7 Weeks - plays 'Dead of night'

7 Weeks - "plays 'Dead of night'"
7 Weeks - plays 'Dead of night' (chronique)

Joli contrepied que celui de 7 weeks sur ce coup-ci !
Ceux qui connaissent All channels off saluaient, au minimum, un bon album.
Mais pour Dead of nights, ce ne sera pas la même limonade !

L'expression "la même limonade" date à peu près de la même époque que le film "Dead of night" (1974). Plutôt méconnu du grand public, il a été l'objet d'un ciné-concert avec en vedette le groupe... Qui a prolongé l'expérience sur une rondelle.

Et ça marche !
Le groupe colle toujours à son sujet en intégrant des extraits du film, quitte à passé au 2nd plan, comme sur "Réunion".
Mais la majorité du temps, on a plutôt la sensation que le but est de faire ressortir l'émotion, l'atmosphère des images... Sans les avoir.
Il n'y a pas une seule seconde sans que cela ne soit atteint.

"Andy" est le personnage principal du film / de l'album dont on pénétre le cerveau.
C'est tortueux, sombre, limite oppressant. Impression confirmée sur "Duel" avec ses nappes brumeuses et sa guitare grésillante... Tout comme sur "No heartbeat".
Dans cette lourde ambiance on se sent hypnotisé par les deux parties du titre "Andy".
Deux notes répétées inlassablement nous font plonger dans les travers d'un héros malade avant que les guitares et le chant ne taduisent une "explosion mentale".

Outre l'importance d'un piano et de la basse, il ne faut pas oublier que 7 weeks tape dans le stoner-rock.
Je parle souvent des angevins de Microfilm, LA référence dans le mix Musique/ Ciné, mais dans un genre plus burné on tombe ici sur une perle toute aussi "prenante"...
On accroche aux titres les plus lourds, les plus rock'n'roll ("At the drive in") et à un chant vecteur d'émotions la fin d'"Andy Part II").
Et vu la fin dans un fracas de larsens, il y a fort à craindre que cela finisse mal pour notre héros. Mais ça valait le coup d'aller jusqu'au bout...
Un objet rare, pour une expérience qui sera peut-être unique mais mémorable pour les 7 weeks et ses auditeurs.

photo de Tookie
le 05/03/2012

6 COMMENTAIRES

rocketgirl

rocketgirl le 05/03/2012 à 12:26:58

très bonne chronique, l'album est effectivement mortel!

Monique

Monique le 05/03/2012 à 13:09:50

Magnifique ciné-concert,ce groupe a de l'avenir!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/03/2012 à 18:34:46

Le précédent avait de bonnes compos malgré un chant pas assez bourrin à mon gôut. Vais essayer celui là tiens...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/03/2012 à 18:53:13

Une démarche rare et intéressante avec un son au petit oigon.
A éviter quand on a le cafard car c'est bien noir et opressant comme le dit la kro. J'ai commandé le film du coup...

Crom -Cruach

Crom -Cruach le 07/03/2012 à 18:55:05

aux petits oignons et oppressant
flûte l'orthographe !!

Matt666

Matt666 le 10/03/2012 à 16:24:22

Ben merde alors...
Ca tue ce truc !!!
Je connaissais même pas, gros miam dans ma face. Sombre mais pas trop, et puissant, aussi. Le son+jeu de batt y est pour beaucoup, je trouve.
Chapeau.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (44:00)

Acheter 7 Weeks plays 'Dead of night' sur Amazon

Tracklist

Intro
Dead Of Night Theme
Coming Home
Reunion
Andy (Part 1)
Duel
No Heartbeat
Andy (Part 2)
At The Drive-In
Four Again

DANS LA VEINE

The Texas Chainsaw Dust Lovers - Film NoirThe Texas Chainsaw Dust Lovers - Film Noir

évènements

  • Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018
  • NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018
  • Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018