SIDILARSEN - Interview du 18/11/2005

SIDILARSEN (interview)
 
Bon, une habituelle petite présentation du groupe en quelques mots ?
Bien sûr. Nous sommes 5, avec une formation classique 2 guitares, une batterie, un bassiste, un chanteur, et s'ajoutent à ça des machines. Ca fait bientôt 8 ans qu'on existe et on a sorti notre 2e album au printemps dernier.

Justement, parlons de ce 2e album. Avec ce recul de 8 mois maintenant, est ce que tu changerais des choses dessus ou bien en es-tu toujours content ?
Non non, il n'y a aucun regret à ce niveau là. On part du principe que l'album c'est une "photo" d'un groupe en pleine évolution à un moment précis; On a toujours envie d'évoluer pour ne pas faire les mêmes choses. Donc même si après on estime être capables de mieux sur certains morceaux, on n'a jamais de regrets; on se dit juste qu'on fera mieux la prochaine fois!

Alors que « biotop » me faisait énormément penser à la MASS HYSTERIA des débuts, « eau » se détache pas mal de cette influence en étant beaucoup plus varié. La suite sera-t-elle encore différente ou bien risque-t-elle d'être dans le même esprit que « eau » ?
Je pense que l'on fait partie des groupes qui évoluent tout le temps. Je ne peux pas te dire à quoi ressemblera le troisième album, même s'il y aura toujours la touche SIDILARSEN donc il y aura une cohérence avec ce qu'on a fait jusqu'à maintenant. Mais c'est succeptible de beaucoup changer encore, notamment du fait qu'il vient d'avoir un changement de line-up récemment avec le départ de Sabash (guitare); donc le nouveau guitariste va apporter sa "patte", des idées fraiches, donc forcément il y aura de l'évolution. Après pour revenir à ta comparaison avec MASS HYSTERIA, beaucoup de gens disent que c'est dû aux machines, mais je pense aussi que c'est dû au fait que l'on chante en français en "articulant". Car la plupart des groupes metal français chantent en anglais, et c'est vrai que nous on a voulu mettre les textes en avant; du coup au temps de la sortie de "Biotop" on n'était pas encore beaucoup de groupes à le faire, la comparaison est certainement venue de là. Maintenant le français est beaucoup plus démocratisé dans le texte.

Pourquoi avez-vous eu cette envie de faire un titre avec des membres des Fabulous troubadours ?
C'est venu tout naturellement. On a joué ensemble lors de festivals, et au delà des générations (certains ont la cinquantaine), et même si musicalement on ne fait pas du tout la même chose, il y a ce point commun où ils sont 2 chanteurs à se donner la réplique, et chez nous c'est pareil; et enfin on est de la même ville. Donc on s'est dit que ce serait intéressant de faire une rencontre musicale avec nos deux groupes. Et puis c'est plus intéressant que de faire un guest avec quelqu'un qui est dans le même univers que nous. On voulait expérimenter quelque chose de plus osé; mais finalement ça s'est averé plutôt "naturel".

Vous n'avez pas été inspirés des ZOMBIE EATERS qui l’avaient fait avec les Hurlements d’léo quelques temps avant vous?
Non non, pas du tout.

En parlant des guests, il y a également des voix féminines sur certaines chansons. Elles font parties de groupes ?
Non, ce sont juste des amies à nous.

