Shinken - Shinken

Chronique Maxi-cd / EP (11 minutes)

chronique Shinken - Shinken
Question : Qu'est-ce que Shinken ?
Réponse A : un mot japonais signifiant l'ultime épée vivante taillée pour le combat et le découpage
Réponse B : un mot japonais signifiant "faire quelque chose sérieusement"
Réponse C : un groupe de hardcore de Grenoble
Réponse D : la dernière technique de Valérie Damido de marouflage et de dégageage d'angle

En vrai c'est un peu tout ça, prenez une bande de copains qui ont pas mal bourlingué dans des groupes différents (Insight MHC, DCS, Project CN, General Cluster, HTR... voire même des anciens Stillrise) qui décident de se retrouver autour d'un PMU et atelier déco pour refaire le hardcore...
Finalement, on ne réinventera pas le hardcore mais la technique de marouflage tient la route et on se retrouve avec cette première démo dans les mains et entre les oreilles.

Pour une démo, on s'attend souvent à la production et packaging DIY et là, oh surprise, tout est soigné.
Côté Design, d'abord, la galette est un fac-similé de vynile noir, il y a beau y avoir des sillons n'essayez pas de le placer dans votre platine 33/45, ça ne marchera pas...
Le CD s'accompagne d'un magnifique livret au style japonisant avec les paroles qui vous permettront de faire les sing-alongs et d'aller pointer du doigt. Retenez surtout les parties en majuscules !
Premier désappointement du coup, on s'aperçoit alors qu'il n'y a que 4 titres... mais c'est aussi souvent suffisant pour se faire l'idée d'un groupe.
Côté Production, c'est fait par A. Chardonnereau et S. Raulin (qui nous avaient déjà fait du Insight MHC ou du Stillrise), ça permet de mieux se comprendre musicalement. Mastering réalisé par Peter In De Betou, j'avais envie de l'écrire parce que ce nom est magnifique... sinon il a quand même masterisé des groupes comme Meshuggah, Bring me the horizon, Darkane entre autres.

C'est pas tout ça mais passons à la musique, --> "Which one of you bitches wants to dance?" et c'est parti pour la guerre, des compos hardcore pleines d'énergie, qui vous donnent envie d'aller poser des coups de pieds retournés ou d'aller danser tout simplement... une voix énervée et hargneuse, la batterie est pleine de subtilités groovy et rock'n'roll pour du hardcore, la guitare et la basse ne sont pas en reste et le tout sonne très bien. Des bons riffs et même un solo de basse ! Ca va vite, ça donne la piche, euh pêche et il y a de la mosh-part. On notera la présence de Lio de Stillrise sur un des titres, qui vient compléter le chant en plus guttural.

Shinken nous sert ici un disque bien ficelé, cohérent et pourtant avec beaucoup de finesse et subtilités cachées, on reste dans le hardcore mais certains titres tirent vers le hardcore metal ce qui n'est pas déplaisant pour autant... Dans l'ensemble, on se rapproche quand même plus de Casey Jones que de Terror mais la limite n'est pas loin. Bref un petit CD qui met bien en appétit, on attend avec délectation la suite et à défaut, on consommera sans modération sur scène. Keep the piche ! et achetez le CD.
photo de Rose
le 07/04/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements