Hate - Anaclasis - A haunting gospel of malice & hatred

Hate - "Anaclasis - A haunting gospel of malice & hatred"
chronique Hate - Anaclasis - A haunting gospel of malice & hatred
HATE, groupe Polonais, a une longue discographie puisqu'il officie depuis une quinzaine d'années (de la cassette aux dvds). Il propose donc un album de brutal death à l'américaine: Anaclasis - A haunting gospel of malice & hatred.

Dans cet Anaclasis nous retrouvons à peu prés tous les éléments d´un cd de brutal death en évitant les pièges rendant un album de ce genre linéaire et inintéressant par excès de brutalité. Nous retrouvons quand même des blast beat, du chant growlé façon vieil ours enrhumé, et une grosse prod.

Le cd commence par une intro samplant quelques sons angoissants: c´est des plus classique mais toujours aussi efficace (l´intro est le seul passage calme de l´album ). Après Hate nous plonge dans un déluge de riffs (dont certains lorgneraient presque vers le black metal) pas des plus originaux non plus; mais combinés à des rythmiques bétons on se surprend à secouer la tête sans s´en rendre compte, car la qualité principale de cet album est la facilité qu´ ont les rythmes à nous rentrer dans la tête. Sans compter que chaque morceau a le droit à ses variations; tantôt ils accélèrent la cadence pour dynamiser les morceaux, tantôt ils ralentissent pour nous rappeler l´ angoissante intro, ou ils saccadent leur jeux (comme dans malediction) pour donner un léger côté déshumanisé à leur musique. Les passages les moins brutaux ont davantage le droit à quelques samples, souvent des cris (par moment on dirait qu´ils ont samplé la voix de Danny Filth) ou à d´innombrables chuchotements, divers bruits angoissants. Les samples passent comme une lettre à la poste, leur volume est suffisamment audible sans masquer la musique. La production est soignée: tout est vraiment bien audible.

Ce cd plaira aux inconditionnels de brutal death qui cherchent la qualité avant tout plutôt que l'originalité (c´est pas les quelques samples ici et là qui rendront cet album original). En gros ça défouraille, c´est carré, bourrin ( faut il en demander forcément plus à du death?). La durée de l´ album est adéquate ( en 36 minutes tout est dit ): un morceau de plus ça aurait été gavant alors qu´ un autre de moins aurait été frustrant.
photo de Sepulturastaman
le 28/11/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements