La Fin De La Société Telle Que Nous La Connaissons - Interview du 21/01/2013

La Fin De La Société Telle Que Nous La Connaissons (interview)
 

En dehors de sa longueur, votre nom interpelle par son côté « révolutionnaire » / « apocalyptique ». Alors, plutôt anarchistes-nihilistes ou descendants des prophètes mayas ?

Dans La fin de la société telle que nous la connaissons, chacun trouvera son compte. Certains nous trouveront apocalyptiques, d'autres révolutionnaires ou anarchistes. Pour ma part je dirais juste qu'on constaste la fin de la société, et que nous en proposons une alternative plus morale, basée sur de vraies valeurs.


 

Entre ce violoncelle, ce foisonnement vocal qui sonne parfois « Cour des Miracle », ce côté classe-mais-déjanté, Cirkle m’a parfois fait penser aux québécois d’Unexpect. Est-ce que vous connaissez le groupe ? Et plus largement, vous qui avez fait partie d’une « mini-scène » nawak foisonante aux côtés d’Empalot ou encore Höküs Pöküs, est-ce que vous continuez à suivre les groupes évoluant dans cette niche musicale décalée (comme – pour rester en France – Vladimir Bozar, Pryapisme, City Weezle, Akphaezya, Pin-Up Went Down) ?

Rien de tout ça ne nous influence, hormis Empalot, Mr Bungle et Carnival in CoalOn n'a pas été influencés par des groupes ayant déjà effectué ce mélange (...peu commun). Chez nous, le mélange des styles se fait naturellement, par le biais de nos influences diverses, en écoutant Björk, Aphex Twin, Gorillaz, de l'électro underground, du death metal, du black, de la pop... On ne se sent pas obligés d'écouter Psykup pour créer quelques choses d'original, ça vient naturellement.

 

Quand on lit la bio du groupe, on voit que loin de taire l’utilisation d’une B.A.R., vous le revendiquez et le mettez en avant comme une différence. Cette approche rythmique est donc à la base un choix artistique délibéré, et pas une option par défaut ?

Tout est joué à la batterie électronique, il n'y a jamais eu de boîte à rythme (note de cglaume: mea culpa!).

 

Restons dans le sujet du tchac-boum: sur plusieurs des morceaux de Cirkle ("Cirkle" et "Mik Mak"), vous utilisez des parties rythmiques qui sonnent tribales, façon Tambours du Bronx – et qui personnellement me rappellent le groupe brésilien Overdose. Celles-ci contrastent assez nettement avec le côté sombre / baroque de votre univers.. Qui a donc apporté / d’où viennent ces influences ?

Les influences viennent de l'électro (écoutez donc Kristobalt). En effet le batteur écoute principalement de l'électro et de l'alternatif, ainsi que des groupes comme System of a Down, Muse, etc.

 

Des morceaux comme « Par la Racine » ou « A Party Odyssey » – notamment à la fin – ont une indéniable dimension cinématographique. Vous avez des décors, des scénarios, des films en tête quand vous composez et interprétez ce genre de titres ? Composer la B.O. d'un film, c’est un exercice qui vous plairait ? 

Merci pour la dimension cinématographique. Oui, on a beaucoup d'images de films en tête. Je reste passionné par les univers de Gaspar Noé, Kubrick ou encore Lynch. Ça nous plairait terriblement de composer une musique de film.

 

Est-ce que ceux qui ont craqué sur Cirkle ont toujours la possibilité de se procurer votre 1er maxi ?

Oui, il nous reste quelques CD. Vous pouvez nous contacter via notre page Facebook.

 

Sur votre page Facebook justement, il est proclamé haut et fort que vous êtes en train d’écrire le prochain (et premier !) album. Où va-t-il nous emmener ? Peut-on avoir une idée de la couleur qui va prédominer ? Avez-vous déjà une idée de son titre, de quand et où vous souhaitez l’enregistrer ? 

Oui, l'écriture générale est à présent terminée. Cet album va nous emmener vers quelque-chose de plus mélodique, de moins "barré pour être barré". Je trouve d'ailleurs plus difficile de composer des morceaux en suivant une structure pop réfléchie, que d'agencer des plans différents qui peuvent surprendre mais correspondent moins à quelque-chose de plus classiquement musical.

 

Merci de nous avoir accordé un peu de temps. Les derniers mots de cette interview sont entièrement libres: faites en ce que bon vous semblera !

Eh bien on fera un peu de promo pour chacun des membres. Allez donc écouter Mateo Cacao (folk/pop), Batrix l'homme batterie, ainsi que Kristobalt (électro sombre tres slicée). Ça vous donnera un bon aperçu de l'ouverture d'esprit des membres du groupe!

photo de Cglaume
le 21/02/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements