Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers Impetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suisse
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Black Breath - "Slaves Beyond Death"

Black Breath - "Slaves Beyond Death"
chronique Black Breath - Slaves Beyond Death
6,5/10 0

écouter "Slaves Beyond Death (album)"

Acheter Black Breath Slaves Beyond Death sur Amazon

CD album CD album (50:00)

 

Style musical : 

Metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1 : Pleasure, Pain, Disease
2 : Slaves Beyond Death
3 : Reaping Flesh
4 : Seed of Cain
5 : Arc of Violence
6 : A Place of Insane Cruelty
7 : Burning Hate
8 : Chains of the Afterlife

 

Label : 

Southern Lord

 

Lieu d'enregistrement : 

God City studio, Salem, USA.
Dans le même style :
Black Motel Six - Everything In Its Place

Quelle déception dès la première écoute.

Mais où est donc passé ce punch et ce panache d’antan ?

Que l’on pouvait largement trouver dans leurs deux – terribles – premiers albums. Le premier Black Breath, à l’époque écouté au hasard, m’avait carrément décoiffé. Bluffé même. Dans la compagnie des « on joue à nouveau du death metal suédois mais on braille tendance hardcore vénère » aux côtés des Trap Them et autres Baptists tous fans de Kurt Ballou et Southern Lord Records, Black Breath était le meilleur. Ceci n’est en rien lié au fait qu’il ait été le premier - avec cette approche - à me « sauvager » les oreilles. C’est tout simplement parce que, de tous, il est le seul à avoir vraiment gardé une voix grasse et rocailleuse, ne tirant à aucun moment sur la corde Converge et, niveau instrument à vraiment angler sur l’approche « Dismember » du swedish death metal. Jusqu’à même avoir des mélodies guitare étrangement ressemblantes. Le tout pour le meilleur. Et ces deux albums, en mode « défrichage au riff  et labourage de terrain à la double », volume 12, restent encore d’une énergie passionnante pour tout amateur de musique dite metal.

 

Dès le début la voix nous interpelle. « Evil ». Plus qu’auparavant dans tous les cas. À cela, le rythme bien plus posé, donne d’emblée une ambiance plus sérieuse. On dirait qu’ils se la jouent, musicalement, plus compliqué. Même si certains passages, et même certains morceaux, nous ramèneront au Black Breath que l’on pouvait attendre, le reste ne sera que confirmation que le groupe a muté. Ok respect ils ne jouent pas la carte du même album répété en mode qui vous savez. Ok pas de soucis j’aime bien quand ils s’approchent d’un Asphyx en mode lent, mort-vivant pustuleux, rampant. Mais quand ils nous font leur Ride The Lightning avec des lignes guitares acoustiques et des solos d’intro banalement mélodique « ultra Kirk Hammett » - pour le coup pas du tout « evil », ni mort-vivant -, là je perd le fil. Doublevé-té-aif. On pourra toujours dire qu’il faut d’avantage d’écoutes pour s’en imprégner et ce genre de choses. Bon, si je voulais un album de la sorte, je n’aurais pas été écouter du Black Breath. Il en reste véritablement un goût de mitigé. Ils essaient des choses. On ne peut pas les catégoriser déjà morts, c’est bien trop tôt. Ça bastonne encore. Le son est encore énorme (bien que légèrement trop propre). Mais il y a néanmoins l’impression qu’ils n’ont pas réussi à aller jusqu’au bout. Que certains chemins n’étaient pas les bons pour eux. Et que cet album n’a pas la force pour marquer comme les précédents ont pu le faire.

 

Black Breath reste un excellent groupe, ça il n’y a pas de doute. Il faut juste espérer qu’il ne se perde pas en route et ce pourquoi on l’a, dès le début, adoré.

photo de R.Savary
le 19/11/2015

Note des commentateurs : 6.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

daminoux

Sa note : 8/10

daminoux le 19/11/2015 à 13:13:37

Je trouve qu'avec cette album il assume totalement leur swedish death et quitte le créneau surchargé de "crust,hardcore pas comptant trop evil qui aime entombed". on retrouve plus de morceaux mid tempo et beaucoup plus varié et plus complexe.

Crom-Cruach

Sa note : 5/10

Crom-Cruach le 19/11/2015 à 13:26:25

Tu es bien trop sympa Savary : grosse déception pour moi avec une perte d'identité quasi totale. Bien sûr que ça bastonne mais à vide.

R.Savary

R.Savary le 03/12/2015 à 21:34:08

IP : 83.204.108.82

Oui Daminoux d'accord avec toi sur le premier point mais quand ils nous la jouent soli intro accoustic metallica, là je dis qu'ils ratent le coche... et yavais déjà dans les précédents des morceaux mid-tempo, mais bien plus heavy que ceux sur ce nouvel album

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Cowards - Rise to Infamy

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017