Ewigkeit - Depopulate EP

Chronique mp3

chronique Ewigkeit - Depopulate EP

Ewigkeit a toujours été pour James Fogarty son terrain favori d’exploration musicale. Sur un noyau foncièrement Black Sympho (Battle Furies en 1997), il a de plus en plus synthétisé son propos pour aboutir à la naissance de The Bombs Of Enduring Freedom en 2007, avant de revenir à ses premiers amours (Back To Beyond en 2013). Suivent deux albums plus ou moins dans la même veine, ainsi que trois relectures des premiers albums du groupe. L'auditeur assidu a aussi le droit dans l'intervalle à trois EP (Declassified, prolongement des enregistrements de DISclose, XXIII, surprenant par son côté Stoner, joliment décrit par Papy Cyril ici, et In the beginning..., cinq reprises de classiques de Death Metal). Donc à l'heure de poser une oreille sur Depopulate, les interrogations sont multiples concernant le style abordé. Venant d'un projet capable d'enfanter cela, il faut être prêt à tout.

 

Ce nouvel EP est donc inspiré de la situation sanitaire actuelle, de la peur mondiale générée par le virus et le questionnement autour des vaccins. On le sait bien, Mr. Fog a toujours été sensible aux théories alternatives, aux vérités cachées, flirtant avec le complotisme.

 

Depopulate met en avant la qualité du musicien de Brighton à composer des riffs de très grande qualité, l'EP est un véritable festival dans ce domaine. Il nous replonge dans l'époque où le Thrash flirtait avec le Death, convoquant les figures tutélaires de Jeff Hanneman et Chuck Schuldiner. Pourtant, l'ensemble reste très moderne, avec ses vocaux, ni réellement Black ni véritablement Thrash. Cinq titres pour vingt minutes d'une solidité rare, montrant que James Fogarty est un musicien talentueux et un compositeur exceptionnel. Mais ça, je le savais déjà. Pas vous ?

 

 

 

 

Une grosse partie des sorties de Death To Music sont dispo gratuitement ici.

photo de Xuaterc
le 16/02/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021