IMPURE WILHELMINA - Interview du 10/03/2006

IMPURE WILHELMINA (interview)
 
Tout d'abord: est-ce que vous pouvez nous faire une petite présentation du groupe: le line up actuel et un résumé de l'existence d'IMPURE ?
Michael: Alors le line up actuel c'est Mario à la batterie, Alexandre à la guitare, Mathias à la basse et moi au chant et à la guitare. Sinon ça a beaucoup changé depuis le début, au départ c'était moi, mon frère et deux autres frères; on a commencé à se faire connaître comme ça, en sortant des CD's puis en tournant pas mal – notamment avec KNUT – et voilà quoi. On a changé de bassiste il y a 3 ou 4 ans et Mathias est arrivé. Puis il y a 1 an on a eu les départs de Thierry et David et on a accueilli Alex et Mario.

Question que vous avez dû entendre des milliers de fois mais qui m'intrigue depuis très longtemps: d'où vous est venu le nom du groupe?
Michael: Du Dracula de Bram Stoker. En fait dans le livre (et dans le film) on entend parler d'une fille qui s'appelle « Mina » mais c'est un diminutif de Wilhelmina qui est un prénom relativement répandu en Suisse, comme son masculin Wilhelm qu'on pourrait traduire par Guillaume en français.

Comment s'est passé le changement de line up juste après l'enregistrement de « l'amour, la mort...l'enfance perdue »? Est-ce qu'il vous est venu à l'idée d'arrêter IW après le départ des 2 membres?
Mathias: En fait on le savait à l'avance. Ils nous avaient prévenu 6 mois à l'avance donc ça nous a laissé du temps.
Michael: Mais tout ça s'est décidé au dernier moment, on a décidé juste avant d'entrer en studio qu'on enregistrerait l'album avec l'ancien line up. Et après la sortie de l'album Thierry et David sont partis s'exiler et on a recruté Alex et Mario.


Les critiques sur « L'amour, la mort...L'enfance perdue » depuis sa sortie sont très élogieuses pour la plupart et, de fait, on a l'impression que votre notoriété est montée d'un cran (en France en tout cas). Est-ce que vous avez pu percevoir cela à travers vos concerts ou des sollicitations de groupes pour des dates ?
Mathias: Ouais, on le sent un peu. Mais en fait c'est dans la continuité de « I can't believe I was born in July » où là ça a vraiment commencer à marcher pour nous.
Michael: C'est vraiment depuis « July » qu'on commence à parler de nous, on en a juste comment dire ... 'remis une couche' avec le dernier album mais ça reste dans la continuité, pas beaucoup plus finalement.


Pour en revenir au dernier album, le jeu des 2 guitares est vraiment fantastique (je n'oublie pas la basse, bien sûr) et véhicule une émotion quasiment palpable dans tous les morceaux. Est-ce que le travail sur ces mélodies a été très long en amont où cela vous est-il venu très rapidement ?
Michael: Oh, ça se passe plutôt vite. C'est l'enregistrement le plus long finalement.
Mathias: Ca se fait vite parce que c'est Michael qui fait généralement toutes les parties de grattes. Des fois il vient avec une mélodie et a déjà la deuxième guitare dans la tête ou il pense a une orientation possible. Mais dans tous les cas c'est déjà pensé.


Sur la page d'acueil de votre site on peut lire une citation de Wilhelm (ndlr: Guillaume en français pour les 2 du fond qui n'ont rien suivi) Apollinaire, est-ce que ses écrits ou ceux d'autres poètes ont une influence sur tes paroles?
Michael: Ouais j'amie bien Apollinaire, depuis très longtemps (ndlr: il récite même un extrait d'un de ses poèmes comme ça en ponctuant par « c'est beau quoi »). En fait cette citation je la connais depuis que je dois avoir 17 ans, et je trouvais qu'elle collait assez avec l'atmosphère d'IMPURE. J'aime aussi beaucoup d'autres auteurs dans la poésie. Il y a aussi une autre citation qu'on a mis au dos du CD de « l'Amour... », au début je me disais que ça faisait con...
Mathias: Nan, finalement ça colle bien avec l'album. (ndlr: là ils commencent tous les 4 à parler d'une phrase : crève, meurs, mets fin à tes jours et je ne comprends strictement rien, sur ce Mario éclaire ma lanterne).
Mario: Ils parlent d'une anecdote lors de la date à Rennes. En fait, Alex a pété une corde pendant le concert et on a improvisé un truc pour meubler et le public à commencer à gueuler cette phrase, c'était excellent.


