Lucifer - Lucifer III

Chronique CD album (39:27)

chronique Lucifer - Lucifer III

Si les noms des albums de Lucifer se suivent et se ressemblent, on ne pas dire que c'est le cas des line up qui les enregistrent... Lucifer III a été enregistré à 5 (le bassiste Alexander Mayr ayant dû quitter le groupe pour raison de santé, et est remplacé par la faucheuse sur la sublime pochette) mais avec seulement le couple Andersson-Sadonis présent sur Lucifer II... Le couple reste fidèle à Martin Nordin (Dead Lord) arrivé pour la tournée dudit Lucifer II et on note l'arrivée de l'autre guitariste Linus Björklund. Par contre musicalement on retrouve cet occult rock que l'on avait déjà sur Lucifer II.

 

« Ghosts » qui lance le disque est un heavy rock assez rapide ; sur lequel on trouve un break plus lent avec un piano sombre, on note également plusieurs bons solos. On reste dans ce type de heavy rock sombre avec « Midnight Phantom » avec ses handclaps, et son clavier au son accrocheur. « Leather Demon » a des faux airs de ballade notamment son début mais son refrain est plus pêchu et sombre, ici on a un passage plus heavy sur la fin avec un bon duel de guitares. «  Lucifer » est un hard rock assez rapide lancé par un cri de chèvre ou de bouc ou de bélier... «  Pacific Blues » est une sorte d'hard pop mid tempo. «  Coffin Fever » est un heavy rock sombre qui change de rythme plusieurs fois. « Flanked By Snakes » est assez rapide avec un petit côté boogie rock entraînant. « Stay Astray » est un mid tempo doté d'un refrain avec une touche de piano. Le disque se referme sur le lent et sombre « Cemetery Eyes » un peu plus long que les autres morceaux de l'album avec une accélération finale dans l'esprit rock sudiste.

 

S'il ne fallait qu'un seul argument pour ce disque il tient en 2 mots Nicke Andersson ! Toutefois je veux bien admettre que ça peut faire léger pour certaines et certains donc : du proto heavy metal, un joli chant féminin clair et mélodique, de l'inspiration des meilleurs jours d'avant... et un album qui entre bien dans le crâne... Au niveau des regrets, un seul, ça nous empêche d'avoir un nouveau Imperial State Electric... La prod à la maison de Nicke colle nickel à la musique proposée mais les amateurs du bonhomme le savent déjà, tout comme celles et ceux qui ont aimé Lucifer II savent qu'ils aimeront ce Lucifer III.

 

Lucifer III est disponible en CD digipak, cassette (sur la tournée du groupe uniquement) et vinyle (+CD, en noir et en 11 autres couleurs différentes).

photo de Papy Cyril
le 10/04/2020

3 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 11/04/2020 à 18:03:58

Nicke Andersson ? Je ne sais pas comment ce mec a atteint son statu de demi-dieu du rock. Okay il a participé à des albums cultes d'Entombed. Il a fait le kakou dans Death Breath aussi. Et... et...? The Hellacopters a pondu un Payin The Dues correct y'a bien longtemps.  Lucifer est typiquement un projet pop rock vaguement vintage. Au même jeu, Chritsian Mistress est largement au-dessus.

papy_cyril

papy_cyril le 12/04/2020 à 09:26:43

Nicke il est au même niveau que Thor et Odin pour les vikings!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 14/04/2020 à 15:34:20

Suis vendeur d'esclave moi je ne cause ni de politique ni de religion, ce sont des sujets trop sensibles.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Mona - S/T
Chronique

Mona - S/T

Le 09/07/2011

Horrorscope - Evoking demons