Big Scenic Nowhere - Lavender Blues

Chronique CD album (24:05)

chronique Big Scenic Nowhere - Lavender Blues

Après Vision Beyond Horizon en début d'année revoilà Big Scenic Nowhere pour un EP de 3 titres... 3 titres mais 25 minutes au compteur (dont un morceau de 13 min). Les membres principaux du projet (Bob Balch, Gary Arce, Bill Stinson et Tony Reed) se sont entourés cette fois-ci de Per Wiberg (à nouveau), de Chris Goss de Masters Of Reality et plus étonnant de Daniel « Chewy » Mongrain de Voivod.

 

Le morceau-titre et ses 13 min lance donc l'EP, c'est lent et planant et me fait penser à un mélange entre du Yawning Man (on a quand même 2/3 de ce groupe ici) avec du space rock (les synthés de Tony et Per) et du prog des 70's, on note un chant de Tony assez doux sur ce titre. Le mid tempo « Blink of an Eye » assez rock et doté d'un refrain chantant est probablement le meilleur et le plus accessible titre de Lavender Blues, c'est sur celui-ci qu'intervient Chris Goss et Per y va de son solo. « Labyrinths Fade » mélange rythme casse-gueule, prog et psyché aérien ici c'est Chewy Mongrain qui se charge du solo et on reconnaît bien sa patte de Wookie !

 

Lavender Blues est un bon complément à l'album bien qu'il me semble un peu moins accessible et disons que s'il faut choisir l'album est suffisant. Cet EP est assez exigeant et mérite plusieurs écoutes...

 

Lavender Blues est disponible en CD digipak et LP (noir, vert fluo, mi-jaune mi-violet et test press).

photo de Papy Cyril
le 23/10/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

The Capaces - Rawness
Cold Snap - All Our Sins