En ce qui concerne les groupes qui vous ont influencé, lesquels au début d'IMPURE vont ont donné envie de faire de la musique, et plus spécialement dans ce style-là?
Michael: Au début c'était surtout des trucs style NIRVANA, METALLICA ou des trucs plus lourds comme PARADISE LOST, MY DYING BRIDE ou même EYEHATEGOD. Principalement de vieux trucs. Du 'Metol' quoi (rires), des trucs qui blastent! (ndlr: le mot 'blaste' fait marrer tout le monde et revient plusieurs fois dans la conversation, ça sent la private joke...)

L'émotion qui se dégage de vos morceaux passe par des mélodies très soignées et de l'alternance dans la voix de Michael: tantôt chantée, tantôt hurlée. Mais est-ce que des groupes qui véhiculent de l'émotion au travers de silences ou de sons très lourds et massifs peuvent également vous toucher ?
Tous les 4: Oui bien sûr.
Michael: Clairement. Je pense aux anciens Neurosis par exemple, maintenant ils sont un peu plus sobres.
Mathias: Mêmes des trucs dans le style de Sunn0))) aussi, ça peut nous toucher. Ou bien le groupe que tu vois sur ce T-Shirt là (ndlr: il me montre le T-shirt BLACK EARTH du batteur de KNUT).
Mario: C'est le truc le plus lourd du monde (ndlr: il me mime le rythme, effectivement c'est très lent), genre une note qui dure super longtemps quoi, mais on aime.


Quels sont récemment les livres ou films qui vous ont marqué?
Michael: Récemment je n'ai pas vu beaucoup de films.
Mathias: moi: « 3 enterrements » de Tommy Lee Jones, excellent film.
Alex: « Mysterious skin ».
Mario: Moi j'ai vu « Nouveau Monde » avant de partir en tournée, de Terence Mallick.
Mathias: Aussi « Théorème » de Pasolini. Et en bouquin: « Dalva » de Jim Harrison,
Mario: « Crimes et châtiments » de Dostoïevski.
Mathias: Ah oui, moi j'ai essayé de lire heu... « Les possédés » de Dosto, mais je me suis arrêté à la moitié


Moi c'est « Crimes et châtiments » que je n'ai pas pu finir !
(ndlr: s'en suit une conversation où Alex et Mathias – libraire de son état – tentent de convraincre tout le monde de la nécessité de lire Dostoïevski en entier)

Sinon, qu'en est-il de vos side-projects respectifs, VANCOUVER entre autres ?
Mathias: Avec VANCOUVER, on enregistre en Avril ou Mai, selon les dispositions. Les nouveaux morceaux seront encore plus intenses que les précédents, c'est tout ce que je peux te dire.
Alex: Moi j'ai un projet qui s'appelle CHAPTER, qui est un truc bien différent dIMPURE, et un autre truc dans lequel je ne compose pas, je ne fais que tenir la gratte, qui est plus postmathcore machin...
Mario: Postmathcore à tendance prog (rires).
Alex: Ouais c'est ça.


Bon bah merci Messieurs, je vous laisse le mot de la fin.
Tous les 4: Ca, c'est fait!!! Et merci.

 

 


 

Merci aux IMPURE WILHELMINA (un groupe qui blaaaaaste!!) pour leur disponibilité et leur gentillesse et merci également à Alex de Messiah Corp.

photo de Mat(taw)
le 14/03/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021