S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Napalm Death : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Napalm Death

Napalm Death en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Napalm Death : Angleterre Angleterre

Tags musicaux :

#grind #death #core #punk

Groupe du mois Groupe du mois - décembre 2006

Line-up

* Mark "Barney" Greenway (Chant)
* Mitch Harris (Guitare, Backing Vocal)
* Shane Embury (Basse)
* Danny Herrera (Batterie)

Discographie

  • * The Peel Session (EP, 1987)
  • * Scum (1987)
  • * From Enslavement to Obliteration (1988)
  • * The Curse (EP, 1988)
  • * Napalm Death / Electro Hippies (Split album, 1989)
  • * Napalm Death / S.O.B. (Split, 1989)
  • * Live EP (EP, 1989)
  • * Mentally Murdered (EP, 1989)
  • * Harmony Corruption (1990)
  • * Suffer the Children (EP, 1990)
  • * Napalm Death/John Zorn (Split album, 1990)
  • * Mass Appeal Madness (EP, 1991)
  • * Malignant Trait (Single, 1992)
  • * Utopia Banished (1992)
  • * The World Keeps Turning (EP, 1992)
  • * Fear, Emptiness, Despair (1994)
  • * Cursed to Tour (Split, 1996)
  • * Diatribes (1996)
  • * Inside the Torn Apart (1997)
  • * Bootlegged In Japan (Live album, 1998)
  • * Words From The Exit Wound (1998)
  • * Leaders Not Followers (EP, 1999)
  • * Enemy Of The Music Business (2000)
  • * The Leech Sampler (EP, 2002)
  • * Order of the Leech (2002)
  • * Punishment In Capitals (Live album, 2003)
  • * Leaders Not Followers: Part 2 (2004)
  • * Tsunami Benefit (Split, 2005)
  • * The Code Is Red... Long Live The Code (2005)
  • * Smear Campaign (2006)
  • * Time Waits For No Slave (2009)
  • * Utilitarian (2012)
  • * Apex Predator-Easy Meat (2015)

Napalm Death

Biographie

Napalm Death est un groupe ou artiste anglais, qui a été chroniqué 8 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : grind, death, core, punk

Chroniques du groupe / artiste

Napalm Death - Apex Predator - Easy Meat (2015)

Napalm Death - Apex Predator - Easy Meat (2015)

Certains groupes semblent inoxydables. Même après avoir plus ou moins abandonné le look crabeurk de leurs débuts, genre, depuis, je me suis coupé les cheveux et je mets un jeans sans trou qui ne tient plus debout tout seul. Napalm Death fait partie de ces formations.   Un petit mot d'abord sur le titre du dernier monstre de nos Rosbifs saignants préférés. Et qui mieux que Barney, brailleur en chef du combo peut nous l'expliquer ?   « Parfois, il faut réfléchir longuement et durement pour un titre d'album, mais après la catastrophe de Rana Plaza de l'année dernière (effondrement d'un bâtiment abritant des ateliers clandestins de textile au Bangladesh, le 24 avril 2013), ça m'a poussé à essayer de dresser un exposé sur le travail des esclaves dans le monde moderne et les conditions qui l'entourent. Certaines personnes aux responsabilités se plaisent à déclarer que l'esclavage est consigné dans les livres d'histoire. Mais si vous étudiez la question de plus près, il est […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Scum - Remastered 2012 (2012)

Napalm Death - Scum - Remastered 2012 (2012)

Reek Of Putrefaction, Seven Churches, Scream Bloody Gore, Welcome To Hell, De Mysteriis Dom Sathanas, Master Of Puppets, Paranoid, Reign In Blood, Painkiller, Number Of The Beast, Human Waste …etc… Le Metal ne manque pas d'albums cultes ni d'albums légendaires qui ont à jamais marqué l'histoire du genre. Le premier album de Napalm Death sorti en 1987 fait bien évidemment partie de la cosmogonie Metal. Dans l'histoire de la musique, ce disque fait office de faire-part de naissance du Grind Core - désolé pour les archéologues que je vois déjà brandir Siege et Repulsion ... On débattra de ça un autre jour... Scum est un monument, un morceau d'histoire, un tournant dans l'évolution du Metal dit extrême. Combien de groupes s'en sont (comme Véronique... oui, Cglaume...) inspirés, s'en inspirent et s'en inspireront? Scum est une œuvre intemporelle... Et aujourd'hui... Il a été remasterisé... C'est donc avec consternation qu'on aborde cette... "chose ".
 
