur ce "slot logic", il y a une inspiration des 90's bien présente. Qui est le coupable ? Qui compose au sein de DEWAERE ?
Julien (guitare) : Nous sommes tous coupables de tout, puisque nous composons tous dans le groupe. Les titres de « Slot Logic » proviennent indépendamment d'un riff de guitare, une ligne d'accords à la basse, une mélodie de chant, une rythmique de batterie forte etc... Le côté 90's n'est pas forcément volontaire, même si cette époque nous a tous beaucoup marqués, le lien vient certainement de la nervosité extrême et de la folie présentes dans notre musique, qu'on retrouvait fréquemment à cette époque.
Hugues (batterie) : J’aime ce côté un peu tendu qui sortait des années 90. Les batteurs que je voyais dans Best Of Trash sur M6 frappaient comme des dingues. Il y avait une impression de puissance brute. C’est peut-être ça qui ressort par certains aspects de Dewaere. Ce qui est marrant c’est qu’en regardant la TV à l’époque de Nulle Part Ailleurs et autre il y avait Sepultura en face de Mimi Mathy. C’est peut-être ça ce côté 90’s. Un peu « rentre-dedans ».


Et au-delà de ce son 90's, on parle de rock, noise, punk... Quelles sont vos références, les groupes auxquels vous pourriez vous identifier ?
Maxwell (chant) : En terme de chant je dirais que je suis un influencé par David Bowie, Lou Reed, Phew, Scott Walker, Lee Hazlewood, the Fall, the Kinks, the Monks et lots more !
Julien (guitare) : On aime ce mélange d’énergie brute punk et noise comme Crass avec ce côté pop ajouté comme le fait parfaitement Iggy Pop (avec ou sans les Stooges). Outre la violence de cette musique on porte un attrait hyper important aux mélodies, on aime les chansons !

 

Dewaere interview

Dans la même idée, de quelle(s) scène(s), styles musicaux vous sentez-vous les plus proches ?
Maxwell (chant) : J'ai toujours apprécié les scènes variées, mes meilleurs souvenirs de concerts étaient quand il y avait du hip hop, chiptune, punk, folk, noise (le vrai, expérimental), happy hardcore etc… dans la même soirée sur la même scène ! J'aime pas les cliques.
Hugues (batterie) : Nos affinités sont plus à chercher dans le Do It Yourself, on est un peu un groupe tout-terrain.


La présence de festivals bien ancrés dans votre coin comme ART ROCK et BINIC entre autres a-t-elle une importance quelconque dans votre existence ? (création, évolution, inspiration… ?)
Maxwell (chant) : Pas encore, il faut qu'ils nous invitent à y jouer ! Le soutien des groupes locaux est important. Comme les petits commerces et producteurs indépendants quoi !

 

Quels sont les albums que vous avez le plus écouté dans votre vie ?
Julien (guitare) : « The Idiot » d’Iggy Pop en ce qui me concerne, mais aussi « Nevermind » de Nirvana pour faire plaisir à Maxwell qui n’aime pas vraiment ça haha !
Maxwell (chant) : La discographie entière des Beatles, les Kinks en suivant.
Marc (basse) : « Nightwork » de Sonny Stit & The Giants
Hugues (batterie) : « Pink Flag » de Wire qui était pour moi une vraie révolution à la première écoute, « Ill Communication » des Beastie Boys quand j’étais adolescent et que je voulais être bon en skate !

 

Avez-vous un titre préféré de votre album ? Et pourquoi ?
Marc (basse) : Impossible, on est quatre avec des goûts différents et on a dix titres dont on est fiers sur « Slot Logic », on est incapables se mettre d'accord sur un seul  titre pour résumer tout ça !


Pourquoi avoir repris le titre "Everybody's Got To Learn Sometime" de The Korgis ?
Julien (guitare) : Ce titre est magnifique, on en est tous fans, les mélodies, le message qui est une vraie ode au droit à l'erreur. Il est plein de bons sentiments, un peu comme nous quatre, et contrairement à ce qu'on pourrait penser il nous va super bien, on y a juste ajouté notre intonation qui l'amène un peu plus vers un « nan mais vous allez finir par vous aimer les uns les autres ?!!! »
Maxwell (chant) : Et puis aussi parce qu'il y a trop de mandoline sur « If I had you » !
 
Qu’est-ce que vous voudriez que les gens retiennent après avoir écouté ce disque ?
Maxwell (chant) : L'album donne la patate, il faut le garder !
Julien (guitare) : On espère qu'ils auront passé un bon moment, qu'on les aura surpris, qu'ils auront découvert toutes les subtilités et la poésie qui en ressort, qu'ils auront envie de le réécouter encore et encore et de venir nous voir en concert !

 

Vous sortez ce premier disque chez Bigoût Records, comment s'est passé votre rencontre/signature ?
Marc (basse) : Pour être précis on sort Slot Logic à trois, il y a Bigoût Records, le label allemand Phantom Records, et nous. Ces labels sont dans les deux cas des connaissances de longue date de notre batteur Hugues avec qui il a travaillé auparavant.
Hugues (batterie) : Ce sont des gens que j’apprécie et avec qui j’avais eu des projets cools, donc ça m’a paru évident de faire le disque avec eux. En plus ils sont bons dans ce qu’ils font, ils sortent des disques que j’aime bien, ça me semblait la bonne idée.
 
Vous prévoyez une tournée pour la promo de cet album ?
Marc (basse) : Oui, nous venons de confirmer notre collaboration avec notre booker (Octopus), et nous sommes en pleine recherche et calage de dates pour cette année 2019.

 

NDLR : les premières dates ont été annoncées entre-temps, les voici :

dewaere dates de concert


 
Parlons bouquins pour changer, Quels livres lisez-vous en ce moment ? Est-ce que la littérature intervient d'une manière ou d'une autre dans vos textes ?
Maxwell (chant) : Je viens de lire un livre sur Adam Worth par Ben Mccyntire. J'adorais « Zigzag » et « Mincemeat » de cet auteur, c'est des livres sur l'espionnage et autres histoires incroyables mais vraies pendant la seconde guerre mondiale.
Hugues (batterie) : Je suis sur plusieurs livres, « Perfecting Sound Forever » de Greg Milner sur l’histoire de la musique enregistrée, « John Coltrane : sa vie, sa musique » de Lewis Porter.


Un dernier mot ?
Julien (guitare) : Merci d'écouter « Slot Logic » et à bientôt en live !
Maxwell (chant) : Buy our album and merchandise when you come to our live shows and if you ever get a chance, check out Kevin Colin et les Crazy Antonins, they're fucking excellent!

 

photo de Pidji
le 05/03/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

No Sky Above Us - Rift
Unleashed - Midvinterblot