Industrial Puke - Where Life Crisis Starts

Chronique CD album (07:48)

chronique Industrial Puke - Where Life Crisis Starts

Parfois, c’est simple une chronique. Comme avec Where Life Crisis Starts d’Industrial Puke. Tu prends du bon vieux crust, du bon vieux hardcore, du bon vieux punk, du bon vieux death bref plein de "bon vieux" mais du vrai “bon vieux”, du “bon vieux” qui plairait même aux vieux, tu mélanges le tout sans trop réfléchir et tu écris des morceaux. Comme ça vient, sans aucun autre leitmotiv que faire du massive straight ahead dans un EP de 7 minutes 49 secondes, certes c'est peu, mais ces minutes valent sûrement les nombreuses autres perdues à chercher des groupes qui se revendiquent hardcore ou crust ou death et qui ne sont finalement rien de tout ça. Il paraît quand même que si tu apprécies Disrupt et Dismember, ça devrait le faire.

 

Mais rien que le nom du groupe devrait te mettre sur la voie...Sûr et certain que les gars ne sont pas des kékés nés de la dernière rincée et qu’ils vont arriver, poser leurs énormes balloches musicales sur ton visage et les utiliser pour te prodiguer un massage brésilien en mode facial.Tel des Morphéus wachowskiens beaucoup plus vénères et bien moins prêchi-prêcha, ils vont t’offrir deux choix: la pilule rouge ou la pilule rouge. Attends toi donc à te prendre leur réalité à la tronche en mode Thompson de riffs. Ici, rien d’original mais l’originalité, c’est un truc de dandy qui sent l’eau de Cologne et qui tiendrait pas 30 secondes dans l’pit. Ici, ça sent la sueur d'antan, sans filtre, rien d'autre que de la phéromone de fennec bien rageux prêt à en découdre, de la transpiration musicale puissante et sans ambages.

 

Ca balance du riffs punks métallisés à outrance mais pas répétitifs pour un saoul, soutenus par une basse aussi envahissante que l’odeur laissée par un rot de bière tiède, rappelé à l'ordre par une batterie là pour te chataîgner la tronche à l’ancienne pendant que la voix t’entaille à grands coup de schlass, du genre bien articulé le schlass. Ca ne growle pas, ça ne screame pas, pas de chichi qu’on a dit, ça pousse la gueulante toutes tripes dehors avec supplément andouillette quand les copains du groupe s’y mettent pour donner un petit coup de gnaquou supplémentaire.

Tout le monde est à bloc, pas de pénurie d'énergie en vue chez Industrial Puke et la prod suit, c’est gonflé à bloc mais ça a de la réserve pour pouvoir faire criser les relous de l'étage du dessus. Bon, les cymbales sont peut-être un peu trop devant parfois mais faut dire qu’on sent que la machine derrière les fûts est difficile à contrôler.

 

Bref, ça fait du bien de ne pas réfléchir, il faudrait essayer de temps en temps, au moins pendant 7 minutes 49. Rien de mental, pas d'intellect, que du primal et du direct, Where Life Crisis Starts donne envie de troquer son cerveau pour ses phalanges et, pour une fois, d'en faire bon usage. Par contre, c’est à peu près certain que tu vas être frustré parce que la castagne est sympa, soulève la poussière mais ne dure pas bien longtemps. Dommage, on serait bien retourné dans le ring....Tant pis, on va se reposer en attendant la prochaine baston.

 

 

On aime bien : la musique FDP: Frontal, Direct, Primaire

On aime moins : quand même archi-court, l'album qui n'est toujours pas sur Bandcamp alors qu'il est sorti il y a 10 jours 

photo de 8oris
le 27/09/2022

15 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 27/09/2022 à 11:20:43

C’est une chronique écrite par Croris ou 8om 8uach ?

8oris

8oris le 27/09/2022 à 12:09:27

Je vous avais bien dit que je n'ai aucune personnalité.  

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 27/09/2022 à 12:09:48

Hardcrust ? C'est du Scandicrust ni plus ni moins encore appelée Kängpunk pour le côté exotique.

ElGdlMuerte

ElGdlMuerte le 27/09/2022 à 12:20:41

https://suiciderecordsswe.bandcamp.com/album/where-life-crisis-starts

cglaume

cglaume le 27/09/2022 à 13:42:29

@8oris ne me fais pas dire ce que je n’aurais pas pensé, même sous la torture :)

pidji

pidji le 27/09/2022 à 14:31:34

En tout cas il est bien sympa ce p'tit EP.

Xuaterc

Xuaterc le 27/09/2022 à 17:00:24

Crom qui chronique du BM pendant que 8oris se charge de Kängpunk, la fin du monde est proche...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 27/09/2022 à 17:51:03

"Jamais de compromis, pas même face à l'apocalypse. C'est ça la différence entre toi et moi Xuxu."

Watchmen - Cromschach

8oris

8oris le 27/09/2022 à 21:34:07

@Xuartec, ce n'est qu'un EP de 7 minutes, la fin du monde n'approche pas trop vite quand même...
@ElGdlMuerte merci pour le lien, je n'ai pas pensé à chercher sur le site du label
Sinon, hardcrust, c'était pour la blague. Jamais entendu parler du Kängpunk, qui n'était pas non plus mentionner dans le dossier de presse. J'éditerai à l'occasion

Xuaterc

Xuaterc le 28/09/2022 à 05:59:56

"J'ai vu... tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire...
De grands navires en feu !
Surgissant des terres argémiones
J'ai vu des rayons stupéfiants
Briller dans la porte de la Région Sud
Tout ces moments se perdront dans l'oubli
Comme les larmes de la pluie
Il est temps... de mourir..."

ElGdlMuerte

ElGdlMuerte le 28/09/2022 à 07:01:26

Oh de rien !!! Merci pour la découverte !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/09/2022 à 11:34:55

# 8ris : Lis mes dossiers sur le crust, j'explique tout bien dedans dans un des chapitres.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/09/2022 à 11:35:45

Xuxu qui site Blade Runner avec la scène qui me fait chialer...

Xuaterc

Xuaterc le 28/09/2022 à 12:12:21

Plus précisément, je cite Stupeflip qui cite Blade Runner,pour chialer sous la pluie

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/09/2022 à 16:45:47

Stupeflip... comment casser un moment de poésie.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Bloodiest - Descent
Tortured Soul - Tortured Soul