S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Imperial State Electric : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Imperial State Electric

Imperial State Electric en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Imperial State Electric : Suède Suède

Tags musicaux :

#rock #6070 #roll #reprise

Groupe du mois Groupe du mois - décembre 2013

Line-up

# Nicke Andersson - chant / guitare
# Dolf de Borst - basse / voix
# Tobias Egge - guitare / voix
# Tomas Eriksson - batterie

Discographie

  • - "Imperial State Electric" (2010)
  • - "In concert" (EP 2011)
  • - "Pop War" (2012)
  • - "Radio Electric" (compilation japonaise titres hors-album 2013)
  • - "Reptile Brain Music" (2013)
  • - "Honk Machine" (2015)
  • - "All Through The night" (2016)

Imperial State Electric

Biographie

Imperial State Electric est un groupe ou artiste suédois, qui a été chroniqué 6 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : rock, 6070, roll, reprise

Chroniques du groupe / artiste

Imperial State Electric - All Through The Night (2016)

Imperial State Electric - All Through The Night (2016)

Après la sortie en single cet été 2016 de l'ultra classieux "Read Me Wrong", le voici le nouveau Imperial State Electric . Effectivement il sort à peine un an après le précédent excellent - et qui se bonifie encore à chaque écoute - Honk Machine . Oui il n'y a pas des milliers de groupes à se permettre de sortir des albums si régulièrement. Il y a Neil Young , Ty Segall à un moment, quelques uns de la scène garage, mais ils ne sont pas légion. Et ils le sont encore moins à réussir à chaque fois l'essai. Oui, 5 excellents albums en 7 ans, ils tiennent le rythme Imperial ! Et All Through The Night .   Comme le disait Nicke Andersson dans l'interview de 2013 , « une chanson n'est qu'une chanson avant qu’elle ne soit arrangée puis qu’un choix de production ne soit fait  ». C'est vrai et d'emblée on entend que cet album grouille d'excellentes compositions qui nous feront chavirer en version brut, en live. Imperial reste Imperial et Nicke Andersson un compositeur et musicien hors pair […]

> Lire la chronique

Imperial State Electric - Honk Machine (2015)

Imperial State Electric - Honk Machine (2015)

Depuis 2010 avec ce projet, le magicien Andersson nous enchante de ses formules musicales. Il continue aujourd’hui, encore, avec ce quatrième album qu’est Honk Machine .   Il ne chaume pas le bougre. 4 albums donc, des milliers de titres sur des E.P de la même période, des coups de mains aux copains à coups de participations dessins pour logos, guitare-compo-et/ou production (Dregen , The Daggerma déception pour des ex-Dismember Dead Lord , Black Trip et je dois en manquer). Et puis surtout un nombre impressionnant de concerts pendant cette période auxquels bon nombre d’européens du monde auront eu la chance d’assister. Pas nous en France. Il doit d’ailleurs y avoir un gros problème à notre niveau de gros péquenauds qu’on semble  vouloir nous faire croire qu’on est. Trop d’accompagnement des musiques « actuelles » où les programmateurs doivent absolument caler des musiciens avec des ordinateurs et des pantacourts sur chaussures vernis ? Où un gros problème au niveau de […]

> Lire la chronique

Imperial State Electric - Reptile Brain Music (2013)

Imperial State Electric - Reptile Brain Music (2013)

Aaaahhhh !  Le gang de Nicke Andersson est enfin de retour, et pas moins qu’avec leur meilleur album ! Oh Bonheur, Oh miracle, comme le monsieur est gourmand de projets/groupes à courts termes, je craignais ne plus jamais entendre parler de Imperial State Electric . Remember 2010, ils avaient sorti un premier album d’une classe magistrale truffé de compos parfaites en superbe réappropriation/hommage au son/attitude des groupes rock/hard rock des 60’s/70’s. Ils avaient enchaîné en 2012 avec un Pop War de bonne facture mais qui manquait un peu d’énergie, le versant « pop » prenant un peu trop le dessus sur celui « rock ».  Nous voilà maintenant avec le troisième du nom, Reptile Brain Music , prêt à pénétrer chacune de vos neurones (et notamment celles du cou et du genou).   L’identité du groupe est installée, et nous avons toujours dans l'ensemble affaire à ce fameux rock/hard rock 60’s/70’s. Leur musique est encore teintée de riffs rock ‘n roll, de passages rythmiques […]

> Lire la chronique

Imperial State Electric - Pop War (2012)

Imperial State Electric - Pop War (2012)

