Thrice - Vheissu

Thrice - "Vheissu"
chronique Thrice - Vheissu
Tiens, étrange, voici ma première chronique et en cherchant ce que je pourrais critiquer je me rend compte qu´aucun album de Thrice n´a été passé au crible ! qu´a cela ne tienne, et c´est avec Vheissu que je ferais mon entrée en matière, dernière oeuvre de ce groupe émocore plutôt emblématique, qui en est, rappelons nous a sa quatrième galette.

Evoluant jusqu´ ici dans des tempos ma foi rapides, et un style naviguant entre métal, hardcore et punk rock avec toujours cette touche d´émotion, Thrice vient tout remettre en question avec Vheissu !! En effet quelle ne fut pas ma surprise quand je me rendit compte que les batteries rapides et sans concession n´étaient plus de mise sur cet album, on dirait bien que le groupe a pris un tournant a 180° pour se diriger dans une toute autre direction que l´on pourrait qualifier d´ «emo rock» voire «post hardcore» beaucoup plus calme qu´auparavant, seule la voix nous indique que c´est bien Thrice que l´on écoute ! Elle n´a pas vraiment changé, et reste assez fidèle aux lignes de chant auxquelles nous avions été habitués. Instrumentalement il y´a eu beaucoup de changements, des claviers, des xylophones et beaucoup de fioritures pour installer au mieux des ambiances réconfortantes et chaleureuses. Et même sur les quelques chansons aux tempos plus accélérés, durs de retrouver les anciennes compositions, Thrice nous confronte à un nouveau genre de riffs, et ce n´est pas pour déplaire ! Car même s´ils ont été plutôt novateur dans l´univers émocore, le plagiat a fait rage et difficile de se faire une place dans ce créneau.

On retrouve tout de même, au milieu de quelques morceaux des passages plus virulents ou la voix s´élève et devient plus criée tandis que guitares et batterie s´accordent pour servir des riffs plus virulents et lourd qui ne sont pas sans rappeler un certain Poison the well.

Bref, c´est ici presque un nouveau groupe que l´on découvre , reste a savoir si ce n´est qu´une passade ou si le groupe désire vraiment s´engager dans ce nouveau créneau dans lequel ils n´ont rien a envier aux autres, de très jolies mélodies, de la diversité a tous les niveaux. On a vraiment du mal à reconnaître les thrice d´an temps! Les fans de « the artist in the ambulance » ou « identity crisis » risquent d´en être déboussolés !
photo de Biflam
le 31/01/2006

2 COMMENTAIRES

seb-eclat

seb-eclat le 29/08/2006 à 11:11:45

moi perso je met 10
c'est un album vraiment enorme.

Lathan

Lathan le 25/12/2007 à 10:46:54

En grad amateur de post hardcore, je m'avou déçu par cet album. Même si, il est vrai, le dernier titre "Red Sky " est plutôt bon, les riffs des précédents manque de fougue et d'explosion nottament "image of the invisble".

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements