Les Chants Du Hasard - Livre Second

Chronique CD album

chronique Les Chants Du Hasard - Livre Second

Way To End n'est plus. De ce fait, l'homme derrière cette entité avant-gardiste, Hazard, peut se concentrer sur son autre projet, Les Chants Du Hasard. L'homme aime composer une musique pleine de défis, originale et exigeante. Même si à l'époque, je vous avais déjà parlé de son premier album sorti en 2017, rappelons que son objectif est de proposer un Black Metal orchestral sans guitare ni basse ni batterie. Livre Second poursuit dans cette voie, toujours illustré avec talent par Jeff Grimal. Si d'autres groupes "concept" (Apocalyptica, Van Canto...) tournent rapidement en rond et peinent à se renouveler, Les Chants Du Hasard semblent avoir trouvé un créneau qui leur permettra d'éviter ces écueils.

 

Il profite de cette nouvelle sortie pour continuer de creuser le sillon entamé il y a deux ans. Les orchestrations se mettent au service du Metal Extrême, et non le contraire, pour developper une musique réellement unique. Tout ici est "plus" par rapport à l'album précédent : la production est plus profonde et plus naturelle, la VST sonne mieux, les contrastes sont plus marqués, les ambiances sont plus prégnantes. Les influences sont plus larges, de la musique classique, bien évidemment (Mussorgsky), aux œuvres contemporaines plus récentes (Steve Reich), le Metal (Ulver...) ou les bandes-originales de film (on a l’impression d’entendre celle de Once Upon a Time in America d'Ennio Morricone pendant "L’Éveil »).

 

Le chant Black de Hazard, présent tout au long de l'album, permet à l'amateur de Metal peu habitué aux musiques orchestrales de trouver des repères tout en apportant un réel plus à la narration de compositions très cinématographiques. De plus, sur "Le Voleur d'Yeux", Vaerohn de Pensées Nocturnes vient poser ses vocaux si particuliers pour donner naissance à une sorte d'opérette décadente.

 

En travaillant d’arrache-pied pour améliorer tous les aspects de sa musique, Hazard livre un deuxième album plus riche, plus varié, une œuvre iconoclaste, hors des normes, folle et immersive.

photo de Xuaterc
le 02/12/2019

1 COMMENTAIRE

Seisachtheion

Seisachtheion le 02/12/2019 à 11:34:52

Le trait de dessin de Jeff Grimal se voit tout de suite !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Marylin Rambo - Izizolaop
Mindlag Project - Skylla