Touché Amoré - 10 Years / 1000 Shows - Live at the Regent Theater

Touché Amoré - " 10 Years / 1000 Shows - Live at the Regent Theater"
chronique Touché Amoré -  10 Years / 1000 Shows - Live at the Regent Theater

Il y a, je crois, beaucoup de bonnes notes en ce moment. Peut-être est-ce la frénésie des fêtes à venir, mais quoi qu'il en soit, il est vrai que quand on aime, chez nous ça compte.

 

Pour Touché Amoré, idem, ce live il compte. Il place cartes sur table que leur précédent Stage Four est leur meilleur album. Touché Amoré, noise, punk, screamo, hardcore, entre beaucoup, ils sont très, très, forts. 10 ans, mêmes pas morts, mais bien plus que vivants, et puis ils sont à prendre dans leur ensemble. La preuve ici. Le courant est continu tout en étant croissant. Et ce live, comme pour ceux de Converge, Botch ou Imperial State Electric, permet de faire table rase des années et des différentes productions passées pour mettre en avant, au même niveau, tous les supers morceaux du groupe. À la force du jour.

 

Putain 10 ans. Tout tient la route. Toujours droit devant, frontal, le chant écorché, sans que l'ensemble soit particulièrement « cru » (contrairement à ceux de Converge ou Botch), puisque la prod', et les instruments, sont particulièrement boostés. Tout est clair. Et surtout. L'énergie, l'énergie, ils y croient dur comme fer à leurs morceaux. Et quelle émotion ce dut être pour eux, cette foule qui, à plusieurs moments, reprend les paroles… Et ce live la retransmet parfaitement cette émotion. Nous sommes au premier rang. Pas besoin d'attendre les participations des copains-invités, ou les entendre interpréter le premier morceau qu'ils aient jamais composé ("Negotiating The Charade") ou également le grand final sur "Honest Sleep" quand la foule reprend à l'unisson les paroles pour terminer le concert, c'est dès le début que nous sommes pris de la puissance du moment. Un grandiose "New Holloween" en second titre, enchaîné par un superbe "Rapture" (même enchaînement que sur Stage Four) puis un puissant "And Now It's Happening In Mine" qui le suit, ils nous plongent immédiatement dans le feu de l'action.

Et ces 27 morceaux s'enchaînent dans cette même tension, avec cette même passion… Nous sommes tous possédés. "Flowers And You".

 

Avec ce live, ces morceaux, cette interprétation, cette production, ils sortent cette musique criarde de la cave, et des garages, où parfois elle se complaît, pour l'offrir à tous et rappeler à chacun, ce dont il faut se rappeler pour exister.

Putain de musique, putain de concert... Le live de l'année.

photo de R.Savary
le 09/11/2018

3 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 09/11/2018 à 09:39:58

Bon bah j'ai plus qu'à écouter ça, je n'étais même pas au courant de la sortie de ce live, haha !

le botch

le botch le 09/11/2018 à 17:45:25

Leur dernier album en date "Stage Four" est ce que l'on peu qualifier de petit chef-d'œuvre... je vais donc me ruer sur ce live !

Garth Algar

Garth Algar le 21/12/2018 à 18:36:17

Pas fan du genre à la base, je trouve que TA arrive sans mal (avec La Dispute peut-être) à s'extirper de toute cette scène Emo Screamo Post-machin en proposant quelque chose d'assez unique dans les émotions qu'il transmet et pourtant si simple dans sa structure musicale; à l'image de ce live brut de fonderie, énergisant et terriblement attachant ! Une des claques de l'année...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Ultra Zook - Epuz
The Finkielkrauts - Démo