Black Moth - The Killing Jar

Chronique CD album (38:20)

chronique Black Moth - The Killing Jar

Et bam ! Grosse baffe avec une grosse basse toute ronde bien grasse qui lance "The Articulate Dead", premier titre de ce premier album des 4 anglais de Leeds. La guitare tombe, toute aussi massive, est c’est parti pour 40 mn de riffs emportés / posés, stoner psyché / heavy rock.  À l’instar des Jucifer, à des compos vraiment terribles, ce qui leur permettra de ne pas rester embourbés dans un seul style musical de ceux pratiqués avec les burnes, c’est ce chant féminin porté fièrement en avant. Et bons dieux, elle ne crie / hurle pas comme un chien sauvage, ni ne joue les voix faussement masculines, elle chante, et elle assure ! Elle apporte de son chant clair des mélodies qui, tout en gardant une certaine noirceur, renforcent les morceaux en leur donnant de la profondeur. À cela, en évitant le choix de la puissance seule – que les instruments s’empressent eux de répandre – elle apporte l’essence qui donnera ici une âme aux chansons, leur permettant de brûler de milles feux.

 

Musicalement, le mariage avec le chant est parfait, parfaitement complémentaire. C’est heavy, puissant, massif, emporté, les gaillards aux instruments assurent comme des motherfuckers. On se laisse d’abord facilement emporter par les mélodies vocales, pour se faire ensuite brutalement renverser par des riffs assassins qui découpent habilement les morceaux. Non, à aucun moment on ne sent tomber le couperet, tout est minutieusement calculé. Les riffs, les breaks, les morceaux, tout s’enchaîne avec une putain d’habileté... On en reste bouche bée. On « headbang » et on écoute. De ce talent de composition et d’interprétation se dégage donc une « fraîcheur » qui n’est vraiment pas commune. Incroyablement dans son époque sans non plus s’en inspirer directement, ils ont superbement digéré le passé-présent-futur des musiques dîtes « indé ». On fera semblant de s’y connaître en musique en notant qu’un riff est davantage Josh Homme que ceux de Josh Homme lui même (Kyuss, Queens Of The Stone Age), que les « Ouh, Ouh Ouh » sur "The Plague Of Our Age" sonnent Yeah Yeah Years, que le solo de "Chicken Shit" est putain de Rock ‘N Roll, que le son est sur un autre titre aussi puissant que du Goatsnake, que ces 3 petites notes ici sont ultra Black Sabbath, que là elle chante comme PJ Harvey, que bordel là elle chante psychédélique, que bons dieux à l’instar des Melvins ils arrivent à cracher un rock heavy à leur propre sauce, et que ci, et que ca… Mais si ça évoque toutes ces choses et tous ces groupes, c’est jamais sous la forme de la copie et ils réussissent à faire mouche à chaque fois.

 

Véritable nouvelle bombe anglaise chargée à l’efficacité, à la sincérité, et à la testostérone des marécages, les Black Moth sont prêts à vous décoiffer comme peu sauraient le faire parmi la surabondance des nouveaux groupes stoner/doom d’aujourd’hui.

 

Mon « top 10 » des meilleurs albums de 2012 vient de commencer et vous feriez mieux de jeter une oreille sur ce Killing Jar avant de faire le vôtre et d’avoir à tout recommencer !

photo de R.Savary
le 07/08/2012

9 COMMENTAIRES

R.Savary

R.Savary le 09/11/2012 à 12:31:34

Alors ??? Personne n'a écouté ce futur meilleur album de 2012 ??

pidji

pidji le 09/11/2012 à 14:17:15

Non désolé, je vais tenter d'y jeter une oreille !

R.Savary

R.Savary le 11/11/2012 à 01:12:09

La prochaine fois je mettrais 11/10 au moins pour que le disque soit remarqué

R.Savary

R.Savary le 11/11/2012 à 19:53:36

(rire)
Écoutez écoutez, c'est du bon !!!!
(promis!)

pidji

pidji le 13/11/2012 à 11:45:21

Bon, à la première écoute, j'ai un peu de mal avec la voix, je vais tenter d'aller jusqu'au bout de l'album quand même car ça m'a l'air bien bon ;)

R.Savary

R.Savary le 18/11/2012 à 12:40:02

Alors Pidji ??? Il est pas énorme cet album ??? Heavy comme du Goatsnake, Psyché-sombre comme du Jucifer, rythmé comme du Melvins !!!

pidji

pidji le 23/11/2012 à 15:40:50

Bah musicalement ça se tient, mais j'accroche vraiment pas à la voix, du coup ça me brouille l'écoute :D

el gep

el gep le 24/11/2012 à 01:53:23

Ces binbins n'ont pas mis beaucoup de titres dispos en écoute, il me semble. Avec le peu que j'ai entendu, je dois admettre que je suis loin d'être aussi enthousiaste. Les compos me semblent linéaires et sans surprise, cet orgue finit par casser les couilles et la voix me paraît quasiment dénuée d'émotion et d'engagement. Juste un petit côté "lad lady slackeuse" qui me paraît bien léger comme trait de caractère. Rock Stonoïd de base, ou pas très au-dessus du panier, me semble. Rien à voir avec les Melvins, mais alors rien du tout. Ah si, y'a d'la guitare saturée, ahahah! Mais je n'ai entendu que la piste 1 et la 7.

R.Savary

R.Savary le 24/11/2012 à 18:07:08

!!! Sur les 10 chansons que forment l'album je ne pense pas que le terme "linéarité" soit bien approprié ! Et je ne pense pas que l'orgue évoqué (présent en gros en fond sur 1,5 titre) puisse caractériser ce massif Killing Jar ! Pour les rapport aux Melvins, je mets en avant cette capacité, comme Goatsnake et Jucifer, à jouer un rock heavy as shit qui décrasse du doom/stoner, tout en y collant un chant mélodique, clair, accrocheur, limite pop, et ça, c'est bien ce que font les Melvins à 200% depuis (a) Senile Animal !!
Mais je comprends que sur l'écoute de seulement 1 ou 2 seuls titres d'un album, on choisisse de poursuivre la découverte ou de ne pas continuer si ce titre n'as pas accrocher plus que ça!
Mais c'est un album mortel qui file un coup de latte dans les burnes de ceux qui se parodient pour être au goût du jour !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019