Vision of disorder - From Bliss To Devastation

Chronique CD album (????)

chronique Vision of disorder - From Bliss To Devastation
Mike Kennedy, ancien guitariste de Vision of disorder disait à Coreandco pour l´interview de bloodsimple que l´album « from bliss to devastation » était à écouter avec un esprit ouvert et qu´il avait déçut beaucoup de fans. Faut dire qu´ils en avaient des fans VOD avant qu´ils splittent juste après cet opus (Vision of disorder étant un groupe très connu mais très peu médiatisé, la nouvelle a mis des années à se propager)

Je vais donc ouvrir mon esprit : « from bliss to divastation » est un très bon opus de métal bien loin du style VOD plus caractérisé par un Hardcore ponctué de mélodies saignantes. Tout y est métal des riffs, aux arrangements et à la voix, celle ci est parfois gueulée mais plus chantée avec avec une bonne dose d´agressivité. On retrouve quand même ici ou là mais rarement un passage Hardcore. Je trouve qu´on retrouve quelques influences d´ Alice in Chains. J´ai toujours pensé que Vod avait un peu d´Alice In Chains dans la tête à la compo de ces chansons, mais ils y ont incorporés du métal et comme ça vient d´eux beaucoup de leur son, de leur identité. Le résultat est donc très éloigné d´un Dirt ou encore d´un Facelift, c´est simplement une petite influence en fait.

Parlons des chansons, la track liste est assez originale car « From bliss to devastation » qui même si il s´écoute très bien du début à la fin est tout de même un album où quatre chansons sortent du lot, je veux parler des trois premières et de la dernière : « Living to die », « Southband », « Itchin to bleed » et « Walking the line ». Mais après plusieurs écoutes vous vous déférerez sûrement de ces 4 titre et vous apprécierez plus le reste de l´album. Il est très surprenant, prenons cet extrait du titre « from bliss to divastation » qui fait penser à la musique de Seattle pratiquée par Pearl Jam. Les effets sont omniprésents dans cet album, je trouve qu´il y en trop et qu´on est bien loin du son brut et direct de VOD ( ouais c´est là où j´ai l´esprit moins ouvert), c´est un peu dommage mais si on peu critiquer la présence de ces effets on ne peut pas dire qu´ils ont été mal fait et que ça gâche l´album. De toute manière l´album ayant beaucoup de parties chantées le recours aux effets était nécessaires car la voix du chanteur n´a pas les trente six mille facettes d´un eddy Vedder ou d´un Layne Stanley.

En conclusion très bon album de métal plus susceptible de plaire aux métaleux qu´aux Hardcoreux dont font partie beaucoup de fans du groupe défunt Vision of disorder.
photo de Fab
le 24/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Year Of No Light - Tocsin
Møl (mol) - Jord