Sound Struggle - Rise

Sound Struggle - "Rise"
chronique Sound Struggle - Rise

Ce serait abuser de dire que je me suis fait avoir. M’enfin si vous voulez mon avis, quand ils parlent d’eux-mêmes les Sound Struggle mettent un petit peu trop en avant le terme Funk. Et vas-y que la page Bandcamp où l’on peut écouter Rise liste dans l’ordre les tags « metal », « djent », « funk » et « fusion » (suivis de plein d’autres). Et vas-y que leur page Facebook dépeint leur musique comme « une mixture de Prog moderne et de Funk old school », tout en citant Prince en 4e position de leurs influences derrière Animals As Leaders, Meshuggah et Periphery. Et pourquoi pas Earth Wind & Fire aussi, pendant qu’on y est? Permettez-moi donc d'émettre un « Mouaif… » dubitatif: je m’abstiendrai de participer à cette campagne de désinformation.

 

Rise, donc, ce n’est pas exactement Soirée Disco et Paillettes sur le Dancefloor. Mais pour autant cela ne veut pas dire que ce n’est pas un album tout ce qu’il y a de plus intéressant. Car celui-ci mélange la rugosité (relative) d’un Modern Death à synthé avec le velouté délicat d’un Prog particulièrement léché, le trampoline détraqué du Djent avec la « scout attitude » du Teen Metal from USA. Et ce n'est pas tout: on trouve aussi un saxo dans cette grand-messe du Metal "high tech". N’oublions pas cet élément à fort potentiel différenciant. Parce que tant qu’à faire dans le proggy classieux, autant donner carrément dans le jazzy. En gros vous mélangez Periphery, Scale The Summit, Chon et Resurrecting Id, et vous tombez pile-poil dans le monde merveilleux de Rise. Enfin, quand je dis « merveilleux »: dans la mesure où vous ne vous étiez pas fait votre plus belle coupe afro en prévision d’une avalanche de Fooooonk.

 

Allons droit au but: encore plus qu’avec Chon, le truc qui coince un brin avec Sound Struggle, c’est qu’on est constamment en train d’osciller entre « Non, c’est vraiment trop moelleux, trop bobo, trop lounge-sofa-et-plumes-d’oie pour moi » et « Ah putain ça déchire là Coco! ». D’un côté les morceaux sont très longs, le growlounet n’est pas plus dangereux que celui d’un Symbyosis, le chant clair rappelle les gentils blondinets qui récoltent de l’argent pour la Croix rouge, le clavier ouvre trop souvent le robinet à grenadine, les guitares donnent l’impression de ne pas vouloir déranger – limite elles s’essuient les pieds avant d’entrer. Bref: ça manque de poils, de sueur, de bière, de couilles et de nichons!! … Par contre ces gentils petits garnements (allez mater leur trombine ici tiens) se servent quand même sacrément bien de leurs instruments. Et les leads entremêlés de leurs grattes, saxo et clavier qui s'épanouissent sur fond de polyrythmies juteuses sont carrément bonnards. Sans compter qu’on accroche assez facilement aux mélodies des « Rotating Door », « The Disease » et autre « Rise ». Et qu’un « Perpetual Motion » – 100% instrumental, comme 2 autres de ses congénères – offre le meilleur d’Animals As Leaders et Scale The Summit réunis. Si si.

 

Bref, si vous cherchez de la testostérone, du jus de fond de pit et du marcel souillé au houblon, avec Sound Struggle vous vous êtes salement fourvoyés. Et même chose si vous cherchiez de la Fusion Funk Metal qui chatouille le caleçon et les guiboles. Par contre si vous aimez les subtiles caresses techniques et les doux rayons de soleil jazzy qui ondulent sur fond de saccades djenteuses bien élevées, vous allez pouvoir remplir vos tiroirs avec de la bonne came. Vos placards même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: Un peu trop sucré. Mais bonnard. Quoique vraiment sucré. Mais sacrément juteux, crénom. Par contre dommage que ce soit aussi sucré. Du coup heureusement que c’est aussi bon. Bref, la popote Teen Djent / Prog / Djazz (oui oui) de Sound Struggle est vraiment bonne. Mais sucrée. Mais bonne. Mais sucré par contre. Mais b…[STOP!]

photo de Cglaume
le 29/06/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019