Ok. « La morale de la fable », qui a été écrite j’imagine juste après les présidentielles, semble encore être totalement d’actualité aujourd’hui avec les évènements dans les cités. Un avis là-dessus? Le côté « engagé » est-il important pour Sidilarsen ?
Ouais, elle est remise sur le feu de l'actualité effectivement. Ce qui se passe en ce moment, ça nous irrite bien. Après on n'a pas envie de se poser en donneur de leçons, mais plutôt amener des réflexions sur ce que l'on ressent, ce qu'il se passe. Si on peut interpeller les gens, on a le "haut-parleur" en mains. On se doit d'assumer certaines responsabilités en tant que groupe, donc on a envie de dénoncer certaines choses; mais pas d'imposer une vision. On apporte seulement une réflexion, on ne veut pas dire "voilà nous on pense ça, le reste c'est nul". Mais par rapport à ce qu'il se passe en ce moment, ce qui nous choque c'est de voir encore comment tout est très caricatural au niveau des médias, il y a des raccourcis gigantesques; on prends les gens pour des cons, on leur explique pas la vérité. On va montrer les mecs des banlieues très cons, très aggressifs, et des flics aussi très cons. Mais on ne montre pas le fonds du problème, on ne montre pas non plus les gens qui font des choses vraiment bien. Donc à travers nos textes, on essaie d'apporter une réflexion un peu plus "profonde".

Tu vas écrire là-dessus ?
C'est possible. On est deux à écrire (avec Viber, guitariste). Mais avec ce qu'il se passe en ce moment, il y aura quelques textes vraiment énervés, c'est probable.

En parlant du futur, vous avez déjà des idées pour le prochain disque?
On avance tranquillement, on a envie de prendre du temps. Et il y a un nouveau guitariste, donc on a envie de faire ça sans le stresser. "Eau" s'est quand même fait dans l'urgence, ça a donné des choses bien comme justement "la morale de la fable"; Mais là on veut vraiment prendre notre temps, et surtout tourner. Car on estime qu'on a encore beaucoup de concerts à faire, pour faire connaitre SIDILARSEN.

Pour revenir au changement de guitariste, Pourquoi Sabash est-il parti, et qui va le remplace donc ?
C'est vraiment un choix personnel, pas au niveau artistique ou humain. On est toujours très amis! Il n'avait simplement plus l'envie, plus l'étincelle créative qu'on a quand on est dans un groupe et que l'on cherche à perpétuer au fil du temps. Il a été honête, ça a été très dûr pour lui. Mais maintenant il est technicien son, et ça lui arrive de venir avec nous pour nous faire nos retours en concert. Son remplaçant c'est BenBen; on le connaissait un peu par relations. on a eu beaucoup de chance car lorsque Sabash a décidé de quitter le groupe, celui de BenBen (9mm) se séparait au même moment. Vu que humainement et artistiquement ça collait parfaitement, le choix s'est fait très rapidement. Donc ça se passe super bien, ça apporte beaucoup de "fraicheur" et c'est une nouvelle aventure qui démarre avec lui.

Toujours dans votre actu, peux-tu m’en dire plus sur la réédition de « eau » qui va être totalement remixé par d'autres groupes?
En fait, c'est "Biotop" qui va être réédité, pas "Eau". Mais ça va être un double digipack, qui contiendra donc "Biotop" tel qu'il est sorti il y a 3 ans, et aussi un deuxième disque qui contiendra donc ces remixes de "Eau". je peux déjà te dire qu'il y en a de faits par PUNISH YOURSELF, FREEDOM FOR KING-KONG, JMPZ, et beaucoup d'autres. En bonus il y aura également 3 titres très vieux, qui avaient été enregistrés il y a très longtemps.

On sait très bien qu’en France il est quasiment impossible de vivre de sa musique, comment gerez-vous travail et tournées ?
Alors jusqu'à maintenant on a réussi à gerer les deux, mais c'était très dur. Mais depuis quasiment 1 an, on arrive à tous vivre de SIDILARSEN, avec le statut d'intermittent. C'est très limite quand même, mais on y arrive. grâce à la scène surtout, car on est réputé pour être un bon groupe de scène. Le fait de vivre sur Toulouse nous aide aussi, car si l'on vivait sur Paris on aurait plus de mal financièrement parlant je pense. On ne gagne pas beaucoup d'argent mais on a une qualité de vie excellente, on se lève le matin pour faire notre passion; ça nous permets de bien bosser dans la profondeur toutes nos nouvelles compos. Après je te cache pas que des fois on est obligés de faire des petits contrats en tant que roadie par exemple pour finir le mois... Mais au moins on a acoompli notre but, vivre de SIDILARSEN.

