Ailifdopa - I Made This For You

Chronique Maxi-cd / EP (10:16)

chronique Ailifdopa - I Made This For You

Ne les appelez plus « Ailiph Doepa » ! Les Japonais les plus cintrés depuis l'invention du cintre sont devenus Ailifdopa, et ce peu après la sortie de leur double EP Brain. Est-ce plus facile à écrire, à prononcer, ou à mémoriser ? Mouaif... Le seul avantage réel, c'est que leur blase n'est plus l’anagramme de « paedophilia »... Et ça c'est pas plus mal, je dois l'avouer !

 

Un an après un double EP, logique : le groupe nous revient avec un nouvel EP. Parce que « Jamais double sans 3 », comme dit le fameux proverbe, déformé pour l'occasion. Et pour rester dans la thématique ternaire, ce sont trois titres nouveaux qui nous sont livrés durant les 10 minutes de I Made This For You.

 

Pour nous ? Vraiment ? C'est chic quand même...

 

Basse tectonique vrombissante, grosses meshuggueries growlées, mélodies japanawak sur ressorts, Thrash/Death speedé, Cartoon Funk Metal sautillant, Stadium Hard [J-]Rock, Mathcore : « Arsemirror » est un gigantesque collage tout ce qu'il y a de plus patchworkesque, du genre qui envoie à la casse les pacemakers trop fragiles. C'est électrifiant, épatant... et usant, trop peu de liant ayant été utilisé pour faire de ce premier titre une vraie « chanson ».

 

Plus d'huile aura-t-elle été injectée dans la confection de « O.B.E.L.I.S.K. » ? Pas sûr : le titre est lui aussi hyper actif, toujours aussi épineusement technique, toujours aussi multi-facettes, ces dernières – Power/Heavy, Brutal S.O.A.D. Metal, J-Rock, Funk – étant enfilées les unes après les autres plutôt que combinées harmonieusement. N'empêche, tout comme on aura craqué, au sein de la première piste, pour ces « really doudou, blabli could do » (je cite de mémoire), sur ce 2e titre il y a tout autant de raisons de se pourlécher les babines, notamment ce passage à partir de 1:42, qui saccade joyeusement, avant de gagner en poils vers 2:02. Ainsi que la toute fin du titre, qui revient enfin sur les rails plus traditionnels d'un vrai morceau comme on l'entend habituellement. Dommage, toutefois, qu'il faille un peu trop grappiller nos kiffs de-ci de-là, plutôt que de profiter de la chose dans sa globalité.

 

Plus coloré de teintes B.O. orchestrale, « 借り暮Ra死のヘカトンケイ » n'en reste pas moins sévèrement frappé. Les riffs tronçonnent, les parties Metal hésitent entre Mathcore et Tech Néo Metal, les élans héroïques sentent bon les cerisiers du mont Fuji, les zouaveries volent en escadrilles furieuses : le caractère multi-schizo de cette 3e piste passe un peu mieux que celui des deux consœurs qui la précèdent, ne me demandez pas pourquoi, sans doute la dimension cinématographique de la chose...

 

I Made This For You s'avère donc aussi stimulant qu'éprouvant. Trop brutal et spasmodique pour les fans de Pikachu, trop manga-sucré pour les fans de Mathcore, trop décousu pour les fans de Nawak en charantaises, ce nouvel EP n'est pas facile à digérer, et plus éloigné du format Pop que le groupe ne l'a jamais été. Bref, c'pas du Nawak pour les douillets, c'est du vortex délirant sponsorisé par Red Bull. Et si les nouveaux titres sont donc encore moins fredonnables sous la douche que les anciennes créations du groupe, ils n'en restent pas moins hautement impressionnants !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: spasmodique, délirant, Nawak, Funk Metal, Néo, Mathcore, Heavy, J-Rock, Cartoon Metal, sur l'EP I Made This For You Ailifdopa donne plus que jamais dans le Brutal Pikachucore de haute volée. On regrette un peu le côté patchwork violent, autrement dit ce manque notable d'huile qui fait des trois morceaux nouveaux de gros collages pas toujours hyper digestes. Mais on reste super impressionné par ce kaléidoscope dément et pourtant éminemment sympathique.

photo de Cglaume
le 03/06/2024

6 COMMENTAIRES

Aldorus Berthier

Aldorus Berthier le 03/06/2024 à 09:55:42

C'est toi qu'a pas (ou trop) de bol ou y a trop de nawak metal qui sort en ce moment ? 😳

cglaume

cglaume le 03/06/2024 à 10:05:16

Je ne dirais pas qu'il y en a plus que d'habitude : la preuve je continue à fouiller dans le passé pour pondre des chros Nawak dominicales ;) 

cglaume

cglaume le 03/06/2024 à 10:05:34

(et puis il n'y a jamais assez de Nawak de toutes façons haha)

el gep

el gep le 03/06/2024 à 22:34:50

Nan c'est juste que Glôme est presque devenu le chroniqueur principal car y'a pas assez de chros des autres, non ?

cglaume

cglaume le 03/06/2024 à 22:39:59

C’est pas faux. La moitié des chroniques non publiées au sein de la base de données sont signées par le lapin, bande de feignasses 😝😝😝

el gep

el gep le 03/06/2024 à 23:05:35

Bah voilà.
Et c'est pas moi qui vais vous sauver...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements