Malicorne - Almanach

Chronique Vinyle 12" (43:06)

chronique Malicorne - Almanach

Au fil des années, COREandCO m'a permis de donner mon avis sur un paquet d'albums qui ont participé à ma construction musicale, Rainbow, Iron Maiden, Pink Floyd, Samaël, Metallica et j'en passe. Il y en a un pourtant auquel je n'avais oser me frotter. D'abord parce qu’il n'est pas dans la ligne éditoriale de ce webzine, mais surtout parce qu'il jouit d'une telle aura, dans le milieu du Folk, mais aussi du Metal. Car j'en connais un paquet de metalleux qui serait prêts à se damner, à lâcher leur bière et chanter à tue-tête dès que résonnent les premières mesures du « Mariage Anglais » ou « Le Prince d'Orange ». Je pourrais remplir des pages pour vous montrer combien Malicorne compte et représente pour moi. Alors je vais aborder encore plus modestement qu'habituellement la chronique d'Almanach, le seul moyen je pense, pour essayer de ne pas me prendre les pieds dans le tapis. Je sais qu'Aymeric m'attend au tournant, la batte cloutée à la main.

 

Pour la partie « histoire », Malicorne est un groupe fondé en 1973 autour de Gabriel et Marie Yacoub, accompagnée de Laurent Vercambre et de Hughes de Courson. Entre ses débuts et 1982, année de sa séparation, il a publié huit albums et un live, avec un tournant stylistique, plus Rock, à la charnière des années 80. Il se réforme en 2010, avec une stabilité des plus improbables, en particulier pour un concert surprise aux FrancoFolies de La Rochelle la même année, suivi d’une série de concerts (vous pensez bien que je n’ai pas loupé ça). Malgré l’annonce de nouveaux enregistrements, les musiciens finissent par repartir chacun de leur côté en 2017.

 

Posons les choses tout de suite, soyons clairs, Malicorne n’a jamais joué de la musique médiévale, mais « toutes sortes de chansons de notre beau pays [...], des chansons traditionnelles pour la plupart ».

 

Les quatre musiciens sont tous multi-instrumentistes, ils manient la guitare, le cromorne, la mandoline, la basse, le bouzouki, le violon, le dulcimer… au service de douze titres, chacun logiquement en rapport avec les mois de l’année et certaines traditions magiques de la France entière. Ne prêtez pas attention à « La Fiancée du timbalier », bonus rajouté lors de la sortie au format CD qui casse complètement la dynamique et le concept développé ici. Les mélodies et les textes sont issus de diverses provinces (Poitou, Provence, et même Québec...), mais réarrangés grâce à tout le talent et la magie musicale de Malicorne afin de plonger l’auditeur à travers le temps (certains éléments peuvent remonter au XVIème siècle) et les campagnes.

 

Les paroles, servies par de sublimes mélodies vocales, à une ou plusieurs voix, abordent des thématiques proches du peuple. Elles sont toujours empreintes d’une triste poésie ou d’un double sens

 

Sur la tombe du garçon
On planta une épine
Chante rossignolet
Sur la tombe de la fille
On planta une olive


L'épine crut si haut
Qu'elle embrassa l'olive

 

L’amour n’y est pas courtois et souvent contrarié, le quotidien difficile et la danse l’un des seuls moyens de l’oublier le temps d’une bourrée ou d’un branle. Ces polyphonies sont d'une rare justesse et d'une puissance bluffante (« Salut à la compagnie » ou « Noël est arrivé »).

 

De nombreux groupes se sont engouffrés dans la voie ouverte par Malicorne à la suite du succès international d’Almanach, beaucoup se sont brisés sur la classe, le génie et le travail du groupe. L’album reste un bijou inégalé, en partie grâce à une production qui n'a pas pris une ride, malgré ses quarante-cinq ans,  au sein d’une discographie irréprochable. Son héritage reste vivace, bien au-delà de la scène Folk et Folk-rock.

photo de Xuaterc
le 04/06/2022

5 COMMENTAIRES

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 04/06/2022 à 19:16:35

Bel hommage.

el gep

el gep le 04/06/2022 à 22:21:48

Mon ami basso des WellddBz plussoierait certainement très fort.
Je lui enverrai ta chronique, c'est peut-être l'album dont il m'a le plus parl (et il m'a fait écouter, bien-sûr, des choses superbes bonne-mère).
.
.
.
Bon, il a bien collé à Vand Der Graaf, aussi, mais, raaah, Malicorne...

el gep

el gep le 04/06/2022 à 22:23:51

Ouh je fais des phôtes, suis fatigué sur le claviééé.

Xuaterc

Xuaterc le 05/06/2022 à 10:39:52

Merci Éric.
Gep, tu me diras ce qu’en a pensé ton bassiste, c’est une chro qui n’a pas été facile à écrire, je suis preneur de tous les retours.
Pour info, le fameux Aymeric a retardé ses représailles

el gep

el gep le 08/06/2022 à 19:30:12

Lui demanderai, Xuxu!
Aymeric, ça doit être l'équivalent de "mon" Angelo, éhéhéh.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Soirée FRANKENHOOKER (DEAFHEAVEN + CELESTE + WHISPERING SONS + SLOW CRUSH) le 30 septembre à l'Elysée-Montmartre
  • Seisach' Metal Night #3