En parlant de tournées, vous défendez actuellement "eau" dans toute la France, comment se passe-t-elle? Les échos sont positifs?
Ouais ! Ca se passe de mieux en mieux. Les retours sont positifs, et il y a nettement plus de monde que lors de notre tournée pour "Biotop".

Parlons un peu d’Antistatic (l'association Toulousaine qui regroupe SIDILARSEN, PSYKUP et d'autres groupes, gerée entre autres par Didou, NDLR): Quels sont les projets à venir?
Et bien... Il y a le nouvel album de LEIDEN qui est sorti récemment. et après, les projets c'est surtout d'accompagner les groupes d'Antistatic qui en ont besoin. PSYKUP et SIDILARSEN n'en ont plus vraiment besoin car on a nos tourneurs et maisons de disques maintenant, mais pas MARY SLUT et LEIDEN par exemple. Donc là on va aider les MARY SLUT qui enregistrent bientot leur premier album avec Fred Norguet; on va leur trouver des concerts, tout ça. Ensuite on organise toujours des concerts sur Toulouse et sur la région midi-pyrennees, on fait des échanges avec des groupes de toute la France pour faire découvrir un maximum de choses aux gens.

Pourquoi ne pas organiser une tournée Antistatic ? Avec vous, psykup et les autres, vous pourriez facilement remplir les salles, non ?
On aimerait ! Jusqu'à maintenant on n'avait pas les reins assez solides pour le faire, mais c'est vrai que désormais c'est plus envisageable. le plus compliqué sera de coordonner nos tourneurs respectifs (pour SIDILARSEN et PSYKUP), pour qu'ils puissent travailler ensemble et monter un plateau comme ça. Mais c'est en projet en tout cas!

Quels sont vos meilleurs et pires souvenirs avec le groupe ?
Meilleurs, c'est difficile. Il y a beaucoup de bons souvenirs en concerts! Les pires, et bien... C'est difficile aussi! Des mauvais, il y en a c'est sûr, comme quand il faut faire plein de kilomètres, des fois épuisés en conduisant le camion, jouer devant personne,... Mais tous les groupes passent par là au début. Mais on a tellement d'envie, de passion, que ces mauvais souvenirs disparaissent assez vite finalement.

Vas-tu souvent sur les webzines ou pas ? Que penses-tu de ce média ?
Pour être franc j'ai ralenti le net ces derniers temps, mais j'aime bien trainer sur les webzines de temps en temps. Je pense que ça a été un énorme apport et ça l'est encore aujourd'hui c'est évident. pour nous, ça nous a permis d'avoir une "existence" nationale à un moment où on n'aurait pas pu l'avoir avec d'autres moyens. Sans le net, on aurait trimé 5 ans de plus avant qu'on parle de nous dans la presse. Personnellement je découvre beaucoup de groupes sur les webzines; après on va en entendre parler dans les magazines mais 3 ans plus tard. Donc à ce niveau là, c'est très intéressant!

Bon, mes questions sont terminées. Un dernier mot à dire ?
Et bien j'encourage tous les gens qui travaillent bénévolement, que ce soit sur les webzines, les fanzines, les programmateurs; toute la scène rock française existe grâce au bénévolat. Donc voilà, je tire un grand coup de chapeau à tous ces gens là.



 

 


 

Et voilà, merci à Didou qui a été très réceptif et je ne peux que vous conseiller d'écouter "Eau", qui je l'avoue m'a fait changer d'avis sur ce groupe après un avis plutot mitigé sur leur précédent album. Et ruez vous sur la réédition de "Biotop", car rien que les noms des remixeurs pour les chansons de "Eau" font envie.

photo de Pidji
le 24/11/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Unhold - Gold Cut
Mindlag Project - Skylla