The Black Dahlia Murder + Skeletonwitch le 05/02/2012, Nouveau Casino, Paris

The Black Dahlia Murder + Skeletonwitch (report)
Voilà une bonne grosse soirée de barbare qui s’annonce ce soir : les français de Deep In Hate, suivis des italiens de Fleshgod Apocalypse, puis des ricains de Skeletonwitch et The Black Dahlia Murder. C’est en tout cas ce qui était prévu à la base. Les portes ouvrent à 19h30, heure à laquelle je quitte le taff (il en faut bien qui boss le week-end !), le temps d’arriver au Nouveau Casino (pourtant pas loin du tout) et je me rends compte que Deep In Hate est déjà passé… Dommage, ça défouraille plutôt bien comme gros Death à la française, tant pis pour moi !
Au suivant ! Une bande de Vikings, tout de poils vêtus débarque sur scène… « Mais, c’est pas Fleshgod ça ! ». Non, en effet, le concert des italiens a été annulé, pour des raisons assez obscures, certaines rumeurs disent qu’ils sont resté bloqué par la neige. Ce qui est bien dommage, car c’est un peu le groupe qui m’a motivé à me déplacer jusqu’au Nouveau Casino. Encore une fois : tant pis pour moi !

Les gaillards aux poils hirsutes qui se tiennent devant nous ne sont donc nuls autres que Skeletonwitch ! Je n’ai écouté que le dernier album du groupe (qui envoie sacrément bien le boulet d’ailleurs), je n’aurais donc pas beaucoup de repaires sur la setlist. Toujours est-il que l’ambiance sur scène correspond exactement à ce qu’on ressent en écoutant leur musique : une bestialité primitive et crue. Il ne faudra pas longtemps pour qu’on se mette dans l’ambiance, il faut dire que le frontman dégage un vrai charisme sur scène, un peu dans le même genre que Johan Hegg d’Amon Amarth. Leur Black/Thrash super accrocheur nous retourne la gueule, et le public autour de moi commence sérieusement à cracker son slip (dans le vrai sens du terme pour certain). La fosse rentre vite en ébullition, s’en suit un défilé de mecs beurrés comme des ptits LU sur scène, qui ne restent jamais très longtemps car vite balancés comme des sacs par les membres du groupe ou le backliner. On se rend bien compte que la musique du groupe monte vraiment d’un cran lorsqu’on les voit en live. Très bon concert aux allures de beuverie moyenâgeuse.

On arrive maintenant très vite à la tête d’affiche, cette bande de l’Ohio qui existe maintenant depuis plus de 10 ans : The Black Dahlia Murder. Ce groupe commence à faire partie des vétérans de la dernière génération de Death metal, et c’est d’ailleurs eux qui ont rameuté le plus de monde ce soir ! J’ai été un très grand fan de leur musique jusque Deflorate, qui ne m’avait pas plu… J’ai boudé un moment avant de me décider, que très récemment, à écouter Ritual. Je dois dire que ce dernier m’a un peu renoué avec Black Dahlia, c’est un très bon album du groupe et j’avais envie de voir ce que ça pouvait donner sur scène ! C’est la première fois que je les vois en live, et je n’ai pas étais déçu du tout ! Bien qu’ils soient sur les routes depuis quelques temps, les mecs sont en bonne forme. Il ne faudra pas longtemps à Trevor pour payer sa bedaine gazeuse, la fosse est au taquet dès les premiers riffs ; déjà qu’on en était à un stade de beuverie avancé avec Skeletonwitch, alors vous imaginez où nous en sommes maintenant… La scène prend des aspects de moulin par moment, tellement les mecs monte/se font dégager/slam/remonte… Mais c’est ça qu’est bon ! On n’a aucun mal à rentrer dans la musique du groupe, surtout que le Nouveau Casino est plutôt bien équipé au niveau du son, on a donc tout ce qu’il nous faut pour passer un bon moment ! Le combo assure sur tous les plans, les passages mid-tempo vous prennent aux tripes et on a pas d’autre choix que de rentrer à fond dans leur jeu, le son reste assez limpide pour que les mélodies et soli ressortent parfaitement bien dans le mix.

Encore une soirée où je finis un peu au bout du rouleau ! C’est donc avec l’esprit mitigé que je rentre au bercail maintenant : je pensais voir 4 groupes, je n’en ai vu que deux ; mais ces deux-là nous ont quand même envoyé un boulet bien velu dans la gueule.
photo de Domain-of-death
le 22/02/2012

1 COMMENTAIRE

Kurton

Kurton le 23/02/2012 à 18:12:51

TBDM deboite en live! Tellement fun

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019