Soulfly - Soulfly

Chronique CD album

chronique Soulfly - Soulfly
Premier cd pour la nouvelle bande à Max CAVALERA, et comme une fois n'est pas coutume c'est un album éponyme.
Déjà à l'époque, la Roadrunner avait sorti moultes versions (cd cristal nomal, digipack, et édition spéciale limité incluant des bonus tracks), avec un énorme buzz médiatique : "Soulfly Max Cavalera Fouding member of Sepultura" (encore dans leur giron) arguait le sticker collé sur la version limitée.

Chose étonnante, Max engage autour de lui des musiciens plus ou moins inconnus ; en effet, seul Roy Mayorga se rapelle à mon souvenir puisque c'est lui qui a remixé Refuse/resist (inclus en bonus track lors d'une réédition -déjà à l'époque) du Chaos A.D. Pour compléter le line-up, pardon la "soultribe", Max recrute Marcello D Rapp à la basse et Jackson Bandeira aux leads. A l'époque Max cavalera a encore la bonne idée de se contenter de la guitare rythmique sauce "Roots".

Les présentations étant faites, nous allons pouvoir passer directement à la musique.

Et c'est là qu'on se rend compte que Max est un petit cachotier ; il s'est gardé ses meilleurs riffs pour sa gueule !!! J'imagine à peine s'il les avait dévoilé deux ans plus tôt, nous aurions eu le droit à un putain de Roots ; mais arrêtons d'y penser, il n'y a pas de doutes à avoir sur ce fait. Sinon comment expliquer qu'en seulement deux ans il arrive à pondre un album entier ??? Et que deux plus tard sa recette sente déjà le réchauffé ???
Vous allez me répondre qu'avec la tonne d'invités présents, ils ont du combler ; mouais enfin bon, c'est quand même vite dit, car des invités il y en à une pelletée certes, mais seuls Fred Durst, Jorge Ben, D-low (son beau-fils), Gordo (RxDxP) et Benji Webbe (Dub War à l'époque) ont co-écrit des chansons. Et seul le gros Gordo et le percussionniste Jorge Ben ont aussi co-signé la musique. le reste des invités se contente "seulement" de chanter ou jouer de leur instrument, ou de faire simplement des choeurs.
C'est donc un véritable album d'ethn(e)o thrash-metal que nous a pondu Max Cavalera, sous des dessous véritablement Jumpy-Jumpa, à la fois facile grace à ses rythmes à faire bouger un stade de paraplégique sous calmant, et terriblement éfficace avec ses riffs de guitares tenant les ficelles d'un thrash rajeunnit par une certaine "esthétique" néo. Les morceaux de Max sont directs, avec une construction très simpliste basée sur couplet-refrain répété x fois par morceau, avec dans la plupart du temps un break plus calme faisant le charme de l'album. Il est indéniable qu'il y ait un côté thrash dans cet album ; pour s'en convaincre il suffit d'entendre comment sont plaqués les accords de guitares, même si ceux-ci empruntent pas mal à un metal alternatif bien bourrin sans le raffinement seyant au style ; sans compter que l'ajout de scratches peut aussi rentrer dans la catégorie metal-alternatif. Et je suppose que vous avez deviné que les élements ethniques proviennent des différents instruments non communs dans le milieu du metal : je citerai d'abord le sitar, diverses percussions et le bérimbo (qui à déjà fait son apparition sur "Roots").

Malgré de courtes paroles, les morceaux sont longs puisque Max n'hésite pas à se répêter, dans un style où ses phrases sont toujours très courtes et suivent strictement le rythme. Cependant nous avons le droit à un exellent tour de chant, on sent que Max a la patate ; c'est pour moi sa meilleur interpretation toutes époques confondues (je laisse tout de même certains lives de côté, et je pense à tous les pirates enregistrés durant le Chaos-tour, et pas à cette masquarade de "Under a pale gray sky"). Cet album laisse énormement de place aux percussions, heureusement celles-ci ne flanchent jamais et sont toujours bien intégrées à la musique.

Le son est tout bonnement énorme, puisque accordage death-metal et derriere les consoles de l'indigo-ranch il y a un certain Ross Robinson, et le mixage est encore une fois assuré par Andy Sneap, qui fait du bien beau boulot.
photo de Sepulturastaman
le 10/05/2009

5 COMMENTAIRES

Tookie

Tookie le 10/05/2009 à 11:54:42

Un trés bon souvenir que cet album et incontestablement le meilleur de Soulfly, et peut être bien de la discographie de Maxou
Et un mot sur Roy Mayorga qui était vraiment un tueur sur scène, un mec avec un jeu assez personnel qui s'est bêtement perdu dans des projets faiblards pour lui par la suite... (Medication et Stone sour en tête)

sepulturastaman

sepulturastaman le 10/05/2009 à 18:51:06

Je ne trouve pas Medication faiblard c'est du metal tout simple sans extravagances mais qui passe bien, la voix est plutot pas mal la musique sympa. Par conter je ne sais pas ce qu'il donne dans Amebix ?

Tookie

Tookie le 10/05/2009 à 20:16:56

Je parle pas Medication en lui même !
je parle du jeu de Roy dans ce groupe qui n'a jamais retrouvé de projet à sa hauteur

sepulturastaman

sepulturastaman le 10/05/2009 à 20:35:15

Bah c'est à dire que c'est surtout un batteur de session (studio, ou live) puisque pour Medication il a suivit Logan Madder qui avait besoin d'un batteur ; pour stone sour pareil il doit pas composer grand chose.
Maintenant que tu me le dis c'est étonnant qu'il n'est pas fondé un groupe ou intégré un groupe plus "méritant".
En attendant c'est le deuxième meilleur batteur que Max a eu dans ça carrière. Par contre je pense pas que ce soit le meilleur album de la carrière de Max je pencherai plus pour un indétronable Arise.

Tookie

Tookie le 10/05/2009 à 20:58:20

Haaaaaa Arise ouais t'as pas tort....

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Incite - The Slaughter
Mastodon - Remission