Pop War est donc le deuxième album de Imperial State Electric ... le premier en tant que groupe, même si je n'oublie pas In concert qui est un EP de reprises. Il ne faut pas prendre le Pop du nom de l'album comme un synonyme de mollesse... cet album n'est absolument pas mou ! Pop il l'est, certes, mais juste par moments.   D'ailleurs on commence l'album avec un titre urgent sur un riff de guitare sautillant, « Uh Huh » aussi court qu'efficace (1min 45)... « The narrow line » qui suit est tout aussi efficace ! « Can't seem to shake it off my mind » est la première incursion dans le registre pop rock, c'est morceau chantant et efficace (tout l'album l'est de toute façon!). « Back on main » est un mid tempo groovy, sur lequel Nicke reçoit l'appui de ses camarades pour le chant. « Waltz for Vincent » est plus ou une ballade, c'est en tout cas un morceau lent qui contient du piano et aussi un excellent solo de guitare... le titre se termine d'ailleurs sur le piano dont on vient de […]

> Lire la chronique

Imperial State Electric - Imperial State Electric (2010)

Imperial State Electric - Imperial State Electric (2010)

Oh mon dieu le miracle !   The Hellacopters c’était - pour moi - un peu fini après Payin’ The Dues , après le départ de Dregen en gros. Non pas que c’était mauvais, mais ce n’était assurément plus “garage” rock n’ roll, seulement rock, et parfois ça rollait, et parfois non car un peu trop mou. Comme si le bateau partait à la dérive sans vouloir trop s’éloigner des rivages, comme si ils avaient pété une durite. Ne nous méprenons pas, il y a avait toujours de bonne chansons, d’excellentes, mais pas que.   Et là miracle. Imperial State Electric ne se la joue pas bad boys, mais juste comme un groupe qui veut simplement faire de bonne chansons, avec de bons refrains dans une accroche résolument pop. Mais quand on est des gars comme ce qu’ils sont, de bonnes chansons, même « pop » – on ne chasse pas la peau de l’ours suédois 100% naturel qui revient au galop – ce sera forcément à coup de guitares chargées à bloc ! Enfin la touche “garage” (aka « sale ») n’a plus à être […]

> Lire la chronique

Imperial State Electric - In Concert (2010)

Imperial State Electric - In Concert (2010)

Mise au point immédiate ce In concert n'est PAS un EP live, son nom lui vient bel et bien des concerts du groupe mais il s'agit des reprises que Imperial State Electric avait pris l'habitude de jouer sur sa première tournée. Reprises présentées ici dans des versions studio !   ISE et les reprises c'est une longue histoire d'amour, qui suit en fait celle entamée avec The Hellacopters . Le tout premier single d' ISE « That's where it's At » était d'ailleurs composé de 2 reprises. Et le groupe en propose presque toujours en face B de ses singles (quand ce n'est pas en Face A).   N'allez pas croire qu'il s'agit d'un manque d'inspiration, c'est juste que ce groupe est constitué de vrais fans de musique et que c'est une forme de respect envers les autres musiciens !   Donc au programme de ce EP 6 reprises de groupes ou d'artistes qui ont influencé Nicke et ISE . Le premier titre est « Leave my Kitten Alone » de Little Willie John qui sera aussi repris par les Beatles en […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Interview Imperial State Electric - mai 2017

Imperial State Electric - le Petit Bain / PARIS - le 13/05/2017

Interview Imperial State Electric - décembre 2013

Les 9 dernières News en relation avec Imperial State Electric

Imperial State Electric + Dead Lord = Motörhead (24 décembre 2017)

Imperial State Electric et Dead Lord vont sortir un split 7'' le 26 janvier via Lightning […] (lire l'actualité)

Lucifer est un faux Pharaon (22 décembre 2017)

"Faux Pharaoh" est le premier extrait de Lucifer II , le prochain album de Lucifer , c'est […] (lire l'actualité)

Imperial State Electric du gros son partout (23 novembre 2017)

On connaît enfin la date de sortie de Anywhere loud , le double live de Imperial State Electric […] (lire l'actualité)

Dossier Nicke Andersson : première partie (06 août 2017)

Dans le cadre du dossier Nicke Andersson , nous aborderons ce dimanche son principal groupe […] (lire l'actualité)

Imperial State Electric revient en France (31 mars 2017)

Imperial State Electric revient en France pour trois dates:   le 12 mai à Besançon - La […] (lire l'actualité)

Album de reprises pour Imperial State Electric (29 décembre 2016)

Imperial State Electric sortirait prochainement un album de reprises avec les morceaux suivants […] (lire l'actualité)

Nouveau clip pour Imperial State Electric (05 novembre 2016)

Imperial State Electric propose son nouveau clip pour le titre "All through the Night" issu de […] (lire l'actualité)

Souvenir du dimanche (08 décembre 2013)

Notre groupe du mois est Imperial State Electric dans lequel on retrouve Nicke Andersson. Le […] (lire l'actualité)

Premier single de Imperial State Electric (02 novembre 2013)

Le nouvel album de Imperial State Electric , le super groupe de Nicke Andersson (Nihilist , ex […] (lire l'actualité)