S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor) - "Happiness is not allowed"

W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor) - "Happiness is not allowed"
chronique W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor) - Happiness is not allowed
8.5/10 0

écouter "Paranoid Schizophrenia"


Acheter W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor) Happiness is not allowed sur Amazon

CD album CD album (30:00)

 

Style musical : 

Death groovy

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Inside
2. A Buried Memory
3. OI Type X
4. Eternal Cycle
5. Erinyes
6. Paranoid Schizophrenia
7. Davidian (Machine Head Cover)

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Infectious Grooves - Sarsippius' Ark

Moi, pour mes 10 ans, on a mangé du Quatre-quarts avec du jus d'orange, des copains de ma classe et on a fait un foot. Le soir mes parents m'ont offert des cadeaux.
 

W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor), pour sa première décade, a vu les choses sous un angle un peu différent et avec un poil plus d'envergure.
Déjà, ces cons n'ont rien pigé au concept d'anniversaire : le cadeau c'est eux qui nous le font. Oui oui c'est gratuit et tu vas manger (et c'est pas du gâteau) !

Bon, pour l'impression de la pochette, la gravure du CD : tu te démerdes, faut pas déconner. Mais pour la qualité du son, W.I.L.D ne s'est pas foutu de ta gueule.
Même le dernier album, qui marquait un grand pas pour le groupe, ne bénéficie pas d'un son aussi flatteur.
 

Là où leur anniv' commence à coller avec celui de quelqu'un qui a 10 ans, c'est que le groupe a invité un tas de copains.
J'ai des doutes pour l'aspect Quatre-quart / jus d'orange, (je crois plus au doublé Bière / Jack Daniels) mais ils ont dû s'amuser comme des foufous pour pousser la chansonnette comme c'est le cas à 7 reprises.

Là tu te rends compte que le répertoire téléphonique du groupe n'est vraiment pas dégueulasse. Dans le mien, y'a juste mon médecin (mais j'suis jamais malade), un gars qui m'a acheté des BD sur le Bon Coin y'a deux ans et ma mère (coucou Maman !).
Non, W.I.L.D a fait venir Ar No de Black Bomb A pour le titre d'ouverture qui ratatine déjà pas mal.
Le mieux, c'est que c'est le moins bon. C'est cool, ça te met une bonne mandale, mais t'as l'impression que les choses sérieuses commencent avec "A buried memory".

 

J'te parlais de mandale il y a deux lignes (si t'as déjà oublié, sérieux, consulte mec), mais là il est vraiment question d'un titre coup de poing.
Retiens ces trois mots : "A buried memory", tu t'amuseras à les reprendre en hurlant comme un con.

Le groupe n'a pas oublié qu'à la base il faisait du death-groovy. Alors sur "OI Type X", avec pour invité le gueulard de Trepalium, ça tronche pas mal.
Il est surtout remarquable de retrouver un groupe qui mêle aussi bien ses premières années avec le côté récent plus grassouillet "de base".

A croire que le chanteur se fait des bains de bouche avec du saindoux : le growl est plus gras, plus violent et sombre.
La présence du chanteur de Benighted va même creuser le sous-sol à ce niveau.

Pendant ce temps les morceaux défilent avec une inspiration des plus bandantes au niveau du riffing. Death, thrash, bien groove...Le batteur y va aussi plein peau (jeu de mots !). Quant à la basse, elle est omniprésente et c'est le début du bonheur !  

Voilà pour les 6 compos avec également la présence d'Arno Strobl (Carnival In CoalWe All Die (laughing)) et Sam d'Hacride / Mistaken Element) pour des morceaux peut-être plus classiques mais qui réclameront quelques séances d'osthéo histoire de réparer le bordel entre ta nuque et ton coccyx.


Tu n'as d'ailleurs pas fini de te tordre dans tous les sens puisque la dernière piste est une reprise.

"Davidian" de Machine Head.
Casting 5 étoiles : Ju de Psykup avec sa voix de castra génialement couillue reconnaissable entre 1000, et celle d'un vétéran, "un trve de chez trve" depuis 25 ans : L Chuck D (Carna Lust / No Return etc. ).
Pour être sincère, je suis trop fan de l'originale pour apprécier une reprise, mais avec ces bonshommes derrière les instruments ou les micros, il faut l'avouer : vous n'en entendrez pas deux comme celle-ci. Les mecs se sont réappropriés le morceau pour en sortir un truc carrément plus foufou et déjanté.

 

Selon les pédopsychiatres, l'âge de la raison est à 7 ans, l'entrée dans l'âge boudeur-rebelle (13 ans) : W.I.L.D est donc pile entre les deux avec cet EP aussi réfléchi que ronchon. Il a en tout cas tout ce qu'il faut pour faire tomber vos dents (qu'elles soient de lait ou de sagesse) en concert.

 

photo de Toukene
le 16/09/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Heartbeat Parade - Hora de los Hornos

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)