Remasteriser un album […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Utilitarian (2012)

Napalm Death - Utilitarian (2012)

Bon alors autant y aller franchement dès le début comme ça je n’ai pas besoin d’attendre, et vous non plus, la fin de cette chronique pour donner la conclusion, bonne ou pas de ce nouvel album de Napalm Death . Cet opus (le 15e quand même!), Utiliratian , est tout simplement jouissif à souhait et j’ose même le dire devant vous: il fait partie de mes favoris de cette année. Alors oui les puristes n’aimeront pas forcément et je m’en fous : comme je le dis à chaque fois, c’est MA chronique, donc je dis ce que je pense. Et je vais tenter d’expliquer, ou pas, comment après 31 ans, nos anglais ont réussi à trouver le bon compromis.

Allez on rentre dans le vif du sujet dès le deuxième morceau... Eh oui, on a le droit à une petite intro qui fait monter la sauce tout doucement pendant deux minutes jusqu’à l’explosion "Errors in the Signals". Putain de son, putain de hargne, putain de rage ouais, putain de riffs, putain de voix! Putain de tout dès le deuxième morceau et ça va […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Time Waits For No Slave (2009)

Napalm Death - Time Waits For No Slave (2009)

Ce qui est rassurant avec Napalm Death , comme avec beaucoup de groupe cultes, c’est qu’on ne peut pas être déçu ; on sait qu’ils continueront à faire ce qu’il savent faire… C’est-ce qu’on appelle des valeurs sûres, au même titre que Cannibal Corpse , Obituary et autres. Tout le monde connait la petite histoire des jeune Punks qui avec le temps se sont mis peu à peu au Grind/Death, en s’éloignant plus ou moins de leurs racines Hardcore… Cependant, même si depuis 27 ans (!!!) le groupe a évolué musicalement, au niveau des textes la rage reste la même ! En effet, Time Waits For No Slave traite de notre condition actuelle, par laquelle nous sommes enchainés à notre travail, et qui ne donne plus de temps pour nous même. Ce qui d’après le combo représente une nouvelle forme d’esclavage. Côté musique, je trouve cet opus nettement moins death que « Smear Campaign ». Napalm Death renoue avec le Grindcore pur jus, bien que les morceaux durent quasiment tous plus de trois minutes. […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Smear Campaign (2006)

Napalm Death - Smear Campaign (2006)

LE groupe culte de Birmingham, créateur de ce qui deviendra le grindcore, a savoir un mélange détonnant de death, de hxc, avec un esprit punk tout ça sauce 280BPM en un format de 2minutes maxi frappe encore. Mais ce temps où jouer le plus vite était la seule préoccupation, où l'effort était basé sur un côté punk dégueu ( a savoir leur premier album Scum dont la prod est abominablement grind) et une verve textuelle a l'égard de la société est plus ou moins révolu pour le groupe british. Bien que ses critiques sociétales soient toujours a l’ordre du jour (peut petre plus que jamais d’ailleurs) le groupe a trouvé son rythme de croisière, son format pour proposer une fois de plus un album fantastique de dynamisme sans pour autant enlever LA trouche Napalm Death qu’on aime. Depuis deux albums déjà, le quintette s’est séparé de Jesse Pintado ( décédé il y a peu) a cause de ses problèmes avec l’alcool. Et bizarrement c’est depuis que Napalm Death est devenu un quartette qu’il donne le […]

> Lire la chronique

Napalm Death - The Code Is Red ... Long Live The Code (2005)

Napalm Death - The Code Is Red ... Long Live The Code (2005)

Continuons notre tour d'horizon de la discographie du géant Napalm Death (groupe du mois de décembre 2006)avec son avant dernière galette sortit l'an passé: The Code Is Red...Long Live The Code. Sous ce nom à rallonge se cache le premier album du groupe sans Jesse PINTADO (RIP) après la sortit en 2004 du deuxième volet de la compilation Leaders Not Follower. Et c'est un album absolument dantesque qui vous attend là: une prod' énorme, une dynamique des morceaux sans précedents, des guests en veux tu en voilà, des morceaux cultes; bref en un mot une BOUCHERIE !! Ca commence très fort avec "The Silence Is Deafening" (le silence est assourdissant) qui porte bien son nom et qui donne d'entrée la tonalité de l'album: ca va blaster, et il va y avoir de la mosh et surtout des parties bien dansantes! On retrouve dans cet album des morceaux purement grind digne de Napalm tout simplement qui raviront les fans de la première époque: "Right You Are", "Diplomatic Immunity", "Pay For The […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Order of the leech (2002)

Napalm Death - Order of the leech (2002)

