Poison the Well - You come before you

Chronique CD album (43 : 01)

chronique Poison the Well - You come before you
C´est le troisième album de Poison the well. Les riffs de guitare se suivent mais ne se ressemblent pas, la bass nous étonne. Alors que demander de plus ? Une voix comme celle de Jeff peut être. Concernant les plans gueulés: ils sont tous bien et différents les uns des autres. Et si on s´intéresse aux mélodies chantées, elles ont une beauté singulière, le chanteur a un style particulier : il peut rester longtemps sur une note alors que d´autres chanteurs auraient déja introduits deux ou trois changements. Ca donne une pureté, une intensité aux mélodies. Tout ça est très calibré car composer une ligne de chant de ce type mais qui n´est pas simpliste est un vrai casse-tête. L´album est un ensemble de grande qualité, quelques titres sont marquants : par exemple "Loved ones" qui prouve la puissance et la diversite emo de poison the well. Les riffs y sont excellents, la structure originale et les paroles intenses. Ou encore "Apathy is a cold body" qui restera peut être comme la structure de base emo : d'abord un chant parle façon émo, du chant, un passage hardcore puis dans le même plan une alternance entre chant et passages hardcore.

Par ailleurs on pourrait donner un bon point supplémentaire au graphisme de la pochette qui est très joli. Ce groupe ne se prive pas d´ajouter une touche artistique supplémentaire à leur album parce moyen et je trouve ça positif surtout quand je compare au style insipide et stéréotypé de beaucoup de pochettes.
J´adore cet album, a découvrir !!
photo de Fab
le 26/12/2004

4 COMMENTAIRES

vkng jzz

vkng jzz le 04/06/2010 à 12:41:37

chro pourrave pour album mythique

Pidji

Pidji le 04/06/2010 à 13:04:05

Hmm en effet, elle date de Mathusalem... Un volontaire pour la refaire ? :D

mat(taw)

mat(taw) le 04/06/2010 à 14:35:03

qu'est-ce qu'il a pu tourner sur ma platine cet album...

kurton

kurton le 04/06/2010 à 18:24:22

chro honteuse j'avoue...
Album mythique, j'irais pas jusque là.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements