Dream theater - Chaos In Motion

Dream theater - "Chaos In Motion"
chronique Dream theater - Chaos In Motion

Un an et un jour, 115 shows, 105 villes, 35 pays, 5 continents, des milliers de fans..... un groupe. Voilà comment pourrait se résumer la tournée de Dream Theater à l'occasion de la sortie de l'album "Systematic Chaos". Pas de panique, et comme le théâtre de rêve en a pris l'habitude, un dvd est là pour les fans qui n'auraient pas eu la chance d'assister à un des nombreux concerts de la tournée. Les Américains nous proposent donc un double DVD assez complet, mais qui révèlent quelques petites failles. Le DVD numéro 1 comprend 3h de concert dont quelques petites interviews. Pour ce DVD, Dream Theater a choisi de ne pas filmer un seul concert mais plusieurs. Si ce choix permet de rendre hommage aux divers publics présents, qu'ils soient canadiens ou encore européens, le sentiment d'assister à un seul et unique show et tout le plaisir d'intimité que cela comporte disparaît totalement. A chacun de se faire sa propre opinion sur la question, mais pour ma part, ce n'est pas le genre d'images dont je raffole. D'autant plus que lorsque un seul concert est filmé dans son intégralité, les moyens de prise d'images sont au beau fixe, or on se rend vite compte que la qualité vidéo est en deçâ de nos espérances. Certains points de vue sont également maladroits, mais passé ces petits détails techniques, on a le droit à de beaux moments du quintet. Le son, quant à lui, est de très bonne qualité et encore heureux, les solos de Sir Petrucci (au nouveau look plutôt discutable) sont d'une beauté toujours aussi éclatante. Nos oreilles auront mal plus d'une fois avec les envolées lyriques de James LaBrie qui sont souvent insoutenables. On regrettera toutefois la non-mise en avant du public, que ce soit au niveau sonore que visuel, en exagérant un peu, on se demanderait presque si les concerts ne sont pas filmés à huit-clos... La set-list est bien sûr en grande partie composée de titres de "Systematic Chaos" et des morceaux comme "The Dark Eternal Night" ou encore "Forsaken" prennent toute leur dimension en live. Une des grandes qualité de ce DVD est la montée en intensité au fil des morceaux (et des heures). Dommage par contre de devoir attendre la troisième heure de visionnement pour finalement être transporté. Bref ce premier et principal DVD est plutôt bon malgré quelques petits défauts. Passons maintenant au second DVD bourré de bonus comme un reportage "Behind-The-Scenes" de 90 minutes, des vidéos promotionnelles, des clips ou encore une galerie photos de 50 clichés. Tout d'abord, gros problème : pas de sous-titres... Alors, on essaye de déchiffrer des mots et on comprend que les images backstages sont composées de membres d'un groupe qui se complimentent tous... Hormis se lancé de fleurs mutuel, on en sait un peu plus sur le "crew" du groupe et l'arrière scène, du chauffeur de bus aux techs en passant par les cuistos et les tour managers. Rien de bien original et peut-être un peu trop lisse mais bon, on s'attend pas à voir de la casse de loge... Ce documentaire se coupe en quatre parties avec le groupe, la technique, l'avant-show et le show. Un plan simple et efficace même si rébarbatif. Dans ce second DVD, on peut également trouver des images studio ainsi que les petits films diffusés pendant le concert (intérêt ?). Quoiqu'il en soi, pas mal de bonus pour les fans. Finalement, avec cet énième DVD, Dream Theater ne sort pas réellement le grand jeu. La quantité a fait place à la qualité. Bien sur, c'est un bel objet qui plaira aux fans et à raison, ne soyons pas médisant. Toutefois, pour ceux qui ne connaîrait pas encore DT, peut-être n'est-ce pas le meilleur DVD pour se familiariser au groupe. "Chaos In Motion" est quand même bien derrière un "Live At Budokan" ou un "Score". L'effet de surprise de la sortie d'un DVD étant totalement inexistant, le plaisir en est moindre, c'est dommage car ces galettes valent toujours le détour.

photo de Finisterra
le 01/04/2009

5 COMMENTAIRES

Finisterra

Finisterra le 01/04/2009 à 08:42:51

Je squatte ma chro car elle est la première à subir le sort de la dictature française qui avance. Cette saleté de loi Toublon est une atteinte à la culture et à tout un patrimoine. Elle symbolize le chauvinisme et pire encore, le nationalisme qui grandit. Réagissons.

Finisterra

Finisterra le 01/04/2009 à 08:55:00

Allez Pidji, dit nous que c'est une blague de 1er avril....?

mat(taw)

mat(taw) le 01/04/2009 à 09:11:17

lol
alors là je dis chapeau en terme de canular

Finisterra

Finisterra le 01/04/2009 à 14:35:47

Allez, on avou tous que l'on s'est fait avoir comme des bleus héhé.

Pidji

Pidji le 01/04/2009 à 23:32:24

Retour à la normale pour le nom du groupe ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019