Dav Dralleon - FALL OV MEN

Chronique CD album (44:20)

chronique Dav Dralleon - FALL OV MEN

Les one-man-band de Black Metal ne sont pas les seuls à pouvoir continuer à être productifs malgré les confinements. En matière de Synthwave également, on a souvent affaire à des musiciens qui œuvrent en solo. Dav Drallon en fait donc partie. Il s’agit du projet Darksynth / Metal de l’ancien guitariste du groupe de Metalcore Pangora. Initié en 2016, il est l’auteur de trois EP et publie aujourd’hui son premier album. Fidèle depuis ses débuts au label Playmaker, le musicien s’est chargé de la composition, l’enregistrement, le mix et le mastering de l’ensemble des dix titres de l’album. L’artwork, superbe, a été réalisé par Romain Asenion, qui fait également une apparition à la guitare et au chant sur le dernier morceau de l’album.

 

Dav Drallon nous plonge dans un univers post apocalyptique et cyberpunk, où l’humanité est mise en danger par un Deus ex Machina. Pour cela, il nous offre un mélange entre Indus, Darksynth et Metal, très largement dominé par l’électronique. Les beats sont tantôt agressifs, tantôt lourds, parfois au sein du même morceau (« Sacred Son Of Horror ») tandis que les rythmiques sont parfois heurtées et chaotiques comme sur « Metatron », rappelant le passé Metalcore du musicien. La guitare parvient en de rares moments à se frayer un chemin parmi les sons de synthé rétro-futuristes (« Vulkandeth »).

 

Sur « Revenant King », Dav Drallon se fait dansant, sans se départir de son côté martial, invoquant l'esprit des premiers Rammstein. A plusieurs moments, le musiciens nous réserve de brusques cassures de rythme, suivis de de ralentissements rappelant le Machine Head de Burn My Eyes, et du coup Behemoth de GosT (le final de « Sacred Sons Ov Horror »). En revanche, un titre comme « Vulkandeth » fait un peu office de ventre mou de l'album, avec sa structure qui semble sans queue ni tête, mais rien de réellement rédhibitoire à mon sens.

 

Fall Ov Men est l'une des très bonnes surprises de cette première moitié de 2021 avec son mélange parfaitement équilibré entre Metal, DarkSynth et Electro. Chapeau bas!

 

photo de Xuaterc
le 04/06/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Oestre - An zéro
Obsolete - Animate//Isolate