SAMAEL - Solar Soul

Chronique CD album (43:00)

chronique SAMAEL - Solar Soul
Vous allez me dire que quitte à écouter de l'indus-metal, autant que celui-ci en aie dans la culotte et qu'il soit plutôt bien foutu. Mais "Solar Soul" de Samael a beau en avoir entre les jambes, il peut tout de même attirer de la belette dans ses filets symphonico-indus.

Dans cet electro/dark metal, les instruments typiques du metal sont sous exposés ; oubliez la grosse ligne de guitare bien dure, ou les blasts doublant la rythmique ; le seul truc dûr c'est la voix du chanteur, légèrement (très légèrement) growlée à la fin de chaque "vers". C'est pour moi la seul chose extrême de ce cd.
Certes, ces élements sont présents mais ils ne font que souligner les machines et/ou les samples qui ici sont utilisés comme des instruments symphoniques, dans des compositions de black-sympho. Ils sont la mélodie, l'ossature principale du morceau, soutenue par la guitare discrète mais mélodique aisni qu'une grosse basse apportant par moments du volume aux morceaux. La batterie reste quant à elle dans un registre complètement metal, et uniquement metal (il est loin le temps du black old-school).
La sur-exposition de la mélodie avec ses pièces indus ne rend pas quelque chose de mielleux et faussement majestueux comme dans d'innombrables cas de symphonic-black-metal.

"Quasar waves" est mon morceau préféré car le plus metal à mon sens ; il peut passer pour un ovni Bosphorien, avec son intro et ses percussions orientales. Je tiens à souligner qu'il n'est pas mon préféré "parce que le plus bourrin" (il y a plus bourrin dans l' album, non je voudrais pas passer pour un simplet bourritos), mais c'est celui mettant le plus en valeur les instruments traditionnels du metal, avec un mélange de musique acoustique ; et les parties indus ne sont vraiment pas kitsch. Car c'est la la seule chose vraiment déplaisante dans cet album : quelques samples, claviers, et divers autres passages vraiment kitsch, pompeux et recyclés, notement dans l' intro du morceau " Solar Soul ".
photo de Sepulturastaman
le 27/03/2008

3 COMMENTAIRES

Domain-of-death

Domain-of-death le 21/01/2009 à 23:54:21

Je me suis jamais penché sur un CD mais en live sa dépote à max ! Les samples et autres éléments indus rendent vraiment bien !

sepulturastaman

sepulturastaman le 22/01/2009 à 18:35:14

En live seul les morceaux les plus bourrins dépotent. On The Rise par exepmle m'a vraiment latter la gueule lors du winterfest. Pasque pour le reste j'ai trouvais leur prestation spécial c'est pas black pas indus c'est plus dark. Moi ça ne m' avait pas particulièrement marqué.

frolll

frolll le 27/10/2011 à 13:05:35

En live c'est tout bon, ça, tout le monde est d'accord.
Cela dit, cet album, c'est quand même du très bon Indus-metal quoi, faut juste pas être réfractaire à un peu d'indus "naïf" et ça passe tout seul. Genre le mettre fort pour faire du ménage en dansottant, c'est bon quoi ;) (eh oui, faut pas nécessairement chercher dans cet album une perle de profondeur et de musicalité infinie, mais, merde, y'a des albums qui sont de la catégorie entertainment )

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019