CONVULSE - World Without God (réédition)

Chronique CD album (61 min)

chronique CONVULSE - World Without God (réédition)
Convulse est un groupe finlandais qui a marqué le début des années 90 avec son death metal emprunté au grands noms de l'époque : Autopsy, Morbid Angel, Entombed. Avec ces 3 influences ils arrivent à concocter une première démo qui aboutira à un premier album en 1992 « World without God ». C'est de cet album dont je vais vous parler un peu plus bas. Mais pourquoi vais-je chroniquer un album finlandais de 1992 ? Tout simplement car Relapse Records a décidé de ressortir ce disque en édition spéciale, en y incluant 4 titres de la démo et 2 titres live.


Du bon death metal old school, c'est ce qui pourrait résumer cet album. Car oui, ça peut faire penser à pas mal de groupes à la première écoute comme je l'ai dit plus haut, mais au fil des écoutes tu arrives à saisir leur identité.
Je passe l'intro de l'album au clavier qui ne m'emballe pas plus que ça, et on arrive au 1er titre « World without God »:
- riff de gratte sur une corde avec appel batterie
- break de batterie
- cri et c'est parti avec la « ride » pour la lourdeur
- puis avec la double pour faire progresser tout ça
Pourquoi je dis ça ? Tout simplement parce que maintenant ça nous paraît on ne peut plus classique, téléphoné, attendu ; mais à l'époque, en 1992, ça ne l'était pas forcément.
La voix est sombre, profonde, gutturale, voire malsaine. Monsieur est guitariste/chanteur ce qui fait que la structure de chant se colle énormément à la gratte mais c'est ça aussi le old school.
Le son des guitare est lui aussi bien vintage, mais comparé au son des 2 titres de la démo présents sur l'album on s'en sort plutôt bien (Oui c'est vrai que je ne suis pas fan des anciennes productions).
En revanche, ce qui m'a plu dans ce groupe, c'est le côté groovy qui plane sur l'album, "Blasphemous Verses", "Resuscitation of Evilness"... Le batteur est un vrai monstre entre les breaks interminables et les parties de double bien speed (intro de « Resuscitation of Evilness »). Les incursions de passages acoustiques sont très intéressants également, sur « False religion » ou encore « Powerstruggle of belief ». L'intro de ce dernier titre est tout simplement magnifique...

Je passe les versions démo des 4 titres rajoutés sur cette édition, et je m'intéresse à un des 2 titres live qui est « Countess Bathory ». Certains auront sans doute reconnu le morceau de Venom tiré de l'album Black Metal (1982).

Une bonne idée que cette réédition, car comme pas mal d'entre vous je ne connaissais que de nom ce groupe finlandais ; et je n'ai pas été déçu, loin de là.
photo de Growl
le 23/04/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Melvins - Night Goat 7''
Møl (mol) - Jord