Après une décennie en dents de scie dans la carrière de Napalm Death, ils ont enfin réussi à retrouver de leur splendeur au début de ce nouveau millénaire. Mouais bon j'ai beau lire à guauche comme à droite que cet album est du trés bon Napalm Death, je n'arrive pas à savoir pourquoi j'accroche pas. Pourtant cet album comporte tous les ingrédients qui me font généralement apprécier la musique. La batterie est vraiment hyper monstrueuse, violente, extrêmement travaillée et pas sur-exposée mais extrêment présente et précise (tous ces adjectifs doivent peut-être venir d'un son "trigger"). Les vocaux n'ont pas à rougir face à la batterie, Barney hurle dans le micro avec un coffre monumental, sa voix est juste grasse comme si un chanteur de grind muais en chanteur de death, la sauce prend et le groove monte, il est appuyé par des rappels vocaux bien gueulards. Les guitares se déchainent aussi en nous propulsant du riff au tacquet et je crois que ça viens de ça, le truc qui […]

> Lire la chronique

Napalm Death - Bootlegged in Japan (1998)

Napalm Death - Bootlegged in Japan (1998)

(((Viking jazz))) vous les a présenté avec une version studio, moi je vais vous présenter NAPALM DEATH côté live. C'est donc parti avec ce "Bootlegged in Japan". Déjà côté son, c'est vrai que ça pue le bootleg à plein nez : dans le plan purement musical, on entend d'abord la voix hyper distincte, en même temps la batterie avec un son plus elevé pour les percus en metal, puis derrière les guitaristes (que ce soit le bassiste ou les guitariste) rament pour être au même niveau sonore que le batteur et Mark Barney. Les guitares sont audibles mais à un niveau très inférieur, quand à la basse bah elle se retrouve noyée dans les guitares. Le livret fait aussi typiquement pirate : composé de quatre faces, noir et blanc à l'intérieur, une photo de chaque membre, la playlist (en Japonais et en Anglais) et c'est tout. Le mythique "scum" et "Diatribes" composent à eux seuls plus de la moitié de ce concert. Ne connaissant pas suffisamment Napalm je ne sait pas si les moeceaux sont […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Napalm Death + Necroblaspheme - La Maroquinerie / Paris (75) - le 04/03/2012

Napalm Death + L'Esprit Du Clan + Backstroke - La Carène / Brest - le 31/01/2010

Napalm Death + Suffocation - L'antipode / Rennes (35) - le 14/05/2008

Napalm Death + L'Esprit Du Clan - Le VIP / Saint-Nazaire (44) - le 13/05/2007

Les 10 dernières News en relation avec Napalm Death

Un inédit de Napalm Death vient de sortir (29 novembre 2017)

Napalm Death vient de nous balancer un morceau inédit datant de 2014, "Nurse the Hunger". Vous […] (lire l'actualité)

Napalm Death au Glastonbury 2017 (04 octobre 2017)

La performance de Napalm Death au festival de Glastonbury 2017, est visible ici.

(lire l'actualité)

Napalm Death en studio (24 août 2017)

C'est officiel, Napalm Death vient de rentrer en studio afin d'enregistrer son prochain album. […] (lire l'actualité)

Les concerts du Hellfest sur Arte (19 juin 2016)

Plusieurs vidéos du Hellfest sont visibles en ligne grâce à Arte et les voici pour vous: Napalm […] (lire l'actualité)

Napalm Death annule sa participation au BlastFest (28 avril 2016)

Fidèle à ses convictions, Napalm Death a annulé sa participation au BlastFest 2017 suite à la […] (lire l'actualité)

Le nouveau clip de Napalm Death est en ligne (10 mars 2016)

Napalm Death vient de sortir son tout nouveau clip, "Dear Slum Landlord", et il se mate ici .
  […] (lire l'actualité)

Streaming du premier album de Hicks Kinison (15 février 2016)

Hicks Kinison a mis en ligne son premier album, Devour their Hearts . On retrouve dans ce projet […] (lire l'actualité)

Streaming du nouvel Lp de Venomous Concept (09 janvier 2016)

Venomous Concept (avec des membres de Napalm Death , Brutal Truth ) vient de sortir son nouvel Lp […] (lire l'actualité)

Le nouveau clip de Napalm Death est chez nous (09 septembre 2015)

"How the Years Condemn" est la nouvelle petite pépite visuelle de Napalm Death et se mate ici . […] (lire l'actualité)

Soulfly reprend "You Suffer" de Napalm Death (15 août 2015)

Soulfly a repris "You Suffer" de Napalm Death et la version se trouve en morceau caché sur […] (lire l'actualité)