every Reason To... + Boys first time + Parween + Le dead projet le 21/12/2008, Le Klub, Paris (75)

every Reason To... + Boys first time + Parween + Le dead projet (report)
Affiche 110% parisienne pour un des derniers concerts de l'année, initiative que l'on doit à Olivier des Boys 1st Time, réunissant des groupes n'officiant pas tous forcément dans le même registre, y en aura pour tous les goûts: du lourd, du technique, du plus enlevé et plus mélodique... Faites votre choix Messieurs dames et approchez, approchez!

Et c'est LE DEAD PROJET qui ouvre les hostilités; de prime abord je suis beaucoup plus convaincu par ce qui ressort sur scène de ce que j'en avais écouté à droite à gauche, beaucoup plus de pêche et de la compo quand même fouillée dans l'ensemble. Ca remue pas mal surtout du côté de la basse et le son passe assez bien, seul la voix a tendance à me bloquer sur certains passages, tout simplement pas ma came à la base ce type de voix donc difficile de juger de manière objective. Mais pour le reste j'avoue avoir été agréablement surpris, je les suivrai de plus près dans l'avenir.

On passe ensuite à PARWEEN (qui compte dans ses rangs, au passage, un des guitaristes de COMITY, le 2e officiant dans EVERY REASON TO, c'est bon ça suit derrière près du radiateur?) qui a récemment sorti une galette dont on s'est fait l'écho sur Core&Co il y a peu, bref on a aimé quoi. On reste là dans la continuité du DEAD PROJET, toujours très rock'n'roll et avec un côté très très fouillé, mais à cette différence près que l'on sent encore plus de maîtrise chez PARWEEN, je les avais déjà vu il a environ un mois a la péniche et même impression : efficace, carré, de la pêche... Ca suffit pour dire que ce set était bon je pense.

Ca enchaîne donc avec BOYS 1st TIME et on passe à quelque chose de radicalement plus dur; ça joue vite, ça joue technique, ça envoie violemment du rondin. Les BFT nous balancent du post H*C (très fortement teintée de mathcore, de par cette technique dont font montre les 4 membres du groupe) virulent au possible et exécuté à une vitesse effrayante. Certains plans de gratte me rappellent parfois le broyage de cerveau à la DILLINGER ESCAPE PLAN, ce qui ne m'avait pas autant marqué les précédentes fois où je les avais vu. Un set qui sera marqué par quelques petits incidents techniques qui n'entameront pas l'envie de BFT ni la qualité de leurs morceaux; à noter qu'un nouvel album est prévu pour printemps 2009: affaire à suivre...

On termine donc avec la tête d'affiche de la soirée, qui se faisait de plus en plus rare en live : EVERY REASON TO. Sortant bientôt un split CD avec les sudistes vénères de THE DAWN, c'est avec un set nouveau que les parisiens vont étouffer le Klub ce soir avec leur son assommant... Toujours aussi lourd, toujours aussi massif, ce groupe n'a pas changé et fait toujours aussi mal en live: un batteur qui semble vouloir littéralement mettre son kit en pièces à chaque concert, des nouveaux titres qui donnent lieu à de belles petites phases de gratte à l'ancienne qui font bien plaisir et toujours ce son de basse aussi gros liant le tout, le tout faisant toujours aussi mal au ...fondement (ouais on est polis ici quand même, merde) Des titres présents sur l'éponyme sorti il y a 3 ans maintenant sont joués ce soir, des incontournables que le public (qui s'est amenuisé depuis le début de la soirée) de connaisseurs et de potes apprécie toujours autant. Rassurez-vous, donc, ERT est toujours là et bien là et ce nouveau split promet de la qualité; on en espérait pas moins de leur part...

Un public présent (tout du moins jusqu'à la moitié de la soirée, plus épars ensuite, faut avouer), des groupes distillant chacun leur sauce respective avec envie, un son globalement bon pour tout le monde, le tout pour 5€: là je dis oui. Bonne affiche de gérée par Imoprod ce soir, vivement la prochaine.
photo de Mat(taw)
le 24/12/2008

2 COMMENTAIRES

Olivier BFT

Olivier BFT le 24/12/2008 à 16:38:27

Merci beaucoup!!

KKP

KKP le 24/12/2008 à 20:48:32

juste pour faire chier il manque les trois petits points sur le every reason to...
merci mat(taw)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019