Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Blood Red Throne - "Brutalitarian Regime "

Blood Red Throne - "Brutalitarian Regime "
chronique Blood Red Throne - Brutalitarian Regime
4/10 0
Acheter Blood Red Throne Brutalitarian Regime  sur Amazon

CD album CD album (41"26)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Brutalitarian Regime
2. Graveworld
3. Trapped, Terrified, Dead
4. Eternal Decay
5. Games of Humiliation
6. The Burning
7. Proliferated unto Hemophobia
8. Melena
9. Parnassian Cacoepy
10. Twisted Truth (Pestilence cover)

 

Label : 

Sevared Records
Dans le même style :
Grimfist - Ghouls of Grandeur

C'est avec un line-up tout chamboulé et presque entièrement neuf que les Norvégiens de Blood Red Throne reviennent à la surface pour un sixième album de Death Metal banal et trop cuit. Si le groupe a adopté un nouveau régime, il s'agit d'un régime sans féculent: zéro patate. Hélas...

 

Blood Red Throne a toujours fait partie des seconds couteaux – voire des troisièmes fourchettes – de la scène Death Metal... Malgré un bon départ avec un premier album assez remarquable, le groupe n'a jamais été capable de se hisser en tête de peloton, toujours la même rengaine, toujours la même recette de Death Metal sans saveur répétée de disques en disques... Rien de croustillant à se coller sous l'oreille, juste une tartine de platitude réchauffée et finalement franchement emmerdante...

 

Une fois de plus, Blood Red Throne vient nous beurrer les oreilles avec sa pâle copie de Cannibal Corpse sans verve et c'est l'ennui le plus gluant qui triomphe. Des voix grassouillettes mais inanimées, des riffs déjà entendus ailleurs (en mieux) depuis plus de vingt ans, une batterie aussi honnête que médiocre et un groove tétraplégique... voilà tout ce qui constitue la maigrelette carcasse de ce Brutalitarian Regime... Du déjà-vu à perte de vue... Du Death Metal mou, morne et balourd que l'on oublie immédiatement. Blood Red Throne étale péniblement une musique impersonnelle qui se contente de régurgiter mollement les gimmicks usés jusqu'à la corde de Cannibal Corpse, Vomitory et Deranged... A aucun moment l'album s'envole pour nous arracher un frémissement ou pour nous secouer les puces... On ronronnne... sans heurt... sans relief... Rrrr... Rrrr... Rrrrr...

 

 

 

 

 

 

 

 

... Rrrr... Rrrr... Rrrrr...

 

 

 

 

 

 

 


... Rrrr... Rrrr... Rrrrr...

 

 

 

 

 

 

 

 ...

 


Hmmmm? Ho! Excusez cette sieste impromptue! Je reprends...


Donc, rien à signaler: un disque anodin dénué de la moindre particularité qui tombe comme un flan du 17° étage... Un album médiocre. M'enfin, si le Death Metal sans envergure vous plait peut-être que cette galette insipide vous contentera...

PS- L'album s'achève sur une reprise sans intérêt du titre "Twisted Truth" De Pestilence... Bonne nuit chez vous!

photo de Cobra Commander
le 04/11/2011

Commentaires

cglaume

cglaume le 04/11/2011 à 12:28:38

IP : 90.80.1.75

Il ne faut retenir que le 1er BRT ? Pourtant je le trouve bien saignant moi, le petit "Affiliated with the Suffering" !!!

Domain-of-death

Domain-of-death le 04/11/2011 à 17:49:49

IP : 77.194.236.232

C'est vrai que j'avais bien aimé le premier mais je me suis jamais intéressé à la suite...

Cobra Commander

Cobra Commander le 09/11/2011 à 19:18:07

IP : 90.24.197.72

Le premier avait le mérite... d'être le premier!

La suite, c'est du réchauffé... A moins d'être un inconditionnel de l'école Canniboul...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Conan - Revengeance

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018